AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 se lancer dans l'aventure ou pas?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
maman3pommes



Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 07/03/2012

MessageSujet: se lancer dans l'aventure ou pas?   Mer 7 Mar - 17:57

Bonjour,

Je suis une jeune maman de 29 ans et assistante maternelle!
J'ai 3 garçons de 21 mois, 5 ans et 7 ans!
Avant même d'avoir des enfants je voulais faire l'école à la maison ayant moi même souffert du système scolaire dit classique!J'étais pourtant bonne élève mais je me suis jamais sentie à ma place!
Mon fils aîné est un enfant très vif et très curieux mais qui a de grosses difficultés à l'école.au début je pensais que c'était moi qui ne voulais pas voir que mon fils n'était pas doué et que c'était notre façon de l'élever qui n'étais pas bonne.mais après plusieur remise en question je me suis rendu compte qu'il n'était pas fait pour l'école classique ou le contraire!
C'est donc pour cela que je me suis retrouvé là!

Désolé pour le roman et merci de m'avoir lu!
Je poste mes premières questions dans la rubrique concernée!

Revenir en haut Aller en bas
maman3pommes



Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 07/03/2012

MessageSujet: Re: se lancer dans l'aventure ou pas?   Mer 7 Mar - 17:59

Du coup dans le feu de l'action je ne vous ai pas dit que mes enfants sont scolarisés mais peut être plus pour longtemps!
Revenir en haut Aller en bas
mari



Nombre de messages : 679
Localisation : Sud Drôme
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: se lancer dans l'aventure ou pas?   Mer 7 Mar - 18:36

Bonjour, bienvenue! Smile

Forcément je trouve que c'est une super idée! Very Happy Tu peux en dire davantage sur les difficultés de ton aîné à l'école?
Revenir en haut Aller en bas
maman3pommes



Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 07/03/2012

MessageSujet: Re: se lancer dans l'aventure ou pas?   Mer 7 Mar - 21:25

Bonsoir mari!

En fait dès l'entrée en première année de maternelle les choses ont été compliquée!Venant d'avoir mon 2ème enfant je voulais prendre 1 an de congé parental pour permettre à mon fils de s'adapter à l'école en douceur.Mais j'ai eu une opportunité de travail que j'ai accepter et vite regretté!Il a pleuré tous les matins du premier au dernier jour!
2ème année:la catastrophe!les pleurs étaient moins fréquent mais plus forts!c'était plutôt des crises de sanglots, il se débattait et me suppliait de ne pas le laisser (rien que d'en reparler j'ai la boule au ventre)
3ème année:un peu mieux mais les difficultés scolaires ont commencé à apparaitre, puis nous avons déménagé, réadaptation à un nouveau lieu, ça s'est pas trop mal passé!
Il est actuellement en CE1, il est de fin d'année les institutrices disent sans arrêt que c'est pour ça qu'il a un train de retard!pff!
Bref, en CP il n'était pas du tout près à écrire, il n'avait pas "choisit" sa main il faisait un peu de tout des 2 mains!(il mangeait essentiellement de la main gauche)Pour lui facilité les choses sa maitresse du moment l'a encouragé a écrire de la main droite!Le CP a été long, angoissant aussi bien pour lui que pour nous et l'écriture peu acquise!Par contre la lecture il a maitrisé très rapidement et adore les livres!Maintenant en CE1 nous galèrons pour lui faire apprendre les multiplications, il ne s'intéresse à rien du programme scolaire et c'est source d'angoisse chaque soir devant son agenda!Souvent je m'énerve et cela ce finit parfois en pleurs pour lui!!!

Voilà les choses comme elles sont aujourd'hui et ce qui me pousse à m'intéresser de près à l'IEF!
Revenir en haut Aller en bas
mari



Nombre de messages : 679
Localisation : Sud Drôme
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: se lancer dans l'aventure ou pas?   Mer 7 Mar - 21:54

Mon grand a fait strictement le même parcours :/ On a arrêté les frais à mi-CP. Et encore, parce qu'il l'a voulu, sinon en GS on aurait arrêté.

Il a "choisi" sa main maintenant?

Il en est où niveau écriture? Il maîtrise additions et soustractions statiques/dynamiques?
Revenir en haut Aller en bas
maman3pommes



Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 07/03/2012

MessageSujet: Re: se lancer dans l'aventure ou pas?   Mer 7 Mar - 22:48

hoooo c'est vrai tout pareil?
On se sent tellement isolé dans ces cas là, on a vu psy en tous genre j'étais persuadée que c'était de ma faute No

Oui il a choisi sa main!La droite!Il mange de la main droite maintenant (bizarre cet enfant Very Happy )

L'écriture n'est pas de tout soignée, si on le laisse aller il écrit phonétiquement et parfois les mots attachés les uns aux autres!

Il maitrise additions, soustractions (heu pardonne moi mais statique/dynamique ???? Question )

Ton fils à quel âge?(au fait tutoiement?)
Revenir en haut Aller en bas
mari



Nombre de messages : 679
Localisation : Sud Drôme
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: se lancer dans l'aventure ou pas?   Jeu 8 Mar - 9:27

Oui oui, tutoie! Very Happy Etienne a 8 ans et demi, on a arrêté l'école il y a un peu plus de deux ans pour lui, et un peu plus de 3 ans pour sa soeur. Il a pleuré des années en maternelle avant qu'on ne connaisse l'IEF... Très vite les problèmes en graphisme sont apparus, mais on pensait que ça se tasserait avec le temps. Ca a été l'inverse! Ensuite, il a voulu tenter le CP mais on a arrêté en cours d'année quand tout s'est emballé et que c'était devenu n'importe quoi (il ne faisait plus rien du tout en graphisme et collectionnait les "points rouges".)

Nous aussi, on a enchaîné les psys fut un temps : pédopsy du CMP, psychomot', tout ça sans vraiment savoir où on allait. Quand on a arrêté l'école, on a dit stop à tout ça, on a commencé à travailler en Montessori et cherché par nous-mêmes une solution. On a commencé par un test QI qui a mis en évidence un problème visuo-spatial, compensé par un verbal très développé (et une forte curiosité). Puis nous avons vu une pédiatre spécialisée dans les enfants un peu différents qui a repéré la dyspraxie. Depuis, il a toujours du mal avec l'écrit et le repérage dans un plan, mais on progresse pour de vrai, on adapte l'enseignement et on arrête d'exiger l'"inexigible".

Il est évident que malgré ses aptitudes verbales élevées, Etienne ne PEUT pas être dans un CE2 classique. Il écrit comme ton fils : des lettres tordues difficiles à lire, phonétiques, tout attaché, sans ponctuation. C'est seulement depuis quelques temps qu'il commence à détacher les mots les uns des autres. Presque tous ses chiffres sont écrits à l'envers (à part le 1, le 2 et le 8 ). Dans son cas, la méthode Montessori pour le langage a été très positive : avec les lettres rugueuses il a réapprivoisé les lettres, pris le temps d'affiner son geste, il peut avancer dans l'analyse des mots et dans les apprentissages culturels sans avoir à écrire, et surtout grâce aux cursives on a évité -de justesse- la fausse dyslexie (il n'est pas dyslexique, mais avec son problème il avait plus de mal qu'un autre à discerner p,q,b,d en script). Nous avons aussi fabriqué les chiffres rugueux pour aider à les former (même à l'envers, on arrive à les reconnaître) et avant d'en arriver là, il utilisait les chiffres imprimés du tableau des nombres.

Il ne systématise pas les apprentissages ; si tu lui corriges une erreur (par exemple, on écrit "c'est moi" et non "cé moua"), il la refera systématiquement la fois d'après. Même s'il l'écrit 10 fois et qu'il lit parfaitement (d'ailleurs il a a lu très rapidement), c'est absolument sans effet sur l'écrit! D'abord parce que son cerveau ne systématise pas la bonne orthographe, et ensuite parce qu'il lui est tellement difficile d'écrire que cela lui prend toute son attention et qu'il ne peut pas en accorder suffisamment à la notion enseignée. En gros, soit il écrit, soit il apprend, mais il ne peut pas faire les deux en même temps! Ca n'empêche pas les progrès, mais il faut dissocier l'apprentissage et l'écrit. Et là, tu vois tout de suite qu'en classe, ça peut pas coller! No

Ce qui nous a fait déculpabiliser, c'est notre cadette, qui lit, écrit, fait évoluer son orthographe et sépare les mots. Ca n'a rien à voir avec notre instruction ou notre éducation, c'est vraiment un dysfonctionnement qui gêne une partie des apprentissages. Mais ça n'est pas une raison pour bloquer l'avancement, pas du tout! Wink

Addition statique = sans retenue
Addiction dynamique = avec retenue

La multiplication, c'est difficile. En Montessori, il y a tout un tas de matériels pas si chers à faire pour comprendre le mécanisme et passer en douceur à l'abstrait. L'avantage, c'est qu'il n'y a pas beaucoup besoin d'écrire et surtout il y a une technique très routinière qui aide l'enfant à systématiser le calcul. Ca aide drôlement, et ça a super bien marché chez nous, pour les 3.
Revenir en haut Aller en bas
maman3pommes



Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 07/03/2012

MessageSujet: Re: se lancer dans l'aventure ou pas?   Jeu 8 Mar - 16:37

Bonjour mari!

Ton témoignage me fait chaud au coeur car je réalise que des enfants comme le mien il y en a sûrement des tas!!!!
Ok!!!les opérations avec et sans retenu il maitrise à peu près!!!
Pareil,psychologue,psychomotricien,orthophoniste!!!!du temps et de l'argent de perdu à culpabiliser jusqu'à entendre mon fils me dire un jour"de toute façon je sais bien que je suis nul"!!!!le J'en ai pleuré!mon pauvre petit garçon d'à peine 7 ans déjà complexé!
Quand je leur ai parlé ce matin d'éventuellement faite l'école à la maison mon deuxième a eu les yeux brillant et un sourire jusqu'aux oreilles!mon grand m'a posé des tas de questions!(comme d'habitude!)
Envisage tu un retour à la scolarité?
Revenir en haut Aller en bas
mari



Nombre de messages : 679
Localisation : Sud Drôme
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: se lancer dans l'aventure ou pas?   Jeu 8 Mar - 18:48

Oui, il y en a des tas Wink et oui en effet, ils se dévalorisent. Quand tu fais des efforts et que tout le monde semble l'avoir facile alors que tu rames comme un fou, forcément tu te sens nul! Sad
Bien sûr qu'ils rêvent de faire de l'IEF, c'est quand même un gros stress de moins Wink

Donc les enfants ont été déscolarisés il y a 2 à 3 ans. Ca s'est super bien passé, et l'an dernier avec mon chéri on a eu envie de partir à l'étranger. Pour voir autre chose, pour ouvrir l'esprit des enfants, pour que mon chéri puisse avoir accès à d'autres formations. On a donc migré au Québec en décembre dernier, mon chéri a décroché un job d'éducateur Montessori dans une petite école ici à Montréal où tout est à faire, ce qui nous donne un super projet familial (on fait beaucoup de choses à deux). Comme j'ai repris des études en fac, les enfants sont dans la classe de leur père donc on peut considérer cela comme une forme de rescolarisation mélangée à de l'IEF! Very Happy Ca se passe... moyen en fait. Ils aiment apprendre mais le contact d'enfants parfois difficiles les interpelle, le comportement de certains enseignants aussi. Mais on est là, on veille. Ils ne se sont pas vraiment fait des amis au sens où nous l'entendons, par contre ça a super cliqué avec les enfants d'amis qu'on a trouvés ici, donc socialement ça va Wink Scolairement, ils sont super à l'aise : Etienne mis à part à cause de sa particularité, les filles ont à peu près un an d'avance sur leur classe d'âge donc pas de souci pour raccrocher les wagons. Par contre ils ont du mal à travailler autant d'heures d'affilée, ils sont habitués à davantage de liberté.

De retour en France, pas question d'envisager le retour au système classique et surtout pas au collège ; nous sommes assez opposés aux méthodes d'apprentissages de l'EN (écriture +++, par coeur, notes, niveau global bof) ainsi qu'aux méthodes éducatives (évaluations systématiques, mauvaise gestion des conflits, relation à l'adulte). Donc niet pour une scolarisation classique.
Revenir en haut Aller en bas
maman3pommes



Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 07/03/2012

MessageSujet: Re: se lancer dans l'aventure ou pas?   Jeu 8 Mar - 21:11

Ho le pied de partir à l'étranger!!!Nous on a comme projet de partir en vacances uniquement à vélo pour découvrir notre région et ses habitants en "vrai" sans les stations et ses vacanciers!

C'est clair que l'école est un stress énorme!!!Moi j'ai subit une telle pression du système scolaire quand j'étais enfant que je suis très laxiste au niveau des devoirs le soir ce qui créé des conflits avec mon conjoint parfois car lui il veut qu'il bosse et c'est tout!!!Pas facile des fois Sad
Mais il est bien conscient des difficultés de notre fils et ne refuse pas catégoriquement l'ief!D'ailleurs il veut qu'on fasse un essais pendant les prochaine vacances pour voir comment on gérerait ça!T'as des idées à me proposer pour commencer en douceur?
Revenir en haut Aller en bas
mari



Nombre de messages : 679
Localisation : Sud Drôme
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: se lancer dans l'aventure ou pas?   Ven 9 Mar - 6:57

Ah oui, c'est une expérience super, je confirme! Very Happy Mon chéri aurait voulu faire un tour d'Europe à vélo mais moi non, trop feignante : être autant les fesses sur une selle, très peu pour moi! Very Happy

Aaah les devoirs... on n'a jamais été fichus de s'y tenir, et d'ailleurs, c'est illégal. C'est de la torture, le gamin a sa journée dans les pattes, les parents aussi, et pas moyen de se détendre! :/

Tu parles des vacances de Pâques ou des vacances d'été? Selon le temps que tu as devant toi, l'organisation est différente. D'abord tes fils risquent d'avoir vraiment besoin de vacances et de ne pas être super motivés ; vous en avez parlé avec eux, de ce "galop d'essai"?

Il faut aussi savoir que la majorité des enfants IEF a besoin d'une grosse période de vacances pour faire la transition entre l'école et l'IEF, pour changer de rythme, s'assurer que l'école "c'est bien fini", reprendre confiance en eux, retrouver une envie personnelle d'apprendre un truc ou l'autre. Même si votre période d'essai est un succès, attends-toi à faire face à un coup de mou quand les choses vont se concrétiser. Le coup de mou en question est parfois en couple avec un coup de speed des parents qui se sentent investis de leur mission, sont super motivés mais un peu paumés voir déconcertés. Il faut un moment pour que tout le monde prenne son rythme, mais avec du temps et du recul, tout se met en place.

Il faut aussi décider de ce que vous souhaitez : un emploi du temps fixe? le matin, le soir? des manuels d'école, du matériel informel? par quoi commencer, suivre ou pas le programme, savoir à quoi vous êtes ouverts? C'est à toi, au papa, éventuellement aux enfants de déterminer ce que chacun peut faire, comment il veut le faire, quand. Ca fait partie du "travail", même si ça n'en a pas l'air, parce que ça aide à s'investir.

Pour commencer en douceur, tu peux commencer à réfléchir à ce que tu ne veux plus, ce qui te fait envie. Proposer à tes fils de s'investir, de donner leurs idées de sujets d'apprentissages, de réfléchir à ce qu'ils auraient envie d'apprendre et comment ils aiment apprendre (seuls, avec toi, écrire, lire, colorier). Regarder les créneaux où vous êtes disponibles pour une sortie piscine ou médiathèque. Bref, tout un travail préliminaire. Quand tu auras cerné vos centres d'intérêt, tu peux commencer à réfléchir à comment faire. Nous on aime l'histoire-géo par exemple, et on travaille à partir de dessins animés : les cités d'or pour l'amérique du sud, Tom Sawyer pour l'amérique du nord, "il était une fois..." pour un tas de sujets, Astérix pour l'Antiquité. Chaque jour on discute, on lance un petit projet genre carte en graines, coloriages, frise historique, travail sur les objets d'une époque donnée, sur un peuple, des contes, des images à trier... La géographie des amériques, ça les a fait tripper! Wink En fait quand tu te lances sur le sujet, des idées t'en trouves. Sur le net, à la bibliothèque, sur les sites pour instits en tapant quelque chose comme "gaulois astérix cycle 2" ou "fiche pédagogique amérique latine" et zou! Very Happy Pour les maths et français, je suis la méthode Montessori, expliquée là : http://web.me.com/gmhbarbier/ArchivesMontessori/Table.html
Revenir en haut Aller en bas
maman3pommes



Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 07/03/2012

MessageSujet: Re: se lancer dans l'aventure ou pas?   Ven 9 Mar - 12:57

Citation :
Ah oui, c'est une expérience super, je confirme! Mon chéri aurait voulu faire un tour d'Europe à vélo mais moi non, trop feignante : être autant les fesses sur une selle, très peu pour moi!

Ha oui vous avez fait quoi vous?
Revenir en haut Aller en bas
maman3pommes



Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 07/03/2012

MessageSujet: Re: se lancer dans l'aventure ou pas?   Ven 9 Mar - 13:15

Citation :
Tu parles des vacances de Pâques ou des vacances d'été? Selon le temps que tu as devant toi, l'organisation est différente. D'abord tes fils risquent d'avoir vraiment besoin de vacances et de ne pas être super motivés ; vous en avez parlé avec eux, de ce "galop d'essai"?

Je pensais aux vacances de Paques!Mais effectivement ça risque d'être dur!Ils seront sans doute fatigués et l'autre semaine il parte dans la famille!
Mais en même temps les vacances d'été ça fait trop loin et ça laisse peu de temps pour prévoir la rentrée de septembre!
Donc comment faire?
En fait je meurs de trouille d'échouer! silent
Citation :
e coup de mou en question est parfois en couple avec un coup de speed des parents qui se sentent investis de leur mission, sont super motivés mais un peu paumés voir déconcertés. Il faut un moment pour que tout le monde prenne son rythme, mais avec du temps et du recul, tout se met en place.
C'est effectivement mon cas...hyper motivée mais complètement paumée!

Citation :
Il faut aussi décider de ce que vous souhaitez : un emploi du temps fixe? le matin, le soir? des manuels d'école, du matériel informel? par quoi commencer, suivre ou pas le programme, savoir à quoi vous êtes ouverts? C'est à toi, au papa, éventuellement aux enfants de déterminer ce que chacun peut faire, comment il veut le faire, quand. Ca fait partie du "travail", même si ça n'en a pas l'air, parce que ça aide à s'investir.
Bah vu nos emploi du temps respectif je pense plutôt qu'on partirait sur un programme malléable suivant les semaines!Tu pense que ça ne perturberait pas les enfants de ne pas avoir un planning fixe?
Pour ce qui est des supports de travail, Montessori bien sûr!Mais je suis ouverte à tout support du moment que cela correspond aux enfants!
Pour ce qui est des sujets je pense que la curiosité insatiable des enfants suffira!

Citation :
Pour commencer en douceur, tu peux commencer à réfléchir à ce que tu ne veux plus, ce qui te fait envie.

Ce que je ne veux plus?Facile!!!Je ne vaux plus que mon fils se sente nul, qu'il pleure en faisant ses devoirs!De mon côté je ne veux plus l'angoisse des devoirs et le stress de leur avenir aussi bien professionnel que personnel!La peur que l'instit nous annonce qu'il doit redoublé car il est en difficulté!!!Ce que je veux c'est être à l'écoute de mes enfants et libre de leur apprendre ce qui me parait essentiel!

Citation :
Nous on aime l'histoire-géo par exemple,

Justement, il n'y a pas un programme obligatoire à suivre?
Moi je m'inquiète surtout pour le niveau supérieur!Les maths, les langues j'ai tout oublié et ce n'était pas mon fort!Comment faire à ce moment là?Les rescolariser?
Revenir en haut Aller en bas
mari



Nombre de messages : 679
Localisation : Sud Drôme
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: se lancer dans l'aventure ou pas?   Ven 9 Mar - 18:12

maman3pommes a écrit:
Citation :
Ah oui, c'est une expérience super, je confirme! Mon chéri aurait voulu faire un tour d'Europe à vélo mais moi non, trop feignante : être autant les fesses sur une selle, très peu pour moi!

Ha oui vous avez fait quoi vous?

On a migré au Québec pour quelques temps, en avion Very Happy Et on a une voiture sur place! Very Happy (le vélo là c'est un peu comme se faire hara-kiri avec la glace! lol! )
Revenir en haut Aller en bas
mari



Nombre de messages : 679
Localisation : Sud Drôme
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: se lancer dans l'aventure ou pas?   Ven 9 Mar - 18:49

maman3pommes a écrit:

Je pensais aux vacances de Paques!Mais effectivement ça risque d'être dur!Ils seront sans doute fatigués et l'autre semaine il parte dans la famille!
Rien ne t'empêche de faire ton essai "soft", avec visionnage de vidéos et réalisation d'un lapbook (un livret) sur le sujet choisi. Ca peut être l'animation japonaise ou une série sur un thème donné, y'en a des tas (tom sawyer, cités d'or, nils holgersson, livre de la jungle, astérix, le petit dinosaure, il était une fois la vie, il était une fois l'homme...) et des visites à la médiathèque. C'est soft, ça peut être marrant.
Regarde aussi là : http://www.carpediem.asso.fr/Home.aspx c'est du "tout-prêt" et de très bonne qualité, avec des thèmes sympa Wink
Tu peux aussi bricoler une frise historique pour étudier l'évolution d'un objet, des maisons, des moyens de transport...

Citation :
Mais en même temps les vacances d'été ça fait trop loin et ça laisse peu de temps pour prévoir la rentrée de septembre!
Donc comment faire?

Comment ça "prévoir la rentrée de septembre"? Prévoir un planning de travail tu veux dire?

Citation :
En fait je meurs de trouille d'échouer! silent

Ca serait quoi pour toi, pour vous, "un échec"? Tu crains quoi? En plus on te propose un redoublement, alors pour le coup, tu n'as pas grand chose à perdre, si?

Citation :
Citation :
e coup de mou en question est parfois en couple avec un coup de speed des parents qui se sentent investis de leur mission, sont super motivés mais un peu paumés voir déconcertés. Il faut un moment pour que tout le monde prenne son rythme, mais avec du temps et du recul, tout se met en place.
C'est effectivement mon cas...hyper motivée mais complètement paumée!
Si ça peut te rassurer, on commence tous comme ça je crois Wink (à part celles qui ont déjà une expérience non-sco Wink )

Citation :

Bah vu nos emploi du temps respectif je pense plutôt qu'on partirait sur un programme malléable suivant les semaines!Tu pense que ça ne perturberait pas les enfants de ne pas avoir un planning fixe?

Ca dépend des enfants, vraiment. Les miens ont aimé avoir leur travail autonome le matin et le DA de l'après-midi, mais c'est parce que mon grand a du mal à se repérer dans le temps. Je sais qu'il y a ici des familles qui fonctionnent en informel total et ça roule super. Autant tes enfants sont différents et adhèreront volontiers à un projet prévu la veille pour le lendemain! Smile De plus, ce n'est pas parce que tu es occupée qu'ils ne peuvent pas travailler : chez nous la triplette opérations+dictée muette+analyse se fait en solo, et je regarde après ce qui reste à corriger.

Citation :
Ce que je ne veux plus?Facile!!!Je ne vaux plus que mon fils se sente nul, qu'il pleure en faisant ses devoirs!De mon côté je ne veux plus l'angoisse des devoirs et le stress de leur avenir aussi bien professionnel que personnel!La peur que l'instit nous annonce qu'il doit redoublé car il est en difficulté!!!Ce que je veux c'est être à l'écoute de mes enfants et libre de leur apprendre ce qui me parait essentiel!

Bon, ben déjà exit les devoirs Wink Et pour ce qui est de se sentir nul, c'est facile de changer les choses, il suffit de respecter l'avancée personnelle de l'enfant et de trouver les mots pour expliquer. Ici c'est l'inverse, tout est toujours "trop fass'" pour eux. Et moi je me tue à leur répéter que travailler, ce n'est pas faire des choses difficiles mais des choses qu'on est prêts à apprendre... Rien n'est comme à l'école, ici pas de cours d'une heure sur le pronom, j'ai expliqué ça à ma six-ans à l'occase, quand on en a vu passer un. Et c'est compris, il est évident que c'est compris , elle parle déjà en utilisant les pronoms! Very Happy Ca leur paraît facile parce qu'on ne s'éternise pas sur de l'inutile avec des exercices juste bons à devenir psychotique! Very Happy

Citation :
Justement, il n'y a pas un programme obligatoire à suivre?

Non, aucun programme. Tu dois juste t'assurer que ce que tu fais corresponds aux objectifs du socle commun des connaissances. C'est barbare comme ça, mais le socle commun, c'est l'ensemble des trucs à savoir quand ton enfant aura 16 ans (et PAS avant!) et c'est assez... gentillet. Tu dois le trouver sur la page de l'asso, sinon via google Wink En gros tout ce que tu fais rentre forcément dans le socle tellement il est vaste!

Citation :
Moi je m'inquiète surtout pour le niveau supérieur!Les maths, les langues j'ai tout oublié et ce n'était pas mon fort!Comment faire à ce moment là?Les rescolariser?

Tu verras, tu seras surprise de tout ce que TU vas apprendre avec eux! Very Happy Moi j'ai redécouvert la Préhistoire, en fait j'avais raté un tas de trucs à l'école. Tu vas aussi progresser en maths. Et si tu te sens dépassée, tu utiliseras des méthodes par correspondance par exemple, ou un étudiant. En langues, tu peux accueillir un jeune étranger par exemple, ou envoyer tes enfants dans une famille pendant un mois, ça vaut tous les cours théoriques du monde! cheers Ne stresse pas à l'avance, parce que tout va s'éclairer au fur et à mesure.
Revenir en haut Aller en bas
Paprika



Nombre de messages : 159
Date d'inscription : 11/06/2011

MessageSujet: Re: se lancer dans l'aventure ou pas?   Sam 10 Mar - 10:24

Je confirme la nécessité de souffler après l'école. On a commencé l'ief en décembre.
Je demande souvent aux enfants si l'école leur manque, les copains, tout ça, mais rien de rien.

Je constate que le nouveau rythme de vie que nous avons adopté les a considérablement détendus. Ils ne se battent plus, se chamaillent comme tous les enfants, mais assez rarement, en fait. Ils deviennent plus autonomes pour beaucoup de choses.

L'IEF nous donne une vie de famille bien plus soudée, je trouve.

Pour les apprentissages, c'est un peu comme on veut quand on veut. j'essaie de suivre leurs progressions sur une carte heuristique (mindmapping) en notant si la notion est acquise ou pas - mais c'est plus pour le contrôle que pour nous.
On essaie de faire un peu de tout, des maths, de la grammaire avec des petits livres rigolos ; le vocabulaire, c'est tous les jours depuis toujours ; de l'histoire avec les cours de CarpeDiem, des dessins animés, des livres de la bibliothèque ou internet ; de la géographie (on fait des fiches pays).
Nous sommes en train de construire un trivial poursuit des notions apprises, que nous enrichissons au fur et à mesure. Ca fait des révision amusantes.

Nous rentrons de 2 mois à la montagne et beaucoup de temps a été consacré à jouer dans la neige ou au ski. On a profité des jours pas terrible pour travailler un peu plus, mais je ne me fais pas de souci. Je suis toujours très étonnée de la rapidité de leurs acquisitions. par exemple, nous avons étudié un peu l'Egypte et ils ont retenu une foultitude de chose, bien plus que le minimum que je souhaitais qu'ils connaissent.

Pour la peur de rater, ben oui. Moi aussi. C'est bien, aussi, ça nous pousse à faire bien et mieux tout le temps. Mais franchement, quand je vois la souffrance qu'ils avaient à l'école, et le niveau global des enfants qui sortent de l'école, je me rassure.
Revenir en haut Aller en bas
http://apprendrealairlibre.wordpress.com/
maman3pommes



Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 07/03/2012

MessageSujet: Re: se lancer dans l'aventure ou pas?   Lun 12 Mar - 0:01

Bonsoir!

Merci paprika pour ton témoignage!
Je suis un peu démoralisé ce soir Crying or Very sad mon conjoint n'est pas"emballé" comme il dit...j'ai beau lui parler de vos expériences de lui dire à quel point ça me tiens à coeur et que ça vaut le coup d'essayer mais rien y fait, impossible de le convaincre!!!
Moi c'est vraiment un projet qui me tiens à coeur et sans son soutien c'est irréalisable!
Pour vous ça a rouler tout seul dès le début?pas un plus réticent que l'autre?
Revenir en haut Aller en bas
Dryade



Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 07/03/2012

MessageSujet: Re: se lancer dans l'aventure ou pas?   Lun 12 Mar - 0:58

Coucou,
Mon ex-mari était TRES réticent.... j'ai réussi à le persuader.
Emmène ton homme ici Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
maman3pommes



Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 07/03/2012

MessageSujet: Re: se lancer dans l'aventure ou pas?   Lun 12 Mar - 19:52

Bonjour Dryade!!!

Merci ça me remonte un peu le moral!!!J'ai l'impression de le harceler tellement je lui en parle!!! Twisted Evil

Ton mari était réticent comment?Tu veux bien me raconter?

Bon il m'a dit qu'il allait venir faire un tour sur la forum...affaire à suivre!
Revenir en haut Aller en bas
mari



Nombre de messages : 679
Localisation : Sud Drôme
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: se lancer dans l'aventure ou pas?   Lun 12 Mar - 21:18

Moi j'ai eu la chance que mon instit de mari soit pour Wink A fond pour même.
Il y a certaines question à se poser pour trancher parfois : qu'avons nous à perdre? Quel risque prenons-nous? Quels bénéfices y trouverons-nous?

Bonne réflexion!
Revenir en haut Aller en bas
maman3pommes



Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 07/03/2012

MessageSujet: Re: se lancer dans l'aventure ou pas?   Lun 12 Mar - 21:27

Merci mari!C'est exactement ce que je lui ai posé comme questions!!!Maintenant j'espère que ça chemine dans sa tête Very Happy !
Revenir en haut Aller en bas
mari



Nombre de messages : 679
Localisation : Sud Drôme
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: se lancer dans l'aventure ou pas?   Lun 12 Mar - 23:41

On va croiser les doigts alors! Wink
Revenir en haut Aller en bas
maman3pommes



Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 07/03/2012

MessageSujet: Re: se lancer dans l'aventure ou pas?   Mar 15 Mai - 21:21

Bonjour!!!

Je reviens vers vous avec une excellente nouvelle, puisque ça y est mon conjoint a fini par accepter mon "projet fou"!!!

Nous commencerons donc cette aventure en septembre, j'ai hâte et en même temps je suis pleine d'appréhension...

Au plaisir de se parler bientôt!
Revenir en haut Aller en bas
mari



Nombre de messages : 679
Localisation : Sud Drôme
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: se lancer dans l'aventure ou pas?   Mar 15 Mai - 22:22

Super!

Tu sais, tu peux commencer à te mettre doucement en mode "ief" dès maintenant Wink

Bises!
Revenir en haut Aller en bas
maman3pommes



Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 07/03/2012

MessageSujet: Re: se lancer dans l'aventure ou pas?   Mer 16 Mai - 10:52

mari a écrit:
Super!

Tu sais, tu peux commencer à te mettre doucement en mode "ief" dès maintenant Wink

Bises!

On y est Razz

La maison est toute chamboulée, et je fabrique mon matériel dès que j'ai un peu de temps!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: se lancer dans l'aventure ou pas?   Aujourd'hui à 19:31

Revenir en haut Aller en bas
 
se lancer dans l'aventure ou pas?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Investir dans l'agriculture bio.
» mort tragique d'un pompier talantais dans le var
» Vocabulaire dans la Marine (code international des signaux )
» A quel age dans la Loola ???
» 14-18 les bûcherons Canadiens dans l'Orne.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentations-
Sauter vers: