AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Bonjour, projet descolarisation de mon fils de 10 ans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Benedicte



Nombre de messages : 25
Localisation : Dordogne Nord / limite Corrèze
Date d'inscription : 03/04/2012

MessageSujet: Bonjour, projet descolarisation de mon fils de 10 ans   Mar 3 Avr - 12:35

Bonjour à toutes et tous,

Je me présente : Bénédicte, maman d'un garçon de 10 ans en CM2.
Reconnu l'année passée Tda/h + EIP (avec ce qui va autour : dyspraxique avec troubles visuo spaciaux, dysorthographique).

Aucuns soucis particulier dans sa scolarité jusqu'au CP inclu
En CE1 une instit qui le prend en grippe (il s'intéresse à tout, est vif mais toujours très poli et doux... même si speed). Privé de récrés et contraint à faire des pages de copie.
Notre fils ne nous dit rien à l'époque. Je pense du reste qu'il est simplement paresseux pour écrire et nous faisons les devoirs à la maison sur l'ordi (je travaillais et ne voulais pas que les devoirs deviennent une bagarre quotidienne).
En parallèle, notre fils commence à souffrir de constipations chroniques, des bilans sanguins démontrant des problèmes de sédimentation.
Il manque donc bcp l'école, nous nous inquiétons pour sa santé.
Je prends les devoirs et fais donc les cours à la maison le soir en rentrant du travail.

CE2, les troubles de santé perdurent. Toujours bcp d'absences.
Je ne le mets pratiquement à lécole que pour être au moins présent aux contrôles.
Je précise que ses résultats ont toujours été excellents.

Ce n'est qu'en fin de 2nd trimestre qu'un accident arrive à l'école.
Et là je commence à assembler toutes les pièces d'un puzzle. Je harcèle mon fils qui nous apprend :
- qu'il est maltraité par les enfants de l'école depuis la fin CP (strangulations répétées jusqu'à malaises)
- que son instit de CE1 lui faisait copier des pages et des pages,
- qu'il souffre d'écrire à la main, qu'il se trouve lent

nous le changeons d'école pour le CM1
(le directeur du public n'ayant jamais voulu entendre qu'il y avait des soucis dans son établissement, et d'autres accidents étant intervenus entre temps... trauma cranien, et j'en passe).

Là nous tombons sur une enseignante merveilleuse. Qui très vite soupçonne la dyspraxie et les troubles visuo spaciaux.
Elle nous accompagne et nous guide jusqu'aux diags finaux.
Elle procède par valorisation des enfants, ce qui va très bien à mon fils.
Il reprend goût à l'école, se fait enfin des amis.

Mais fin CM1 nous changeons de région.
Et là : tout à recommencer.
Une enseignante (directrice de surcroit) qui n'entend rien.
Qui ne connait que le côté punitif.
Qui veut "rééduquer" mon fils à l'écrit (malgré les rapports, la reconnaissance mdph etc).
Qui est persuadée que je couve trop mon fils.
Qui refuse que nous expliquions aux autres élèves le handicap invisible.

Aujourd'hui, mon fils est de nouveau en souffrance. Très bons résultats,
mais il s'ennuie en maths, sciences, géo, histoire.
N'accepte pas ce système qui ne connait que la méthode punitive.
Il commence à se rebeller en montrant des signes de provocations verbales.
N'a pas d'amis.

La 6ème approche.
Je me dis que là il faudra se battre contre plusieurs profs,
certains joueront le jeu, mais d'autres non.

J'en arrive donc à me demander si la déscolarisation ne serait pas LA solution.
Avancer sur les matières qui passionnent mon fils.
Prendre le temps et aborder diffiremment l'orthographe. En parallèle de thérapies liées à son handicap.

voilà donc pourquoi je vais vous lire avec attention,
en espérant y trouver de bonnes pistes.
En espérant voir mon fils s'épanouir de nouveau et continuer d'aimer à apprendre.

Je ne travaille plus depuis notre déménagement. Et compte ne reprendre qu'une activité à temps choisi.

A très bientôt.
Bénédicte
Revenir en haut Aller en bas
do7



Nombre de messages : 37
Age : 40
Localisation : Casablanca, Maroc
Date d'inscription : 19/07/2011

MessageSujet: Re: Bonjour, projet descolarisation de mon fils de 10 ans   Mer 4 Avr - 17:07

Bienvenue sur ce forum.
Maman d'enfants précoces, je comprend tout à fait tes problèmes.
Le plus important est que nos enfants, curieux de nature, continue à avoir envie d'apprendre.
Et leur souffrance est essentiellement du à un système qui ne leur va pas.
Après quelques déboires scolaires (mais moins dur que toi) on a commencé l'IEF en septembre dernier.
Les enfants sont ravis et ne veulent absolument pas retourner à l'école. Ils ont bien avancé scolairement et une partie des maux ont disparu.
Pour moi, le premier pas à été dur à passer (papa pas toujours partant, pression social ...) mais j'en suis très contente maintenant et je me dis que j'aurai du le faire bien avant.
Ce n'est pas tous les jours facile. Ils ont un caractère parfois très dur et on du mal à arriver au bout des choses. Il faut une sacré dose de patience, mais c'est très gratifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Paprika



Nombre de messages : 159
Date d'inscription : 11/06/2011

MessageSujet: Re: Bonjour, projet descolarisation de mon fils de 10 ans   Mer 4 Avr - 18:16

Mon grand a bientôt 11 ans et il est aussi "haut potentiel", pour lui aussi, écrire est une souffrance, lui aussi déteste travailler quelque chose qui ne l'intéresse pas (en langage Education Nationale = fainéant), lui non plus ne supporte pas les punitions...
En fait, on est plein, comme ça Smile

Nous avons déscolarisé tout le monde, du coup, en janvier dernier.
Nous sommes tous enchantés. Nous avons (re)trouvé du calme à la maison, des enfants tranquilles et épanouis. Ils se mettent au travail sans difficulté, mais il faut dire que nous travaillons très peu. La petite a appris à lire et débute les additions et la grammaire ; je reprends à peu près tout avec ma grande (9 ans) qui était bonne élève, très scolaire, mais qui a juste appris par coeur, sans vraiment comprendre. C'est plus difficile avec mon grand qui a besoin d'être très intéressé, et je lutte avec la force d'attraction de la DS, de la WII et de la télé... mais il lit énormément, s'exprime beaucoup et pige vite...
C'est du travail pour moi et un peu compliqué au début pour trouver un rythme, une organisation, une certaine régularité. Dans l'ensemble, à l'exception des instits de ma famille et de quelques copinautes profs, l'accueil réservé à notre différence est très bon.
Nous rencontrons d'autres familles comme nous et les enfants ont toujours leurs activités sportives et leurs copains d'avant, donc de ce côté ci, ça va bien aussi....

Que dire, sinon : pourquoi ne l'avons-nous pas fait plus tôt ?
Revenir en haut Aller en bas
http://apprendrealairlibre.wordpress.com/
Benedicte



Nombre de messages : 25
Localisation : Dordogne Nord / limite Corrèze
Date d'inscription : 03/04/2012

MessageSujet: Re: Bonjour, projet descolarisation de mon fils de 10 ans   Mer 4 Avr - 20:41

Bonsoir

Merci Do7 et Paprika
je ne cesse de parcourir le forum en tous sens depuis des jours.
Vos réponses font du bien.

Tantôt je me dis : allez on fonce, on aurait du le faire plus tôt. Bcp de temps perdu et de la souffrance
Tantôt je me dis : mon fils a parfois des comportements extrêmes et très provocateurs. Il ne met bcp d'énergie que lorsque cela le passionne (heureusement bcp de choses le passionnent), mais serais-je à la hauteur ?

Au fond de moi, je sais que le système classique n'est pas pour lui.
En ce moment c'est de moi et mon aptitude à "tenir" dont je doute.

Il souhaite pratiquer pour la 6ème l'anglais ET l'allemand
Car il visait l'intégration d'une classe européenne en 4ème.
Saurais-je l'accompagner dans ses passions et le pousser dans ses points faibles (il adore lire, se documenter, mais est rétif à l'expression écrite émanent de lui) ?

Pourra-t-il plus tard bifurquer vers une école pour laquelle les dossiers sont pris sur les notes pré-bac ?
J'envisage de me rapprocher du CNED pour au moins les programmes des matières principales.

Savez-vous s'il est possible de faire passer des niveaux en maths, sciences, géo et histoire (mon fils en math est proche du niveau 5ème par exemple alors qu'il n'est à l'école qu'en CM2), tout en avancant "dans les normes" pour le français (pour lequel il ne voit aucun intérêt)?

J'ai vu que certaines familles prenaient bcp de liberté vis-à-vis des programmes, je les envie qq part car quoi de plus merveilleux que d'apprendre par plaisir ! Mais je ne pense pas que je saurais être à la hauteur.

Mon souhait 1er est que mon fils apprenne aux rythmes qui lui conviennent,
qu'il ne soit plus sujet à des souffrances liées à des principes "normés" de la scolarisation.

Bonne soirée.
Bénédicte

Revenir en haut Aller en bas
Paprika



Nombre de messages : 159
Date d'inscription : 11/06/2011

MessageSujet: Re: Bonjour, projet descolarisation de mon fils de 10 ans   Mer 4 Avr - 22:10

Je ne peux pas t'aider pour les cours par correspondance, on est plutôt apprentissages informels ici.

Chaque fois que je doute, je pense à Jean d'Ormesson, qui a appris avec sa mère la maths "qu'elle ne connaissait pas", le latin "qu'elle ne connaissait pas" et le grec, "qu'elle ne connaissait pas". Je regarde mes enfants, si heureux et si détendus et hop ! ça repart.

Avec Valentin, on a commencé des maths niveau 5ème, parce que ça l'amuse, mais pas longtemps à chaque fois. Ca va très vite, mais peu souvent. je pense qu'on avance à un rythme raisonnable. Normal +, je dirais...

ce qui pèche, c'est le français. Il déteste l'expression écrite. C'est un enfant avec beaucoup de vocabulaire et qui s'exprime de manière élaborée, avec une expression fine de ses sentiments, par exemple. Je pense l'initier à de la dictée vocale, genre Dragon, pour qu'il puisse apprivoiser l'expression écrite par l'oral.

Nous ne prenons pas de libertés vis à vis des programmes : nous les ignorons. J'ai le "socle commun" pour me guider, et c'est tout. A l'école, il y a beaucoup de répétitions, de redites. On essaie de faire les choses une bonne fois pour toutes, on laisse tomber quand ça devient trop long ou trop ennuyeux. Par exemple, en sciences, nous avons acheté le dossier de Carpe Diem sur les éléments chimiques. On abordait l'atome et Valentin a baissé les bras : trop difficile. Du coup, on a mis de côté. J'ai le projet de l'emmener au Cern, à Genève, et de créer un jeu sur les éléments chimiques pour le rebooster. Je suis sûre que ça va marcher...
Ce gamin, dès qu'il joue, il apprend. Donc je bricole des jeux. Par exemple, pour les conjugaisons, j'ai fabriqué des dés : un dé avec je/tu/il, un dé avec les temps, un dé de verbes du 1er groupe, un dé avec des verbes du groupe 2, un dé avec des verbes du 3ème groupe, un dé avec un peu de tout. On a un petit plateau de jeu ; on lance les dés et si on donne la bonne réponse, on peut avancer. C'est tout bête, mais une partie tous les deux jours avec ça, ça permet de super bien travailler. En 1 mois, les principaux temps/groupes sont acquis...
Revenir en haut Aller en bas
http://apprendrealairlibre.wordpress.com/
mari



Nombre de messages : 679
Localisation : Sud Drôme
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: Bonjour, projet descolarisation de mon fils de 10 ans   Jeu 5 Avr - 5:35

Bonsoir! Smile

Je fais partie des mamans à enfant dyspraxique-TDA-haut potentiel Wink Donc je viens apporter de l'eau à ton moulin.

Bon, je vais peut-être être maladroite alors pardon par avance si quelqu'un se sent heurté. je pense (moi toute seule) que l'école n'est pas faite pour les dyspraxiques V-M, que c'est même l'inverse de ce qu'il faut à un dyspraxique V-M : on écrit pour TOUT, et on doit en plus réfléchir en même temps, écrire proprement, éviter les fautes et apprendre ce que l'on a voulu écrire silent Par sa nature même l'école est une douleur pour le dyspraxique V-M!

je ne suis pas étonnée (mais attristée ça oui!) de lire ce par quoi ton fils est passé Crying or Very sad L'EN c'est ça : le choix entre les morues qui malmènent les gamins sous prétexte qui si tu n'es pas dans la norme c'est que t'es feignant, et les bonnes volontés qui veulent à toute force pallier au problème d'écriture alors qu'il serait si simple de s'en passer. Ah mais non, s'en passer, c'est pas possible, comment on peut apprendre si on n'écrit pas? Very Happy
Bref, quand tu as un enfant un peu différent, tu as vite fait de recevoir des leçons sur ta façon d'éduquer ton enfant, alors que toi tu te bats pour faire reconnaître une pathologie structurelle. Et là je dis zut, crotte, de quel droit?! De quel droit est-ce que nous, parents, sommes ainsi disqualifiés par des gens non formés aux handicaps et encore moins à la psychologie de l'enfant?!

Bon, ça, c'est dit Embarassed Désolée, ce genre de récit me vrille, ça me rappelle notre propre expérience scolaire et ça me bouffe de voir que ça se répète encore et encore!

Benedicte a écrit:

Tantôt je me dis : allez on fonce, on aurait du le faire plus tôt. Bcp de temps perdu et de la souffrance

A ça je te dirais : qu'est ce que tu as à perdre à essayer?

Citation :
Tantôt je me dis : mon fils a parfois des comportements extrêmes et très provocateurs. Il ne met bcp d'énergie que lorsque cela le passionne (heureusement bcp de choses le passionnent), mais serais-je à la hauteur ?
A la hauteur pour quoi? Tu as peur qu'il t'épuise? Tu as peur de ne pas savoir t'organiser? de ne pas avoir les connaissances suffisantes?


Citation :
Il souhaite pratiquer pour la 6ème l'anglais ET l'allemand
Car il visait l'intégration d'une classe européenne en 4ème.
Saurais-je l'accompagner dans ses passions et le pousser dans ses points faibles (il adore lire, se documenter, mais est rétif à l'expression écrite émanent de lui)

Lire, se documenter, c'est ça s'instruire Wink L'écrit n'est là que pour contrôler le savoir ou en laisser une trace. Pour laisser une trace, il y a aussi les lapbooks, les cartes heuristiques, les affiches, les collections... Pas besoin d'écrire des pavés Wink


Citation :
J'envisage de me rapprocher du CNED pour au moins les programmes des matières principales.

Les programmes sont disponibles en ligne Wink Méfiance avec le CNED : c'est très cher et très strict.
Citation :

J'ai vu que certaines familles prenaient bcp de liberté vis-à-vis des programmes, je les envie qq part car quoi de plus merveilleux que d'apprendre par plaisir ! Mais je ne pense pas que je saurais être à la hauteur.


Au début on est tous largués, et c'est normal! Tous, nous prenons quelques semaines, quelques mois pour abandonner le rythme scolaire et en adopter un autre plus proche de notre rythme "naturel", pour repérer les sujets que l'on souhaite aborder, repérer les supports les plus attirants et les plus efficaces (audio? vidéo? papier? coloriages? écriture?), farfouiller tout le web à la recherche de ZE truc fun qui va plaire, trier, choisir ensemble. On repère aussi quand l'enfant est dispo pour travailler ; certains sont du matin, certains sont du soir, d'autre les deux. Et puis un jour on se rend compte qu'on a oublié le programme, qu'on a bien aimé ce qu'on a fait et que les enfants ont vachement progressé l'air de rien! cheers Mais c'est vrai qu'au départ, il y a une espèce de sensation de "saut dans le vide" qui fait peur, et c'est normal Wink Tranquillise toi sur tes capacités : même si tu n'y connais rien en triangles et en préhistoire, ça n'a qu'une importance relative, car tu vas découvrir et apprendre les choses en même temps que ton fils. Je pensais maîtriser un tas de notions, et au bout du compte c'est moi qui en ai appris beaucoup depuis 4 ans! Very Happy

Moi je te dirais fonce, tu n'as rien à perdre et tout à gagner. Au mieux, ça marche du tonnerre et plus jamais tu n'envisageras l'école. Au pire? Au pire vous vivrez une expérience unique et précieuse de vie et de découverte ensemble. flower

Si tu stresses, je te conseille de desco en fin d'année scolaire, ce qui te permettra d'échapper au contrôle et d'être moins sous pression Wink (le contrôle ne peut avoir lieu avant deux mois pleins de non-sco Wink )


Dernière édition par mari le Jeu 5 Avr - 5:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mari



Nombre de messages : 679
Localisation : Sud Drôme
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: Bonjour, projet descolarisation de mon fils de 10 ans   Jeu 5 Avr - 5:36

Benedicte a écrit:

Pourra-t-il plus tard bifurquer vers une école pour laquelle les dossiers sont pris sur les notes pré-bac ?

A ce moment-là tu pourras passer par le CNED pour avoir des relevés de notes, il me semble Wink
Revenir en haut Aller en bas
mari



Nombre de messages : 679
Localisation : Sud Drôme
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: Bonjour, projet descolarisation de mon fils de 10 ans   Jeu 5 Avr - 5:38

Paprika a écrit:

Ce gamin, dès qu'il joue, il apprend. Donc je bricole des jeux. Par exemple, pour les conjugaisons, j'ai fabriqué des dés : un dé avec je/tu/il, un dé avec les temps, un dé de verbes du 1er groupe, un dé avec des verbes du groupe 2, un dé avec des verbes du 3ème groupe, un dé avec un peu de tout. On a un petit plateau de jeu ; on lance les dés et si on donne la bonne réponse, on peut avancer. C'est tout bête, mais une partie tous les deux jours avec ça, ça permet de super bien travailler. En 1 mois, les principaux temps/groupes sont acquis...

Wow, j'adore!!! cheers Merci! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Paprika



Nombre de messages : 159
Date d'inscription : 11/06/2011

MessageSujet: Re: Bonjour, projet descolarisation de mon fils de 10 ans   Jeu 5 Avr - 6:51

Tu veux les matrices de dés et de plateau de jeu, mari ?
Revenir en haut Aller en bas
http://apprendrealairlibre.wordpress.com/
do7



Nombre de messages : 37
Age : 40
Localisation : Casablanca, Maroc
Date d'inscription : 19/07/2011

MessageSujet: Re: Bonjour, projet descolarisation de mon fils de 10 ans   Jeu 5 Avr - 11:36

Moi je veux bien ton jeux de conjugaison, ça à l'air super!!
Brovo!
Revenir en haut Aller en bas
Benedicte



Nombre de messages : 25
Localisation : Dordogne Nord / limite Corrèze
Date d'inscription : 03/04/2012

MessageSujet: Re: Bonjour, projet descolarisation de mon fils de 10 ans   Jeu 5 Avr - 15:15

bonjour,

Que cela fait du bien de vous lire.
De lire aussi d'autres témoignages (je m'attache surtout à lire les questionnements, résultats et autres pour les enfants au collège et plus).

Mari,
ce n'est pas en mes connaissances que je doute.
Même si moi j'étais plus littéraire
et mon fils totalement sciences
Ce qui me fait peur c'est que je ne parvienne pas à avoir une régularité de travail.

Hier j'ai discuté avec lui.
Il ne semblait pas très emballé, mais lorsque je lui ai expliqué que nous n'allions pas faire du copié/collé de l'école, à savoir 6 heures assis.
Mais que nous étudierions de façon différente. De lui-même il a sauté de joie en voulant que nous nous y mettions de suite.
;-))
et de lui-même il a crié "super !! en maths, géo et sciences je ne m'ennuierai plus. Et pour l'écrit on pourra faire sur l'ordinateur !

Pour l'écrit de toute façon, aujourd'hui je ne connais plus grand monde qui fait ses courriers à la main, sans correcteurs d'ortho.

L'année passée son instit merveilleuse du nord lui avait tellement redonné confiance en lui qu'il s'était mis à écrire "un livre" de son propre chef.

Oh bien sûr pas aussi riche que son langage oral qui est très élaboré.
Quand il en avait parlé à son instit, elle lui avait dit qu'elle serait ravie de le lire quand il serait terminé.

Quand il lui a fait lire "son oeuvre", elle l'a hautement félicité. En omettant bien sûr de regarder les fautes d'orthographes ou de grammaire. En ne se basant que sur sur l'histoire et les recherches qu'il avait dù faire pour l'écrire (basé sur le débarquement allié en 1944).

Alors même si je doute encore bcp,
si cela me fait peur

Vous avez raison en disant :
qu'a-t-il à perdre ?

Très bonne journée
Bénédicte
Revenir en haut Aller en bas
Benedicte



Nombre de messages : 25
Localisation : Dordogne Nord / limite Corrèze
Date d'inscription : 03/04/2012

MessageSujet: Re: Bonjour, projet descolarisation de mon fils de 10 ans   Jeu 5 Avr - 15:50

ah,
encore une petite chose : pas de forum avec une rubrique attribuée aux bonnes idées comme celle de Paprika par exemple ?


Bon et pour le CNED..... je pensais plus à utiliser les cours en ligne et avoir des indications sur les programmes..... pas les engraisser Razz

bon, j'y go là.
Mon fils semble boosté par cette idée de travailler à la maison (même si ce ne sera qu'à partir de la rentrée officiellement).... il a abandonné sa ps3 pour se replonger dans l'Histoire.
(heu comme ils ne font que bosser les divisions en ce moment dans sa classe..et qu'il les a déjà vues il y a près de 2 ans... je ne l'ai pas mis aujourd'hui à l'école... qui plus est sans chauffage en ce moment pour panne de chaudière. Hier il a bossé des maths et aujourd'hui il bosse donc de l'histoire...).

Vous lire, plus le voir si ravi et si enthousiaste me font du bien....

même si je sais qu'il ne sera pas tous les jours motivé. Que moi non plus d'ailleurs Embarassed
Ne ne pas être tenu au jour le jour à une matière fixe, pouvoir être créatif dans ce que l'on propose comme façon d'aborder les choses (apprendre sans s'en rendre compte aux travers de jeux, de sorties etc.) devraient bcp aider.

Encore merci
merci aussi pour tout ce que je lis sur ce site.....

Bénédicte
Revenir en haut Aller en bas
mari



Nombre de messages : 679
Localisation : Sud Drôme
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: Bonjour, projet descolarisation de mon fils de 10 ans   Jeu 5 Avr - 19:10

Paprika a écrit:
Tu veux les matrices de dés et de plateau de jeu, mari ?

En plus t'as le fichier! Wow! Oui j'veux bien Wink merci! flower

marijulien arobase free.fr Wink
Revenir en haut Aller en bas
mari



Nombre de messages : 679
Localisation : Sud Drôme
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: Bonjour, projet descolarisation de mon fils de 10 ans   Jeu 5 Avr - 19:17

Benedicte a écrit:

Mari,
ce n'est pas en mes connaissances que je doute.
Même si moi j'étais plus littéraire
et mon fils totalement sciences
Ce qui me fait peur c'est que je ne parvienne pas à avoir une régularité de travail.

Et ça t'ennuie, ça?
Chez moi il y a une partie régulière, le matin : une dictée muette, deux opérations, une analyse de phrase. Ca prend de 20mn à une heure selon la bonne volonté! Very Happy
Tout le reste progresse par "bonds" : on a un thème culturel qui court sur plusieurs jours/semaines, généralement adossé à un docu ou à un dessin animé et on fait chaque jour un petit débrief, mais parfois c'est rien du tout, et d'autres fois c'est un projet graphique qui prend plusieurs jours. Je pense que la régularité n'est pas si importante quand l'intérêt est là Wink
Tu ne risques pas d'oublier d'instruire ton fils, mais oui en effet parfois le "rendement" est irrégulier. On ne fait pas chaque jour une magnifique affiche, ou un beau résumé. Par contre les découvertes elles sont quasi quotidiennes, et les échanges aussi, et culturellement c'est une richesse incroyable. Ca fait un peu prétentieux, mais culturellement mes loustics ont un niveau très élevé, et ça compte.


Citation :

Pour l'écrit de toute façon, aujourd'hui je ne connais plus grand monde qui fait ses courriers à la main, sans correcteurs d'ortho.

Si moi! Very Happy Mais ok, c'est un cas à part! :p

Citation :

Oh bien sûr pas aussi riche que son langage oral qui est très élaboré.
Quand il en avait parlé à son instit, elle lui avait dit qu'elle serait ravie de le lire quand il serait terminé.

Est-ce que tu as envisagé de le faire dessiner au lieu d'écrire? Parfois le dessin permet de rendre compte de façon plus précise ce à quoi on pense qu'avec un écrit.
Citation :

Alors même si je doute encore bcp,
si cela me fait peur
C'est normal Wink mais je te rassure, après quelques semaines, on est très vite calmé par la normalité de la situation Wink
Revenir en haut Aller en bas
mari



Nombre de messages : 679
Localisation : Sud Drôme
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: Bonjour, projet descolarisation de mon fils de 10 ans   Jeu 5 Avr - 19:19

Benedicte a écrit:

Mon fils semble boosté par cette idée de travailler à la maison (même si ce ne sera qu'à partir de la rentrée officiellement).... il a abandonné sa ps3 pour se replonger dans l'Histoire.

"officiellement"? Jusque-là tu fais quoi? Tu le gardes de temps en temps chez vous pour qu'il souffle?

Citation :
même si je sais qu'il ne sera pas tous les jours motivé. Que moi non plus d'ailleurs Embarassed
Ne ne pas être tenu au jour le jour à une matière fixe, pouvoir être créatif dans ce que l'on propose comme façon d'aborder les choses (apprendre sans s'en rendre compte aux travers de jeux, de sorties etc.) devraient bcp aider.

Exactement. les jours de flemme, il y a toujours possibilité de regarder un film ensemble et de discuter sur un thème donné Wink
Revenir en haut Aller en bas
Paprika



Nombre de messages : 159
Date d'inscription : 11/06/2011

MessageSujet: Re: Bonjour, projet descolarisation de mon fils de 10 ans   Jeu 5 Avr - 20:20

Nous travaillons trèèèèèèèèèèèèèès irrégulièrement. Il faut dire que nous prenons l'air souvent et que nous avons beaucoup d'occasions de ne pas travailler.

Franchement, expliquer un concept, ça prend 10 minutes maxi en maths ou en français. Un concept par semaine en algèbre, grammaire, conjugaison et géométrie, ça occupe la semaine. Autrement dit : un concept nouveau tous les jours (semaine de 4 jours ici) dans une des 4 matières + révision des 3 autres concepts (si on a vu les multiplications avec multiplicateur >9 le lundi, on fait deux opérations posées le mardi, le jeudi et le vendredi ; le mardi, on va voir l'adjectif qualificatif, qu'on révisera aussi le jeudi, le vendredi, le lundi et le mardi suivant. Et ainsi de suite). Bon c'est une organisation nouvelle mais si elle tient la semaine, c'est bon.

Je pense qu'à ce rythme là, on va vite épuiser le socle commun rabbit .

Les autres sujets : sciences, histoire, etc. c'est facilement ludique, donc ça passe tout seul et il y a pleeeeeein de supports docu, dessins animés, sites historiques, musées, etc, donc je ne me fais pas de souci.
Revenir en haut Aller en bas
http://apprendrealairlibre.wordpress.com/
mari



Nombre de messages : 679
Localisation : Sud Drôme
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: Bonjour, projet descolarisation de mon fils de 10 ans   Jeu 5 Avr - 21:32

Paprika a écrit:
N
Franchement, expliquer un concept, ça prend 10 minutes maxi en maths ou en français.


Je confirme, y compris pour des notions soi-disant compliquées comme les 4 opérations Wink

Par contre nous une fois que c'est compris, on se laisse X semaines pour pratiquer tranquillou! Very Happy Et y'a pas un nouveau concept tous les jours, je dirais plutôt deux par semaine, un en maths et un en langage, et ça suffit à l'aise au niveau socle commun.

Tout le reste, le "culturel", c'est un thème par mois. Je serais bien en peine de déterminer de façon stricte les concepts abordés! Suspect Par exemple quand on a fait l'amérique du sud (avec les cités d'or au quotidien) on a travaillé le géographie, l'histoire, la zoologie, la botanique et le relief tout en même temps, mais sur un mois.
Revenir en haut Aller en bas
Benedicte



Nombre de messages : 25
Localisation : Dordogne Nord / limite Corrèze
Date d'inscription : 03/04/2012

MessageSujet: Re: Bonjour, projet descolarisation de mon fils de 10 ans   Ven 6 Avr - 12:38

mari a écrit:
Benedicte a écrit:

Mari,
ce n'est pas en mes connaissances que je doute.
Même si moi j'étais plus littéraire
et mon fils totalement sciences
Ce qui me fait peur c'est que je ne parvienne pas à avoir une régularité de travail.

Et ça t'ennuie, ça?

cela m'inquiète oui.
Depuis la maternelle mon fils est en demande sur bcp de sujets.... tant qu'il est en demande, je ne m'inquiète pas. Nous aurons même plus de temps pour toutes ses curiosités.
Mais quand il n'a pas envie et bien il est capable d'opposition supers difficiles à gérer.

Citation :
e]
Oh bien sûr pas aussi riche que son langage oral qui est très élaboré.
Quand il en avait parlé à son instit, elle lui avait dit qu'elle serait ravie de le lire quand il serait terminé.

Est-ce que tu as envisagé de le faire dessiner au lieu d'écrire? Parfois le dessin permet de rendre compte de façon plus précise ce à quoi on pense qu'avec un écrit.
Citation :


il déteste dessiner. Il est dyspraxique donc tout ce qui se fait manuellement ou avec un crayon il a toujours fuit.
Mais pour l'écrit, je pense le laisser continuer de pratiquer énormément à l'oral.... nous pratiquons déjà ainsi depuis des années.
Et j'écris pour lui..... avec le temps, petit à petit, j'espère qu'il écrira sur l'ordi. Il maîtrise déjà bien word, excel etc.


Alors même si je doute encore bcp,
si cela me fait peur
C'est normal Wink mais je te rassure, après quelques semaines, on est très vite calmé par la normalité de la situation Wink

Ce que je commence à me dire.

plus je me renseigne, plus je me dis que c'est la solution.
Solution que j'ai de toute façon en tête depuis longtemps.... mais manquais de courage et de temps pour nous lancer.

Encore merci pour tous vos encouragements et retours d'expériences.

Bénédicte.
Revenir en haut Aller en bas
Benedicte



Nombre de messages : 25
Localisation : Dordogne Nord / limite Corrèze
Date d'inscription : 03/04/2012

MessageSujet: Re: Bonjour, projet descolarisation de mon fils de 10 ans   Sam 7 Avr - 13:18

Bonjour


oops Paprika, Mari : je n'avais pas vu toutes vos réponses !!
Mon fils connaît les 4 opérations sans souci
En fait il est tellement en demande depuis la maternelle qu'il est très en avance sur les maths, sciences, histoire, géo
Les divisions à virgule sont acquises depuis le CE2 par exemple
Lorsqu’il était entré au CP déjà il s’ennuyait, car il connaissait les additions et soustractions

Sans compter tout ce qu'il apprend et qui ne sera jamais dans les programmes. Il se passionne pour tant de choses. Un vrai assoiffé
Cela ne l’empêche par d’être aussi un adepte des dessins animés, jeux pc, ps3 et Cie. Et de lui-même à partir d’un jeu souvent cela l’amène à faire des recherches // intéressantes

C’est donc en partie pour cela qu'il est souvent "absent" de l’école
Régulièrement déjà depuis plusieurs années je le garde à la maison
arfff le répétez pas mais du coup je mens à qui mieux mieux à l’école !

Cela a commencé lorsqu'il était sujet de violences à l'école
Mais même aujourd'hui, dès que je sens que les révisions de révisions.... à l'école le gavent, je le garde
et alors je peux répondre à sa soif d'apprendre de nouvelles choses

il apprend aussi bcp de choses seul..... il se sert d'internet et de livres qu'il réclame
il est très surprenant de découvrir qu'il mène des conversations sur des sujets que je n'imaginais pas qu'il connaissait.

Actuellement il est très branché politique et se documente sur les risques de futurs conflits mondiaux….
Il me dépasse totalement !!!
Mais le revers de la médaille est que si il émerveille nos amis, et les personnes que nous rencontrons lors de sorties,
Il agace bcp les enfants de son âge à l’école (pas les mêmes centres d’intérêts) et les enseignants…..
Je crains donc énormément qu’il ne soit de nouveau pris en grippe au collège (en plus physiquement il est de très petite corpulence et de taille) par les élèves et certains profs.

En vous lisant, et en lisant les témoignages sur l’ensemble du forum je m’aperçois que nous faisons finalement depuis toujours de l’enseignement à domicile sans le savoir…Sauf que j’oblige mon fils à subir l’école (le terme n’est pas trop fort), voulant absolument le faire entrer dans un moule trop petit pour lui.
J’ai la crainte depuis toujours qu’il ne se prenne la grosse tête (j’interdis les termes liés à l’EIP à la maison). Lui-même ne connaît que les diagnostics liés à son tda/h et sa dyspraxie.
A tort ou à raison…. Je n’ai pas la réponse.

Très bon we à tous
Bénédicte


Revenir en haut Aller en bas
Paprika



Nombre de messages : 159
Date d'inscription : 11/06/2011

MessageSujet: Re: Bonjour, projet descolarisation de mon fils de 10 ans   Sam 7 Avr - 16:22

J'allais te l'écrire, mais tu as trouvé la réponse seule. Oui, tu fais déjà de l'IEF Smile.

Pas de risque qu'il prenne la grosse tête si vous évitez de trop vous extasier sur son "avance". Juste le féliciter sur son niveau de connaissances et sa culture mais pas sur le fait qu'il en sait plus que les autres.

Par contre, je pense que c'est bien de pouvoir lui parler de sa "différence" et de le sensibiliser au fait que cela peut être source de rejet et de jalousie de la part des autres. c'est un handicap. Il faut apprendre à faire avec, sans s'en cacher, sans en avoir honte.
Gamine, j'en ai personnellement souffert et je me suis beaucoup sentie rejetée, probablement parce que je n'avais pas conscience de cela et que je ne comprenais pas que les autres mettent tant de temps à percuter et aussi parce que je n'étais pas très patiente avec les autres.
Revenir en haut Aller en bas
http://apprendrealairlibre.wordpress.com/
mari



Nombre de messages : 679
Localisation : Sud Drôme
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: Bonjour, projet descolarisation de mon fils de 10 ans   Lun 9 Avr - 3:33

Je suis OK avec paprika Wink

Dans notre cas, Etienne sait que son cerveau est différent de celui des autres, qu'il a une curiosité et des aptitudes de haute qualité, et que par ailleurs son cerveau a des problèmes pour gérer certaines compétences. Il n'a pas la grosse tête, il gère ça en fonction de notre façon de le vivre je pense, mais c'est vrai qu'on le félicite quand il pige quelque chose de particulièrement difficile, parce que c'est bien parfois d'avoir des félicitations Wink Je félicite aussi ses soeurs pour leurs aptitudes personnelles, parce que c'est bon à entendre et parce que j'ai envie qu'ils se distinguent, qu'ils choisissent leurs propres centres d'intérêts et qu'ils aient plaisir à se dépasser.

"La grosse tête", c'est beaucoup une affaire d'école je crois. Un truc lié au "premier de la classe", au "fort en maths". Mais en famille, tout ça n'a pas tellement d'importance, y'a pas de niveau, pas de passages en classe supérieure, et mes loustics ne savent pas vraiment qui a quel niveau par rapport à l'autre. Enfin sauf sur les hobbies Wink
Revenir en haut Aller en bas
Benedicte



Nombre de messages : 25
Localisation : Dordogne Nord / limite Corrèze
Date d'inscription : 03/04/2012

MessageSujet: Re: Bonjour, projet descolarisation de mon fils de 10 ans   Mer 11 Avr - 13:16

Bonjour

Merci Paprika, merci Mari
pas passée ici depuis qq jours,
je dors super mal, une fois couchée je ne cesse de penser à l'avenir de mon fils

Mon fils, suivi pour son tdah entre autres, est bien conscient de ses points forts
mais en effet, il connait aussi ses points faibles (orthogrpahe, dyspraxie)
il a plus de mal à prendre conscience de son attitude parfois déroutante envers les autres car il ne pige pas encore les "codes sociaux" (tout ne se dit pas, tout ne se fait pas, pas de notions des dangers, provocateur).
Donc en effet, pas de grosse tete. Il n'y a qu'à l'école qu'on le traite "d'intello".

je lui ai fait encore sécher l'école hier,
nous sommes en train de percuter sur le fait que ses crises d'asthmes sont inexistantes lorsqu'il n'y a pas école
lundi soir... zouh crise d'asthme..... mon mari lui dit : demain finalement tu bosseras avec maman... aucune crise depuis.

Je le mettrai demain et vendredi matin
ensuite.... congés

nous sommes aussi tombés par terre en découvrant que seul il a intégré les programmes de géo jusqu'à la seconde. Avant je travaillais et ne prenais pas conscience de ce qu'il peut ingérer par passion via internet et les livres

il a hâte d'avancer de même en maths
par contre le français.... pffff il déteste rédiger, hors plus tard il devra rédiger ne serait-ce que pour les examens. J'espère qu'il s'y mettra, pas encore d'urgence pour le moment.
Nous travaillons énormément à l'oral, sous forme de discussions et d'échanges (nous avons des amis qui l'ont mis en relation avec une personne passionnée d'histoire et de géo, ainsi que des américains installés près de chez nous).
Il aime échanger ... cela me fait bien rire quand on me sort d'ailleurs qu'il risque de ne pas être sociabilisé s'il ne va pas à l'école !
car il adore discuter avec tout le monde, se lie super vite.

bon, cet après-midi nous allons "à la ville"... Périgueux. 50 km.
Il veut visiter le musée de l'armée et la cathédrale.

bonne journée
encore merci à vous
je me sens moins angoissée sur l'avenir à vous lire.
Revenir en haut Aller en bas
mari



Nombre de messages : 679
Localisation : Sud Drôme
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: Bonjour, projet descolarisation de mon fils de 10 ans   Mer 11 Avr - 15:04

Benedicte a écrit:

je dors super mal, une fois couchée je ne cesse de penser à l'avenir de mon fils

Je pense que quand ta décision sera prise et mise en marche, ça ira déjà mieux! I love you Etre "entre deux" c'est toujours le plus dur, et pas qu'en IEF: Courage! cheers

Citation :

nous sommes aussi tombés par terre en découvrant que seul il a intégré les programmes de géo jusqu'à la seconde. Avant je travaillais et ne prenais pas conscience de ce qu'il peut ingérer par passion via internet et les livres

Bon ben ça, c'est fait! Very Happy La géo c'est passionnant, il a raison!

Citation :
par contre le français.... pffff il déteste rédiger, hors plus tard il devra rédiger ne serait-ce que pour les examens. J'espère qu'il s'y mettra, pas encore d'urgence pour le moment.

Ecoute, d'ici-là il y a encore plein de temps, du temps qui sera bien employé par son cerveau, alors laisse faire le temps Wink Si tu voyais comment écrit mon 8 ans Neutral Il faut relativiser, la dyspraxie c'est un sacré problème qu'il faut accepter parce que les efforts ne font pas tout. Même aux examens ça peut être pris en compte Wink

Citation :

bon, cet après-midi nous allons "à la ville"... Périgueux. 50 km.
Il veut visiter le musée de l'armée et la cathédrale.

Bonne balade! cheers Ca va, il est OK pour aller en classe demain?
Revenir en haut Aller en bas
Benedicte



Nombre de messages : 25
Localisation : Dordogne Nord / limite Corrèze
Date d'inscription : 03/04/2012

MessageSujet: Bulletin scolaire ! Le voir pour le croire....   Ven 13 Avr - 20:57

bonsoir

Nous avons eu hier le bulletin scolaire de mon fils.
Je suis What a Face lorsque je lis le commentaire : "xxx est un puit de connaissances qu'il faut canaliser..."

Faut prendre ça comment? lui ôter le goût d'apprendre, le faire vivre sans ses passions ?

Mon fils, ce qui l'étonne, c'est que ses camarades en dehors de l'école ne connaissent pas grand chose.
Hier il parlait de Tchernobyl et ses conséquences dans la cours de récré. Il s'est fait maltraiter par une gamine de sa classe qui l'a traité de gros nul... après lui avoir demandé "c'est qui Tchernobyl" Rolling Eyes

Le commentaire du bulletin finit de me persuader qu'il gêne même son enseignante (directrice de l'école je le rappelle).

Ah s'il pouvait éviter de rebondir sur différents sujets, de poser des questions et d'aimer les joutes verbales qui lui permettent de confronter ses idées et surtout lui donne la plupart du temps l'envie d'approfondir les choses.

Au 1er trimestre l'enseignante souffrante avait été remplacée par un instit qui très vite ne lui a plus jamais donné la parole. Lui interdisait de lever la main et ne tolérait pas de débats ou de curiosité.

je crois que je vais vous rejoindre à la rentrée de septembre et prendre ma cotisation.
Mon mari veut même l'enlever dès maintenant. Mais il me semble qu'il y ait des évals nationales des CM2 donc je freine.

Bon we à tous et toutes
Bénédicte
Revenir en haut Aller en bas
Dalhia



Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Bonjour, projet descolarisation de mon fils de 10 ans   Ven 13 Avr - 21:56

canaliser, maturité... Les termes récurents et passe-partout qui ne veulent rien dire.

Ton schtroumpf, tout comme le mien, doivent effectivement déranger leurs maîtresses, sans doute parce qu'ils mettent en lumière le fait qu'elles sont "inutiles".
Elles n'ont pas compris qu'elles étaient là pour s'assurer que les compétences et connaissances des programmes soient maîtrisées et qu'il était inutile de vouloir faire apprendre à des enfants ce qu'ils savent déjà, mais que par contre elles doivent les faire acquérir à ceux qui ne les maîtrisent pas encore....

Citation :
Mon fils, ce qui l'étonne, c'est que ses camarades en dehors de l'école ne connaissent pas grand chose.
Hier il parlait de Tchernobyl et ses conséquences dans la cours de récré. Il s'est fait maltraiter par une gamine de sa classe qui l'a traité de gros nul... après lui avoir demandé "c'est qui Tchernobyl"


Le mien ne comprend pas non plus. Lui, son truc c'est l'astronomie. La maîtresse m'avait dit : " il va s'ennuyer quand on va aborder la partie astronomie du programme de CM2, il en sait plus que moi !"
Au-delà du manque d'intérêt de l'ensemble des gamins de leur âge pour la culture en général, je crois que c'est représentatif du manque de curiosité ou de partage des parents. S'ils n'en parlent pas avec leurs enfants, s'ils ne les accompagnent pas en suivant des documentaires, comment les enfants peuvent-ils acquérir ce champ de connaissance ?

Ces derniers jours, avec Clément, on s'est fait des reportage sur le Titanic... D'ailleurs, il adore les reportages !

En fait les évaluations CM2 ne servent pas à grand'chose sauf à tenir des statistiques. Ce qui est plus important, enfin, si tu envisages le cned règlementé, c'est l'avis de passage en 6ème (ce papier est demandé dans le dossier). Sinon, bah y'a rien de bien essentiel !

Bon week-end
Dalhia
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bonjour, projet descolarisation de mon fils de 10 ans   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bonjour, projet descolarisation de mon fils de 10 ans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Projet terminé] Kit de Fils de Bougies Silicone
» Projet mini-bibliothèque en centre de loisirs pour enfants
» Docteurs ONE et bureau FNTE : Délibération projet loi 40-09
» PROJET ex MSI MERKSEM M476 (projet jamais abouti !)
» Projet de centrale thermo-solaire de Aïn Beni Mathar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentations-
Sauter vers: