AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les enfants avec un TDA/H : parents désorganisés bouh !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MamNature



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Les enfants avec un TDA/H : parents désorganisés bouh !   Lun 1 Aoû - 12:16

J 'espère écrire dans la bonne rubrique. C'est pour débattre de ce que notre système appelle le trouble déficitaire de l 'attention avec ou sans hyperactivité !
J 'ai lu divers ouvrages et articles sur le net et je ne peux qu'être étonnée de cette nouvelle tendance : au lieu de dire que nous avons une intelligence atypique, intuitive hypersensible , arborescente, sans limite, on prèferère nous classer dans les handicaps du genre déficit neuro, pas capable quoi !
Il y en a même qui médicamente les pauvres gosses étourdis !! C'est effrayant d'en arriver là. Faut les doper pour qu'il suivent allez hu le canasson ! clown
Bref, être impulsif et spontané, imaginatif, doué, curieux, rêveur, empathique, humaniste, libre penseur, débrouillard, inventif, d'humeur variable C EST MAL Mad


Est - ce que je suis parano affraid is

Curieuse de connaître vos ressentis et expériences
Revenir en haut Aller en bas
Cyril



Nombre de messages : 89
Age : 46
Localisation : Cranves Sales (74380)
Date d'inscription : 18/06/2011

MessageSujet: Re: Les enfants avec un TDA/H : parents désorganisés bouh !   Lun 1 Aoû - 14:00

Certes, il y a des ressemblances entre la douance et le TDA/H. Il y a d'ailleurs des ressemblances entre la douance et tout un tas d'affections psychiatriques.

Cela n'implique pas qu'il n'existe pas 2 entités distinctes.

J'ai rencontré des enfants répondant aux critères du TDA/H et n'ayant visiblement aucune aptitude intellectuelle particulière, voire même en situation de retard intellectuel. J'en ai rencontré d'autres dont la douance pourrait faire penser injustement à un TDA/H. Peut-être avez-vous à l'esprit de tels cas. Je suis moi-même partisan de souligner le risque de confusion entre TDA/H et douance. Mais attention à ne pas généraliser. Tous les enfants ne sont pas identiques. Je pense que certains ont réellement des troubles d'attention sans manifestation de douance.

Revenir en haut Aller en bas
MamNature



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Les enfants avec un TDA/H : parents désorganisés bouh !   Mar 2 Aoû - 19:20

Je n'aime pas le terme de douance, de haut potentiel c'est en terme de fonctionnement et de qualité qu'il faut voir.

Je pense honnêtement que beaucoup d'enfants "doués" sont classés TDA/H du fait de leur suradaptation : leur fonctionnement n'est pas absolument pas compris et visible sur le WISC.
TDAH face à des taches monotones et routinières mais hyper efficace dans leur propre fonctionnement : On parle de faiblesse de la memoire de travail face à ces taches ennuyeuses mais si on les fait travailler autrement, ils ont une excellente memoire : capable d'apprendre des choses dans un fouilli, avec divers stimuli etc ...
Il y a beaucoup de choses qui ne sont pas claires : le TDAH est issu des recherches américaines et canadiennes et se juxtapose aux recherches de la lignée française sur la douance.

De plus, on a toujours remarqué qu'à une douance, il y a un déficit de l 'autre côté : on ne peut pas être bon en tout, c'est la compensation. Les TDA/H sont les artistes, les créatifs
les Dyslexiques sont les matheux, les inventeurs etc ....

C'est pourquoi, je sens bien qu'il y a une dérive et que le système bousille bon nombres de gosses en souffrance, je ne parle pas des parents qui les cadrent ou les médicamentent pour les calmer.


Revenir en haut Aller en bas
Cyril



Nombre de messages : 89
Age : 46
Localisation : Cranves Sales (74380)
Date d'inscription : 18/06/2011

MessageSujet: Re: Les enfants avec un TDA/H : parents désorganisés bouh !   Mar 2 Aoû - 20:25

Citation :
De plus, on a toujours remarqué qu'à une douance, il y a un déficit de l 'autre côté : on ne peut pas être bon en tout, c'est la compensation.

Je suis en désaccord avec cela. C'est une idée reçue rassurante que d'imaginer que ceux qui ont des qualités d'un certain point de vue, le payent par ailleurs par certains défauts. Les personnes intelligentes, comme les beaux ou les riches en font les frais chacun à leur manière.
Certains se rassurent en se disant que s'ils n'ont pas telle ou telle qualité, c'est qu'ils doivent prendre leur revanche dans un autre domaine.

Je n'ai pas connaissance que ce soit étayé par quoi que ce soit. Cela ne repose sur tien. Bien au contraire, le haut potentiel est par définition corrélé à d'autres qualités.

On peut être artiste sans être TDA/H comme on peut être médaille Fields sans tare psychologique particulière.

Par contre on est d'accord que certains surdoués sont sans doute abusivement catalogués TDA/H. Ce n'est pas pour autant que cela doit être le cas de tous.
Revenir en haut Aller en bas
MamNature



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Les enfants avec un TDA/H : parents désorganisés bouh !   Mer 3 Aoû - 11:07

On est d'accord pour dire que des enfants dont le fonctionnement dérange : (intelligence atypique, douance ) sont incompris dans certaines familles et que des diagnostics sont détournés dans le but inavoué de formater un esprit, de le soumettre et non de le soigner Mad . C'est pourquoi le WISC devrait se faire avec le test de personnalité ou l'inclure car l 'enfant est réduit à un symptome et certains parents traiteront leur enfant comme un handicapé pour l'humilier encore plus (perversions toujours tabou dans le milieu médical).

Dans notre famille : il y a pas mal d' intelligences atypiques et on ne diagnostiquait pas les troubles comme aujourd'hui mais les mega matheux /ingenieux ont eu souvent une dyslexie : la dyslexie est tout simplement le fait que le cerveau mega logique ne peut pas apprendre ce qui est incohérent : le français et l' anglais n'étant pas des langues claires , il y a dissonance entre l 'ecrit et le son donc cela ne passe pas. Donc la dyslexie ne doit pas être vue comme un handicap mais bien comme un fonctionnement logique. Les états unis embauchent les dyslexiques justement !

Les TDA/H sont associés aux délinquants sans doute à cause des hyperactifs impulsifs : les distraits et les hyperactifs ont été mis dans le même paniers et il est vrai que sur le plan neuro, c'est la même origine selon ce qui a été étudié actuellement. Aux états -unis, il y a eu une pression énorme sur la médication (Ritalin le plus utilisé). En France, Le TDA/H était diagnostiqué comme un mal être par les psychiatres et on sait que face à un contexte, un environnement les troubles se manifestent et s'agravent.

Les troubles ne sont pas toujours visibles sur un test : masqués, ils disparaissent à l'âge adulte ...; bref, cela fait beaucoup de pièces manquantes.

Et bien sûr, on peut avoir un TDA/H sans avoir une intelligence particulière.

Le problème c'est que les fonctionnements différents dérangent et que ceux qui ne sont pas scolaires, rangés, contrôlables, sont mal vus : normal la minorité face à la majorité.
Le système pour ne pas être remis en cause a bien été prévu pour balançer du diagnostic pour finalement faire de nous des handicapés !
Non, les pédagogies ne changeront pas, c'est toi qui doit t'adapter au prix de ta santé!
La diversité n 'est absolument pas respectée et on ose parler d'intégration scolaire ...

A t'on le droit de créer nos propres écoles en France ? NON
C'est soit les CLIS pour handicaps severes soit quelques écoles pour les HP ( qui doivent être en avance et avec une bonne mémoire)
Et les autres ?
tant pis pour eux
L 'IEF n 'est pas un choix mais une obligation dans beaucoup de cas
Revenir en haut Aller en bas
mari



Nombre de messages : 679
Localisation : Sud Drôme
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: Les enfants avec un TDA/H : parents désorganisés bouh !   Mer 3 Aoû - 16:16

Tout à fait Wink

Nous soupçonnions un TDA/SH chez notre aîné et/ou un QI élevé. Il a passé un WISC chez une professionnelle spécialisée dans ce type de trouble et le WISC a été une aide formidable. Loin d'en rester au chiffre, la pro nous a pointé ce qui en effet montrait un QI élevé, mais surtout ce qui mettait en évidence un problème proche du handicap. Nous avons été aiguillés vers "le bon" pédiatre qui a su prescrire les bonnes analyses et déceler non un TDA mais une dyspraxie. Et nous conseiller sur la démarche à adopter ainsi que sur les comportements à éviter.

Tout dépend du personnel qui vous accueille j'ai l'impression...

L'idée de "compensation" est présente chez nous : Etienne présente une dyspraxie somme toute assez modérée, et compense les difficultés rencontrées par sa capacité à réfléchir et à verbaliser. Cela l'aide, mais cela masquait surtout son trouble aux yeux de l'école...

Je vous rejoins complètement sur le problème de la non-adaptation de l'école à ces enfants... Il est absolument impossible pour mon fils d'aller en classe autrement que sous l'étiquette d'enfant handicapé... alors qu'il est particulièrement capable d'apprendre si on ne s'amuse pas à tout passer par l'écrit! Ou comment créer du handicap là où il n'y a que différence...
Revenir en haut Aller en bas
MamNature



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Les enfants avec un TDA/H : parents désorganisés bouh !   Jeu 4 Aoû - 12:58

je vais aller dans un centre COGITOZ à Marseille, je vais demander un autre bilan.
Comme je l'ai écrit dans un autre message, ma fille perd tous moyens devant un test : elle n 'est pas la même selon le contexte.
Elle est très forte dans la conceptualisation et il y a un décalage entre son esprit vif et le fait de ne pas pouvoir apprendre à lire.
Orthoptie, on attend aussi de contrôler !
Revenir en haut Aller en bas
mari



Nombre de messages : 679
Localisation : Sud Drôme
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: Les enfants avec un TDA/H : parents désorganisés bouh !   Ven 5 Aoû - 16:41

Ah oui, le cogitoz j'ai une amie qui y va! Nous avons consulté des gens dans le coin, parce que Marseille ça faisait vraiment très loin pour nous, surtout dans le cadre d'un suivi.
Revenir en haut Aller en bas
Karine
Admin


Nombre de messages : 1659
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: Les enfants avec un TDA/H : parents désorganisés bouh !   Ven 5 Aoû - 19:56

MamNature a écrit:
A t'on le droit de créer nos propres écoles en France ? NON
Oui, il est légalement possible de créer sa propre école en France. Il existe d'ailleurs une association dont c'est l'objet : Créer son école.

_________________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
MamNature



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Les enfants avec un TDA/H : parents désorganisés bouh !   Sam 6 Aoû - 12:28

Merci, je ne connaissais pas le terme ( je confond avec le privé et je découvre qu'elles sont libres)
Il y en a quelques unes dans le Var, l école de St maximin pour surdoués
Il y aussi un collège/lyçée au Cannet qui aborde la culture européenne : à voir !!
Et une primaire sur Carqueiranne

1 heure ou 2 heures de route dans tous les cas pour nous : c'est pourquoi la pension et le niveau collège est réalisable. C'est un choix supplémentaire qui s'offre à nous éventuellement.



Revenir en haut Aller en bas
MamNature



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Les enfants avec un TDA/H : parents désorganisés bouh !   Dim 14 Aoû - 21:24

Pour en revenir au TDA/H ; THADA

Il ya beaucoup de flou :

Pour certains adultes qui se sentent mal, hypoactifs; la Ritaline sera un sorte d'antidepresseur adapté, mais, qui aura une action psychostimulante sur la dopamine. Cela ne fonctionnera pas pour les dépressifs classiques (en déficit de sérotonine).
C'est un choix, une liberté por ceux qui le souhaitent.

Idem, pour les vrais hyperactifs incapables de rester en place de façon chronique et qui veulent se poser.

Concernant les enfants c'est beaucoup plus délicat : à la base on fait ce diagnostic quand il y a un problème d'apprentissage ou de comportement.
Et là cela dérape :
- une enfant epileptique sous traitement est agité par son traitement : impulsivité réactionnelle
On ne tient même pas compte de sa problématique
- on ne contrôle pas s'il est dépressif, anxieux . . .
- s'il a des problèmes psychomoteurs, visuels, auditifs . . .

TOUT EST A L'ENVERS !
Le protocole n 'est pas du tout au point !

DE PLUS
Si l'on vient car l 'enfant a des difficultés d'apprentissage, quel est le rapport avec la discipline??, on repart avec des listes de conseils pour le tenir !!
Ben, désolée, tout va bien à la maison, c'est cool et alors ??

Alors, je me dis que derrière tout cela, on mene une chasse aux rebelles, aux caractères forts et indépendants, aux surdoués ...
FAUDRAIT OBEIR SINON .....

CELA CRAINT !!!!!!!



Revenir en haut Aller en bas
alison491



Nombre de messages : 1
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 25/09/2012

MessageSujet: tdah à l'attention de mamnature   Mar 25 Sep - 12:17

Bonjour,
je voulais réagir à ton message ou tu indiquais qu'il y avait même des parents qui donnaient des médicaments à leurs enfants hyper actifs.
Alors je dois te dire que dans certains cas, les parents n'ont pas d'autres choix que le faire, c'est notre cas.
Notre enfant peut être agressif avec d'autres enfants et avec lui même, c'est principalement pour cette raison qu'il prend le médicament. Il a du mal à gérer ses comportements et est imprévisible autant avec des adultes que des enfants.
Nous avons du changer 3 fois d'école parce que son comportement dérangeait.
Nous on veut que notre enfant avance dans la vie et améliore tous ses troubles.
Et si cela doit en passer par un médicament nous le ferons.

J'èspère que tu auras l'occasion de lire ce message et d'y répondre.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les enfants avec un TDA/H : parents désorganisés bouh !   Mer 26 Sep - 0:05

Bonjour,

Alison491, je n'avais pour ma part pas interprété les propos de MamNature comme une dénonciation de l'usage des médicaments, mais comme une dénonciation des médicaments utilisés comme une facilité.
J'ai par exemple entendu récemment un chercheur qui bossait sur l'impact de la télévision à forte dose sur l'attention des enfants. Il estimait que plus l'usage de la télévision était important, et plus cet usage était corrélé chez les enfants avec des déficits de l'attention et de l'hyperactivité, et signalait anecdotiquement qu'aux Etats-Unis, certains avaient tendance à médicamenter afin de résoudre (par facilité) une hyperactivité qu'ils avaient peut-être eux-mêmes provoquée par un usage immodéré de la télé (par facilité).
Dans votre cas, il serait manifestement imprudent de ne pas faire usage des médicaments à même de vous aider. Mais il me semble que les troubles de votre enfant débordent des symptômes habituels de l'hyperactivité, sur le plan de l'agressivité. Sur les pathologies comportementales, chez les adultes, une activité physique régulière est parfois une aide importante à la régulation comportementale.

Sinon, relativement au débat entre MamNature et Cyril sur douance et compensation, je pense pour ma part que la compensation est un phénomène quasi normal au plan cognitif ; La plasticité neuronale est aujourd'hui bien connue et maintenant largement utilisée à des fins thérapeutiques ; je pense que nous sommes à peu près tous "compensatoires", même si ces phénomènes de compensation ne deviennent perceptibles qu'à partir d'un degré important.
Cependant, je suis Cyril sur le fait que la performance intellectuelle n'implique pas, pour moi non plus, compensation de manière causale. La question ici est plutôt celle de l'équilibre du développement cognitif. Un développement cognitif, même si très performant, si équilibré, ne mènera pas à des phénomènes compensatoires. A l'inverse, tout développement cognitif déséquilibré, performant ou non, entrainera mécaniquement des réactions compensatoires.
Le compensatoire atteint parfois des niveaux de performance remarquables, mais induit évidemment des procédures cognitives inhabituelles, qui seront vite assimilées à un handicap, comme le dénonce à raison Mari, dans des structures rigides du type E.N.
C'est alors aux parents de faire ce qui leur est possible en terme de médiation ... ou d'action.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les enfants avec un TDA/H : parents désorganisés bouh !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les enfants avec un TDA/H : parents désorganisés bouh !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» parents divorcés : Il a deux maisons et ça le perturbe
» Jeux de société pour jouer avec un enfant de 4ans??
» Des idées pour une crèche de Noël pour enfants?
» Avec des assiettes en carton...
» "On a tué mes enfants"(histoire vraie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autres questions :: D'autres questions ?-
Sauter vers: