AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Et si l'école désociabiliser les enfants en fait ....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
danka



Nombre de messages : 66
Age : 45
Localisation : Tours France
Date d'inscription : 13/08/2006

MessageSujet: Et si l'école désociabiliser les enfants en fait ....   Dim 3 Sep - 0:05

posons nous plutot la question inverse car personne ne le fait ....

Alors ca ....la sociabilisation de mon fils ....je l'ai entendu à chaque fois dès que j'annonce que mon fils ne va plus à l'école....bah et la sociabilisation ...a croire que sans l'école bah mince alors on peut devenir sociable

et encore pire : on ne peu pas s'épanouir en dehors des 4 murs de cette pseudo-prison qu'est en fait l'école...parcque fréquenter 30 élèves 5x par jour dans un brouaha pas possible sans pouvoir parler sinon la maîtresse punit...CA SOCIABILISE LES ENFANTS !!!!

OH ! What a Face ...

je voudrais qu'on me le refasse celle là et comme réponse voici un beau texte / étude trouvée ...



Un rapport d’étude de John Taylor (Andrews university) a comparé 224 "Home Schoolers" de 4 à 12 ans avec des "écoliers réguliers" selon l’échelle d’auto-évaluation de Piers-Harris. Il est admis généralement qu’une auto-évaluation satisfaisante est un bon indice de socialisation individuelle.

L’étude de Taylor a conclu :
Les résultats d’auto-évaluation d’enfants instruits à la maison sont nettement meilleurs que ceux des enfants de l’école conventionnelle. En ce qui concerne la socialisation, il apparaît que très peu d’enfants de l’Ecole à la Maison sont socialement "en manque".

Les résultats de l’étude montrent que ce sont les enfants scolarisés de façon conventionnelle qui ont actuellement une socialisation défectueuse.

Urie Bronfenbrenner, parmi d’autres, a prouvé que les enfants de plus de 6 ans qui passent plus de temps avec ceux de leur âge qu’avec leur parents, deviennent souvent "dépendants" des membres de ce groupe d’âge. Il a noté que cela amène un pessimisme envahissant vis à vis d’eux mêmes, de leur avenir, de leurs parents et même de leurs pairs.

Cela contredit l’idée qu’une association d’enfants avec un grand nombre d’autres enfants contribue de façon positive à la socialisation telle que la supposent parents et enseignants.

Des observations de première main sur des enfants élevés à la maison impressionnent fréquemment les observateurs par leurs qualités de maturité, d’aptitudes générales, de responsabilité et d’assurance.

En fait les parents précisent souvent que leur décision d’éduquer leurs enfants à la maison vient de ce qu’ils ont constaté les excellentes qualités sociales des autres élèves de l’Ecole à la maison.

Certainement on ne saurait surestimer la contribution aux valeurs sociales venant d’une solide base de morale et des valeurs spirituelles de la plupart des Ecoles à la Maison

Lire le rapport très intéressant dans son entier :

http://perso.orange.fr/ecolhome/peavey1.htm



flower on peu dormir sur nos deux oreilles nous les parents de homeschooler ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Marion



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Sociable?   Mer 27 Sep - 23:52

Alors évidemment la sociabilisation est multi factorielle.. On me qualifie de très sociable.. Je travaille d'ailleurs actuellement en relations publiques, avec de très bon retours.. Pourquoi suis je tres sociable? En plus d'une partie de mon caractère, de l'héritage éducatif de mes parents et des mouvements astraux de ma naissance (pourquoi pas).. J'ai vraiment concience que ma non scolarisation durant mon enfance y est pour beaucoup. J'ai appris à dialoguer avec les adultes et non pas a Être soumise, j'ai appris a négocier avec les autres enfants, j'ai appris à avoir une reflexion "feed back" sur les disputes avec d'autres enfants (c'etait facil vu qu'on était un petit groupe pour les adultes de nous faire réfléchir au pourquoi de nos disputes), j'ai appris à être capable d'assumer mon opinion soit elle différente et à l'argumenter.. bref. les études qui démontrent que les enfants non scolarisés sont plus sociables que d'autres scolarisés ne m'étonne pas du tout.. Je tire tout de même mon chapeau aux parents qui supportent chaque jour les mêmes reflexions et qui doivent répondre aux mêmes questions souvent "idiotes" tellement pleines de préjugés.. Pour les enfants c'est plus facil d'y répondre on le vit comme un jeu..
Revenir en haut Aller en bas
Frédéric



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Et si l'école désociabiliser les enfants en fait ....   Mar 6 Fév - 3:04

Paul Graham ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Graham ) a écrit un essai montrant sa perception de la société que se créent les adolescents américains scolarisés. Voici une traduction française:
http://www.kobal2.free.fr/ws_whynerds.php

Nerd semble avoir un sens voisin d'intello.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Nerd suggère l'équivalent Polard

Le passage où il mentionne "Sa Majesté des mouches" me fait penser à ma surprise lorsque je suis tombé sur une discussion sur Internet entre jeunes américains qui tombaient d'accord pour trouver chiant ce livre que j'avais adoré. La raison de leur dégoût était simple: Ils l'étudiaient en classe. C'est là que l'on mesure le tort que fait à une oeuvre son étude sous la contrainte, comme l'explique Daniel Pennac dans "Comme un roman".
Revenir en haut Aller en bas
http://rers.de.meaux.site.voila.fr/
rainbow



Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 05/11/2007

MessageSujet: Re: Et si l'école désociabiliser les enfants en fait ....   Mer 7 Nov - 10:42

Il est clair que si l'école peut être un facteur socialisant pour l'enfant il est loin d'être l'unique facteur.
Tout comme on veut nous faire croire que sans crèche ou sans maternelles l'enfant ne se socialise pas, faire croire que l'école est l'unique manière de socialiser un enfant est une erreur à ne pas commettre... surtout si l'on se réfère à certaines de nos propres expériences.

C'est oublier que la socialisation ne se fait pas que par quelques heures de travail en groupe dans une classe souvent trop nombreuse avec uniquement des enfants de son âge, que la socialisation ne se fait pas juste 3 fois une demi heure par jour aux récréations...

que la socialisation c'est aussi et surtout rencontrer des enfants et des adultes de tous âges, c'est se faire des copains à la pleine de jeux, à l'académie (conservatoire) de musique, au cours de danse ou aux scouts...

personnellement, l'école a été loin de me socialiser, je n'avais aucune amies car j'étais différente des autres... Je détestais les récréations et je n'aimais pas le travail en groupe car je n'appréciais pas le groupe des élèves qui souvent me rejettaient ou se moquaient de moi.

la socialisation, je ne l'ai commencée qu'à partir de 18 ans, après l'école, à l'université et plus tard dans diverses associations dont j'ai fait partie...
Revenir en haut Aller en bas
Karine
Admin


Nombre de messages : 1659
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: Et si l'école désociabiliser les enfants en fait ....   Mer 7 Nov - 13:43

Oui, je te rejoins sur plein de choses, Rainbow. Et j'ajoute que la socialisation, c'est pas seulement être au milieu d'autres personnes, c'est savoir respecter des règles inhérentes au groupe dans lequel on se trouve, et savoir faire cas des autres. Il y a d'ailleurs un dossier sur le thème de la socialisation dans Les Plumes de LAIA n°6 Wink

_________________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
glamy95



Nombre de messages : 36
Age : 41
Localisation : Maroc (Laayoune)
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: a   Ven 7 Nov - 2:26

danka a écrit:
posons nous plutot la question inverse car personne ne le fait ....

Alors ca ....la sociabilisation de mon fils ....je l'ai entendu à chaque fois dès que j'annonce que mon fils ne va plus à l'école....bah et la sociabilisation ...a croire que sans l'école bah mince alors on peut devenir sociable

et encore pire : on ne peu pas s'épanouir en dehors des 4 murs de cette pseudo-prison qu'est en fait l'école...parcque fréquenter 30 élèves 5x par jour dans un brouaha pas possible sans pouvoir parler sinon la maîtresse punit...CA SOCIABILISE LES ENFANTS !!!!

OH ! What a Face ...

je voudrais qu'on me le refasse celle là et comme réponse voici un beau texte / étude trouvée ...



Un rapport d’étude de John Taylor (Andrews university) a comparé 224 "Home Schoolers" de 4 à 12 ans avec des "écoliers réguliers" selon l’échelle d’auto-évaluation de Piers-Harris. Il est admis généralement qu’une auto-évaluation satisfaisante est un bon indice de socialisation individuelle.

L’étude de Taylor a conclu :
Les résultats d’auto-évaluation d’enfants instruits à la maison sont nettement meilleurs que ceux des enfants de l’école conventionnelle. En ce qui concerne la socialisation, il apparaît que très peu d’enfants de l’Ecole à la Maison sont socialement "en manque".

Les résultats de l’étude montrent que ce sont les enfants scolarisés de façon conventionnelle qui ont actuellement une socialisation défectueuse.

Urie Bronfenbrenner, parmi d’autres, a prouvé que les enfants de plus de 6 ans qui passent plus de temps avec ceux de leur âge qu’avec leur parents, deviennent souvent "dépendants" des membres de ce groupe d’âge. Il a noté que cela amène un pessimisme envahissant vis à vis d’eux mêmes, de leur avenir, de leurs parents et même de leurs pairs.

Cela contredit l’idée qu’une association d’enfants avec un grand nombre d’autres enfants contribue de façon positive à la socialisation telle que la supposent parents et enseignants.

Des observations de première main sur des enfants élevés à la maison impressionnent fréquemment les observateurs par leurs qualités de maturité, d’aptitudes générales, de responsabilité et d’assurance.

En fait les parents précisent souvent que leur décision d’éduquer leurs enfants à la maison vient de ce qu’ils ont constaté les excellentes qualités sociales des autres élèves de l’Ecole à la maison.

Certainement on ne saurait surestimer la contribution aux valeurs sociales venant d’une solide base de morale et des valeurs spirituelles de la plupart des Ecoles à la Maison

Lire le rapport très intéressant dans son entier :

http://perso.orange.fr/ecolhome/peavey1.htm



flower on peu dormir sur nos deux oreilles nous les parents de homeschooler !

[size=12]Bonjour,

Mais je n'arrive pas à accéder à cette page, j'aimerais lire le texte intégralement je le trouve très intéressant.[/size]
Revenir en haut Aller en bas
rainbow



Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 05/11/2007

MessageSujet: Re: Et si l'école désociabiliser les enfants en fait ....   Lun 10 Nov - 14:17

je pense aussi que l'école n'est pas un lieu de socialisation et ce n'est en plus pas le but premier de l'école qui est tout de même l'instruction...
je pense que parfois l'école désocialise par effet de groupe justement... des bandes se forment laissant ceux qui sont différents à part et solitaires, si pas moqués et houspillés... certains enfants ne vivant plus que pour leur bande en oublient le reste du monde qu'il tendra alors à considérer comme mauvais...

l'école à la maison permet de rencontrer une "faune" humaine beaucoup plus variée et complexe, des enfants et des adultes de tous âges, une plus grande facilité à partager...

et si l'école convient à beaucoup, il y en a aussi beaucoup qui ont de grosses difficultés par désocialisation justement...
Revenir en haut Aller en bas
AnneJ



Nombre de messages : 766
Age : 23
Localisation : Pays de la Loire - Picardie
Date d'inscription : 07/04/2009

MessageSujet: Re: Et si l'école désociabiliser les enfants en fait ....   Mar 7 Avr - 14:19

danka a écrit:
Un rapport d’étude de John Taylor (Andrews university) a comparé 224 "Home Schoolers" de 4 à 12 ans avec des "écoliers réguliers" selon l’échelle d’auto-évaluation de Piers-Harris. Il est admis généralement qu’une auto-évaluation satisfaisante est un bon indice de socialisation individuelle.

L’étude de Taylor a conclu :
Les résultats d’auto-évaluation d’enfants instruits à la maison sont nettement meilleurs que ceux des enfants de l’école conventionnelle. En ce qui concerne la socialisation, il apparaît que très peu d’enfants de l’Ecole à la Maison sont socialement "en manque".

Les résultats de l’étude montrent que ce sont les enfants scolarisés de façon conventionnelle qui ont actuellement une socialisation défectueuse.

Urie Bronfenbrenner, parmi d’autres, a prouvé que les enfants de plus de 6 ans qui passent plus de temps avec ceux de leur âge qu’avec leur parents, deviennent souvent "dépendants" des membres de ce groupe d’âge. Il a noté que cela amène un pessimisme envahissant vis à vis d’eux mêmes, de leur avenir, de leurs parents et même de leurs pairs.

Cela contredit l’idée qu’une association d’enfants avec un grand nombre d’autres enfants contribue de façon positive à la socialisation telle que la supposent parents et enseignants.

Des observations de première main sur des enfants élevés à la maison impressionnent fréquemment les observateurs par leurs qualités de maturité, d’aptitudes générales, de responsabilité et d’assurance.

En fait les parents précisent souvent que leur décision d’éduquer leurs enfants à la maison vient de ce qu’ils ont constaté les excellentes qualités sociales des autres élèves de l’Ecole à la maison.

Certainement on ne saurait surestimer la contribution aux valeurs sociales venant d’une solide base de morale et des valeurs spirituelles de la plupart des Ecoles à la Maison

Lire le rapport très intéressant dans son entier :

http://perso.orange.fr/ecolhome/peavey1.htm



flower on peu dormir sur nos deux oreilles nous les parents de homeschooler ! lol!
Je conseille également cette adresse:
http://www.hslda.ca/fr_social.asp
Il s'agit d' "Extrait de Homeschooling Today, Vol 3, No 3, mai/juin 1994, S. Squared Publications":

Citation :
Et la socialisation?


Extrait de Homeschooling Today, Vol 3, No 3, mai/juin 1994, S.
Squared Publications

Voilà LA question, combien familière, posée aux familles dont les enfants reçoivent
un enseignement à la maison. La prochaine fois qu'on vous pose cette question, vous
pourrez citer une étude réalisée par M. Larry Shyers dans le cadre d'une thèse de
doctorat à l'université de Floride (University of Florida). Shyers lui-même avouait
être très sceptique quant à l'enseignement à la maison. Ses propres enfants
fréquentaient des écoles privées. Toutefois, il n'était pas prêt à présumer qu'un
cadre d'enseignement traditionnel soit nécessaire pour le développement social normal
d'un enfant.
Dans cette étude, il est question de 70 enfants enseignés à la maison et de 70 autres
inscrits dans des écoles traditionnelles. Les deux groupes étaient identiques en ce
qui a trait à l'âge (8-10 ans), à la nationalité d'origine, au sexe, au nombre
d'enfants dans leur famille respective, au statut socio-économique, ainsi qu'au nombre
et à la fréquence des activités parascolaires.
Shyers a trouvé que les deux groupes étaient équivalents quant à l'estime de soi et
aux réactions dans différents contextes sociaux. L'étude s'est avérée plus intrigante
alors qu'on observait les enfants en train de jouer et de travailler ensemble. De
petits groupes d'enfants ayant un même vécu scolaire ont été filmés pendant qu'ils
jouaient dans une pièce où on avait mis des jeux et des jouets à leur disposition
(casse-tête, marionnettes, poupées, etc.). On les a aussi filmés dans une activité
plus structurée : ils devaient travailler en équipe à faire des casse-tête afin
d'obtenir des prix.
Par la suite, des observateurs qualifiés ont visionné ces films. Le comportement de
chaque enfant a été évalué par deux observateurs. Aucun de ces observateurs ne
savaient si les enfants qu'ils évaluaient recevaient un enseignement à l'école ou à
la maison. Ils devaient utiliser une grille d'évaluation qui incluait, entre autres:
se dispute, se vante, a de la difficulté à se concentrer, pleure, dérange les autres,
s'isole, est gêné ou timide, crie, etc.
Les résultats sont surprenants. Les enfants de l'école traditionnelle avaient huit
fois plus de problèmes de comportement que les enfants enseignés à la maison. Shyers
décrit les enfants de l'école traditionnelle comme étant: "agressifs, bruyants et
compétitifs". Par contre, les enfants enseignés à la maison avaient peu de problèmes
de comportement. Ils avaient des comportements positifs et étaient très amicaux dans
leurs rapports avec les autres.
Shyers écrit:
<blockquote>"Les enfants enseignés à la maison dans chaque groupe d'âge observé avaient
tendance à bien jouer ensemble, étaient coopératifs en situation d'activités de groupe
et étaient plus tranquilles. À plusieurs reprises, ces enfants en invitaient d'autres
à se joindre à leurs jeux. Pendant les jeux, chacun jouait à tour de rôle. Lorsqu'ils
"perdaient", souvent ils souriaient ou manifestaient d'une autre façon que ce n'était
pas important et ils continuaient à jouer... À la fin de ces activités, plusieurs de
ces enfants se sont échangés des adresses et des numéros de téléphone."
</blockquote>
Shyers conclut en disant:
<blockquote>"Les résultats de cette étude remettent donc en question les conclusions
retenues par plusieurs éducateurs et tribunaux, à l'effet que les enfants de l'école
traditionnelle sont plus équilibrés socialement que ceux qui reçoivent un enseignement
à la maison. En fait, l'étude appuie ce que les adeptes de l'enseignement à la maison
soutenaient depuis longtemps : les enfants enseignés à la maison sont bien équilibrés
socialement et les enfants de l'école traditionnelle peuvent ne pas l'être."
</blockquote>
plus bas, on peut lire:
Citation :
D'AUTRES PREUVES


Thomas Smedley a utilisé le "Vineland Adaptive Behaviour Scales" pour évaluer les
habiletés en communication et en socialisation ainsi que les habiletés pratiques
journalières de deux groupes d'enfants. La seule différence entre ces deux groupes
était qu'un groupe provenait de l'école publique et que l'autre recevait une éducation
à domicile.
Smedley dit:
<blockquote>"Les enfants enseignés à la maison étaient plus sociables et démontraient
plus de maturité que ceux provenant de l'école publique, et ce, de façon significative.
Cela nous démontre que les familles qui font l'enseignement à la maison répondent
adéquatement aux besoins en socialisation de leurs enfants."


super non ? Very Happy
</blockquote>
Revenir en haut Aller en bas
http://fromhomeschooltolife.eklablog.com
mesokee



Nombre de messages : 203
Age : 40
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Et si l'école désociabiliser les enfants en fait ....   Ven 10 Avr - 15:35

Moi je suis quelqu'un d'assez solitaire, timide... et c'est clair que j'ai trés mal vécu le fait d'être "enfermée" avec une trentaine d'autre enfants pendant des années !

Encore maintenant je me sens angoissée dès je me retrouve au milieu de trop de monde... et je pense sincèrement que l'école à une part de responsabilité dans cette "phobie" de la foule !
Revenir en haut Aller en bas
Jennifer



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 02/02/2011

MessageSujet: Re: Et si l'école désociabiliser les enfants en fait ....   Jeu 3 Fév - 18:00

En réponse à Mesokee:

De plus je pense qu'être timide ou reservée qui sont deux termes bien distinc n'est pas un défaut au contraire! tout dépends de la nature de la personne aussi, j'ai une amie qui est comme ça, au départ c'était une simple connaissance et puis petit à petit je l'ai mieux connu et apprecié, sa forme est un ruisseau mais son fond est un océan
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si l'école désociabiliser les enfants en fait ....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et si l'école désociabiliser les enfants en fait ....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'ai honte de n'avoir rien fait
» couche enfant pipi au lit
» Augmenter notre ratio quand nos enfants rentrent à l'école..
» de quoi occuper les enfants pendant les jours sans école
» Entrée à l'école sans BCG : comment faire ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Vivre l'IEF au quotidien :: Et la socialisation ?-
Sauter vers: