AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 bonjour moi c'est coquelicot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
coquelicot



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 12/11/2007

MessageSujet: bonjour moi c'est coquelicot   Lun 12 Nov - 12:17

Par où commencer... Ma fille de presque 4 ans (à la fin du mois) est à l'école en ce moment est à l'école, et je n'ai qu'une envie, aller la chercher, ouvrir la grille et la reprendre tout de suite. Elle va à l'école de puis l'année dernière (ça fait donc + d'un an) . Dès le début elle a pleuré, et cette année encore c l'horreur, peut être encore pire car en moyenne section on ne pouponne plus les enfants, donc je crois qu'elle se sent encore + perdue. Elle n'y va que le matin. J'ai une grande fille de 8 ans qui est en CE2, elle a toujours adoré aller à l'école, même si les 2 premières années elle n'y allait que le matin aussi. Bien souvent on s'est posé des questions car elle était un peu avancé et s'ennuyait en classe , mais cette année elle a une prof qui les fait beaucoup bosser, donc ça va, à tel point que ça a été dur d'apprendre à travailler car jusqu'à présent elle n'en avait aucun besoin pour le niveau de sa classe. Ma petite qui va avoir 4 ans ne ressent aucun besoin d'aller l'école, elle dit qu'elle veux rester avec moi (je suis maman au foyer) , on fait plein de choses ensemble à la maison, et elle me dit qu'il ya que des jeux de bébé à l'école. C un vrai traumatisme pour elle et moi que cette école. Je trouve que psychologiquement elle 'n'est pas mûre pour l'école. Pourtant elle est loin d'être en retard , elle connaît ses lettres et plein de choses . Ca fait des mois que je me pose la question de la déscolariser ou pas. Je sais je suis longue dans mon post, mais je ne sais plus à qui parler, et j'espère pouvoir trouver ici qq idées . J'ai peur de la sortir totalement du système, comment ça va se passer quand je vais vouloir l'y remettre un jour. Est ce qu'à ce moment là elle sera d'avantage prête qu'aujourd'hui? Merci de votre écoute.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: bonjour moi c'est coquelicot   Lun 12 Nov - 12:56

Bonjour,

En vous lisant, je vous sens plus inquiète au sujet de l'insertion sociale future de votre fille, qu'en ce qui concerne l'instruction la concernant.

Hors, à mon humble avis, l'aspect instruction est autrement plus important que l'aspect insertion future, qui est un relatif faux problème.
Je vous invite à lire mes propos à ce sujet dans le forum "et la socialisation ?".

Ce qui est clair pour moi, c'est que si le cadre scolaire n'est pas épanouissant pour votre fille, cela menace son instruction, alors même qu'elle est en âge d'apprendre. Et ses propos que vous nous rapportez vont dans le sens d'une faible motivation de sa part.

Il me semble donc clair que même si vous n'êtes pas championne de la pédagogie, si vous disposez des moyens de prendre en charge son instruction, vous avez toutes chances d'avancer plus vite que l'école dans ce domaine, ce qui sera bénéfique pour votre fille.

En ce qui concerne sa réintégration dans le système, je ne vois pas pourquoi celle-ci se passerait plus mal qu'aujourd'hui, tout autant que vous la prépariez un minimum à cette réintégration, en la faisant fréquenter dans la mesure du possible d'autres enfants, en lui décrivant régulièrement ce système alternatif, et vous disposez pour ce faire d'un moyen puissant par sa grande soeur.

Le système qui vous soucie pratique autant l'exclusion que l'insertion. Il appartient donc aux parents d'en faire un usage approprié à leurs enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Karine
Admin


Nombre de messages : 1659
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: bonjour moi c'est coquelicot   Lun 12 Nov - 14:19

Bonjour Coquelicot,

Tout le monde n'est pas prêt à aller à l'école dès deux ou trois ans. Il n'y a qu'en France que les enfants sont scolarisés dès deux-trois ans. La plupart des autres pays attendent souvent cinq ou six ans. D'ailleurs, ce n'est certainement pas un hasard si l'obligation d'instruction en France ne commence qu'à six ans, et non avant Wink
Si ta fille dit qu'elle ne veut pas aller à l'école, et si tu constates qu'elle y est malheureuse, peut-être alors la meilleure solution pour elle (et pour toi qui culpabilises) serait de ne plus l'y laisser. A quatre ans, l'instruction n'est pas obligatoire, et les activités faites à la maternelle peuvent tout à fait être proposées à la maison. Ou pas, d'ailleurs Wink La vie quotidienne apporte de nombreuses occasions d'apprendre et de faire Wink
Concernant son retour à l'école plus tard, je pense sincèrement qu'il est d'autant plus facile de s'adapter à un nouvel environnement quand on y est prêt. Obliger une personne à s'adapter contre son gré, cela relève de l'apprentissage de la résignation, et non du développement de la capacité d'adaptation. Le degré de maturité est une donnée importante dans le développement de cette capacité à s'adapter, et à accepter de se plier à des règles parfois inadaptées à l'individu en question. De plus, si l'enfant n'est pas prêt pour l'école, il ne profite pas aussi bien de ce que l'école peut apporter. Tout le monde n'a pas la même maturité au même âge. Je pense que tu es la mieux placée, après ta fille, pour savoir si elle prête pour aller à l'école ou non.
Pour le côté pratique de la déscolarisation, il n'y a pas de délai particulier, ni d'autorisation à demander, et ce d'autant plus qu'à quatre ans l'instruction n'est pas obligatoire.

_________________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
coquelicot



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 12/11/2007

MessageSujet: Re: bonjour moi c'est coquelicot   Lun 12 Nov - 14:50

Disons Jean Philippe que je ne me soucie pas du côté instruction, car je n'ai jamais compté sur l'école en premier lieu pour instruire mes filles, je ne les ai pas attendu. Je suis persuadée que si je la sors du système scolaire elle apprendra beaucoup plus vite. Ma première fille avait un instit en Moyenne Section qui me disait, gardez là l'après midi, elle apprend des choses au moins. Pour ce qui est de son insertion sociale, je ne m'en fais pas vraiment non plus, c'est une enfant très ouverte en dehors du cadre de l'école.
Karine ce qui me fait peur c'est de la faire quitter l'école pour de mauvaises raisons. Je sais qu'elle ressent une certaine angoisse de séparation, du coup je ne sais pas si en dehors de ça elle apprécie ou pas l'école. J'ai peur de la couper de ses copines , que ça finisse par lui manquer, peur de ne pas pouvoir la remettre facilement à l'école si elle veux y retourner (je n'y crois pas mais bon) . En bref j'ai peur de l'enlever de l'école alors qu'elle aurait peut être besoin d'apprendre à se séparer demoi. Mais dans la société actuelle, où on lmets de + en + tôt les enfants en nounou, à l'école etc, dire qu'on pense qu'une enfant a besoin de sa mère paraît relever des extra terrestres.
Revenir en haut Aller en bas
Karine
Admin


Nombre de messages : 1659
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: bonjour moi c'est coquelicot   Lun 12 Nov - 15:27

coquelicot a écrit:
Disons Jean Philippe que je ne me soucie pas du côté instruction, car je n'ai jamais compté sur l'école en premier lieu pour instruire mes filles, je ne les ai pas attendu. Je suis persuadée que si je la sors du système scolaire elle apprendra beaucoup plus vite.
Après cette affirmation, je ne peux que me demander : quelle est la raison pour laquelle tes enfants sont scolarisées ? La vocation première de l'école est de permettre au plus grand nombre d'avoir accès à l'instruction. Si tu penses pouvoir instruire tes enfants, alors pourquoi faire appel à l'école ? C'est une vrai question, cela me questionne Wink

coquelicot a écrit:
Karine ce qui me fait peur c'est de la faire quitter l'école pour de mauvaises raisons.
Les raisons de l'y mettre étaient-elles meilleures que celles actuellement de l'en retirer ? Quelle est la balance avantages/inconvénients de la mettre ? de la retirer ?

coquelicot a écrit:
Je sais qu'elle ressent une certaine angoisse de séparation, du coup je ne sais pas si en dehors de ça elle apprécie ou pas l'école. J'ai peur de la couper de ses copines , que ça finisse par lui manquer, peur de ne pas pouvoir la remettre facilement à l'école si elle veux y retourner (je n'y crois pas mais bon) .
Pour ce qui est de la remettre ensuite à l'école, il faut savoir qu'administrativement et socialement on nous embête beaucoup moins lorsqu'on veut scolariser que déscolariser son enfant !
Pour ce qui est des copines, elle pourrait continuer à les fréquenter les mercredi, les weekends, lors de goûter ou de sorties, etc. L'école n'est pas toujours l'endroit idéal pour partager du temps avec ses amis, car souvent on est à côté de ses amis sans pouvoir leur parler ou interagir avec eux autant qu'on le voudrait (activités, exercices, moments de silence, etc.).
Si ta fille appréciait l'école, je pense qu'elle ne te demanderait pas à ne plus y aller, et au contraire elle serait contente d'y aller. Tu ne crois pas ?
Tu dis toi-même que ta fille n'est pas prête à se séparer de toi. C'est donc qu'elle n'en a pas encore la maturité. Elle est encore jeune, elle n'a pas encore 4 ans. Ce n'est pas parce que tu vas lui permettre de rester auprès de toi un an ou deux de plus que la moyenne actuelle (et j'insiste sur le fait que c'est vraiment une norme d'aujourd'hui !) qu'à 18 ans elle sera encore collée "dans tes jupes" Wink Les enfants de ma génération (et je ne parle même pas des enfants des générations précédentes) commençaient rarement l'école avant 5 ans. Pour autant, nous ne sommes pas tous dépendants de nos parents "à cause" de cette scolarisation "tardive" !

coquelicot a écrit:
Mais dans la société actuelle, où on lmets de + en + tôt les enfants en nounou, à l'école etc, dire qu'on pense qu'une enfant a besoin de sa mère paraît relever des extra terrestres.
Oui, le plus dur est de réussir à s'affranchir du regard des autres, pour pouvoir vivre ainsi qu'on pense être le mieux pour soi et ses enfants.

_________________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
coquelicot



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 12/11/2007

MessageSujet: Re: bonjour moi c'est coquelicot   Lun 12 Nov - 15:36

merci pour toutes tes réflexions, ça va me permettre d'avancer dans les miennes.
Revenir en haut Aller en bas
sandra
Admin


Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: bonjour moi c'est coquelicot   Mar 13 Nov - 6:59

Bonjour Coquelicot ;-)
Outre le fait que j'accompagne dans leurs propos Karine et Jean Philippe, je souligne cette phrase:

qu'elle aurait peut être besoin d'apprendre à se séparer demoi. Mais dans la société actuelle, quote]

L'indépendance et l'autonomie ne se donnent pas, elles se prennent ....au moment voulu .... :-)
Revenir en haut Aller en bas
rainbow



Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 05/11/2007

MessageSujet: Re: bonjour moi c'est coquelicot   Jeu 29 Nov - 22:26

Ma mère (née en 1939) n'a pas fait de maternelles, et ça ne l'a pas empèchée de faire ses primaires, ses secondaires (c'était rares à l'époque, vu que l'instruction n'était obligatoire que jusque 14 ans, beaucoup d'enfants en Belgique faisaient un quatrième cycle de primaires, avant de commencer à travailler), et des études universitaires...

Si ta fille n'est pas prête pour aller à l'école, ne l'y met pas, surtout si de toute manière, tu es maman au foyer, et donc tu as le temps de t'en occuper. En l'y forçant, elle risque de se dégouter de l'école et d'aller plus tard vers l'échec, en plus elle risque de se désocialiser totalement car elle y sera malheureuse...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: bonjour moi c'est coquelicot   

Revenir en haut Aller en bas
 
bonjour moi c'est coquelicot
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» bonjour a tous les gars du DUFOUR M903
» bonjour
» Bonjour je suis nouvelle
» Bien le bonjour à tous
» bonjour de tchantchès

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentations-
Sauter vers: