AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 prete.... enfin je crois !!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Histerix



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 11/09/2012

MessageSujet: prete.... enfin je crois !!   Mar 11 Sep - 15:44

Bonjour,

Je m'appelle Sabrina, je suis maman de deux enfants, Clélia qui a 7 ans et Noam qui a bientot 4 ans

Depuis l'année dernière, je pense beaucoup à leur faire l'école à la maison mais le courage me manque, j'ai peur de ne pas etre à la hauteur

Clélia est une très bonne élève à l'école, l'année dernière, son maitre me disait qu'elle était le moteur de la classe avec un autre de ses camarades... En CP, elle aidait les elèves de Ce1.... aujourd'hui elle vient de passer en Ce1 et se retrouve à faire des exercices de Ce2.... Elle adore apprendre, lit beaucoup, comprend facilement mais n'aime pas l'école et a du mal à se faire des copines

Elle me dit qu'elle passe ses récréations toute seule, que certains "balèzes" la bousculent... Elle me répète qu'elle veut rester à la maison

Son petit Frère Noam, est en 2ème année de maternelle.... l'année dernière, il allait à l'école seulement le matin et pas toujours volontiers.... mais cette année, j'ai un mal fou à le faire décrocher de ma jambe pour qu'il rentre dans sa classe.... tous les jours, et meme pendant les vacances scolaires, sa seule inquiétude est de savoir si il y a de l'école le lendemain.....

Ils ont tous les deux une très grande complicité, et se complètent à merveille et quand je les voit rentrer de l'école rincés ça me ruine le moral.... leur faire endurer des journées aussi longues si jeune

J'ai perdu confiance en l'école, je me dit que ça leur gave le crane, ça leur fait perdre toute initiative et ça leur apprend surtout à aller à l'usine.... suivre le troupeau betement !!

Je viens vers vous pour me rassurer, me donner le courage de me lancer... je vais fouiller votre site, espère trouver des réponses à mes angoisses et pourquoi pas essayer de rencontrer des mamans qui ont franchies le pas

C'est pas facile, c'est toute une remise en question sur beaucoup de choses... quand j'en parle autour de moi, tous me disent que je me rend pas compte, que je ne leur rend pas service pour l'avenir....

Je pense que 2 à 3 heures maxi d'enseignement chaque matin, suffisent... en complément, une éducation musicale (solfège), des cours d'expres​sion(type théatre), du sport, des voyages leur apporteraient beaucoup plus que ce que l'école est capable d'offrir

voili voilou pour la situation dans laquelle je me trouve, mon homme me donne le feu vert et a confiance.... je me dit que si je doit le faire autant le faire maintenant parce que en primaire, il n'y a pas de diplomes à passer et que rien n'est irrattrapable !!...

dur dur.... quels supports ? comment mettre en place tout ça ? doit on préparer les cours ou laisser faire l'enfant et l'assister ? existe t il des ateliers collectifs entre enfants non scolarisés ?.... etc etc confused confused confused confused confused confused

merci d'avance
Sabrina





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: prete.... enfin je crois !!   Mar 11 Sep - 16:57

Bonjour Sabrina,

En premier lieu, rien n'est irréversible, et donc rien ne vous empêche d'essayer une instruction en famille, quitte à renoncer si cette solution ne donne pas les résultats espérés.

Ensuite, vous donnez le sentiment que le contexte d'un tel essai est très favorable : je crois comprendre que vous pouvez vous rendre disponible à cette fin, que votre mari vous soutiendrait dans cette démarche, et que vos enfants ne présentent pas de difficulté d'apprentissage particulière.

Ces choses dites, le reste me semble moins important, en tout cas surmontable par toute personne de bonne volonté même peu expérimentée.

Sur la pression sociale que vous percevez autour de vous, sachez que c'est en partie une résurgence du temps où l'instruction était détenue par une petite minorité dirigeante, qui seule pouvait la partager ; ce temps est révolu. Aujourd'hui, l'école joue davantage, hélas, un rôle de garderie que d'instruction, au moins pour nos jeunes enfants. La femme, qui se voit reconnaître un statut d'égale de l'homme, qui croit en la sécurité de l'indépendance qui découle de ses revenus eux-mêmes dépendants de son travail, est bien contente de disposer d'une garderie "gratuite" favorisant son émancipation. Excusez la caricature, elle est parfois pédagogique.

Si difficulté il restera, ce pourrait être de ce coté, la pédagogie, aptitude pour une part innée, mais également technique à maîtriser, à transmettre le savoir, ou au moins à en favoriser l'acquisition. Mais à ce sujet, sur ce forum, vous verrez qu'une large palette organisationnelle et de supports est à la disposition de l'éducateur qui se veut instructeur ... et le forum sert aussi à ces questionnements.

Après, je constate que le contexte Education Nationale ne semble pas favorable à l'épanouissement de vos enfants, quand bien même ceux-ci semblent-ils pouvoir y réussir.
Il sera intéressant de tenter d'analyser les raisons de ces difficultés d'épanouissement, afin, si cela semble nécessaire, de traiter spécifiquement ces difficultés.

Enfin, les réponses que vous obtiendrez à vos dernières questions dépendent beaucoup de la culture et des croyances de la personne qui vous répondra. Certains estiment qu'il convient de suivre les intérêts de l'enfant prioritairement. Pour ma part, formé en psychologie, et donc conscient du développement cognitif de l'enfant, des opportunités qu'il offre et de ses limites, j'aborde ces questions de manière assez directive. Selon la méthodologie suivie, la culture de nos enfants sera différente. C'est à vous qu'il appartient de choisir la culture que vous pensez utile d'inculquer à vos enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Histerix



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 11/09/2012

MessageSujet: Re: prete.... enfin je crois !!   Mer 12 Sep - 14:50

Bonjour,

Merci pour votre réponse, c'est vrai que rien n'est irréversible, c'est d’ailleurs ce qui me motive d'autant plus

Depuis plus de 2 ans ma fille me dit qu'elle n'aime pas l'école malgré ses très bons résultats... lorsque j'en parle au maitre, il ne comprend pas, il me dit qu'il n'a rien à dire sur elle, elle travaille très bien en classe et n'a jamais de problème en récréation

Je me rend compte, depuis sa seconde année de maternelle, que l'école lui a fait perdre son gout pour l'artistique ainsi que beaucoup d'autonomie dans ses activités, elle attend toujours des directives sur la manière dont elle doit faire son travail

En effet, j'ai la possibilité de me rendre totalement disponible et mon mari me soutiens, meme si cette décision nous effraie tout les deux !

J'ai passé beaucoup de temps sur le site et je suis impressionnée par les résultats des différents témoignages.... mais en meme temps les controles et les risques me font froid dans le dos

Mes enfants ne sont pas traumatisés par l'école, ils sont un peu solitaires, ils n'aiment pas etre entourés de trop d'enfants, se faire bousculer.... ils aiment les activités calmes et ne sont pas du tout agressifs, ils ont meme tendance à s'effacer

Je suis en accord avec beaucoup de choses que j'ai pu lire sur l'EN, ça me rassure meme de voir que d'autres partagent ma façon de penser. Jusque là j'avais toujours l'impression de passer pour une "allien"

J'ai aussi l'impression que beaucoup de parents prennent l'école pour une garderie gratuite, je ne comprend pas que ce soit les offices du tourisme qui influent sur les aménagements du temps scolaire. Ce n'est pas la fatigue, ni les capacités d'assimilations qui sont mises en avant mais simplement le fait qu'il faut que tous soient en vacances quasiment en meme temps pour faire marcher le commerce.... c'est fou non ??!!

Maintenant, il faut que je me prépare des supports de travail (type Montessori).... que j'emprunte certains livres à la médiathèque tels que "le maitre ignorant" ainsi que "les 10 plus gros mensonges sur l'école à la maison".... si vous en avez d'autres à me recommander, je suis preneuse...

J'ai noté aussi certains jeux comme le parcours de scargouli, attrimaths, tangram.... qu'est ce que vous en pensez ?.... est-il mieux que je mette tout cela en place avant d'envoyer mes courriers à l'IA et à la mairie ?.... sachant qu'il y aura un controle dans les 2 mois, faut-il que ma pédagogie soit déjà établit ?

Je vais aussi chercher des lieux de rencontre (LEDA, CISE, LAIA) près de chez moi pour que l'on puisse developper des contacts avec des familles non scolarisées...

Si je comprend bien, que je prenne IEF ou CPC, il y aura des controles.... le CPC est plus intense mais avec un niveau égal aux enfant scolarisés... et l'IEF est plus libre mais pas forcément en équivalence avec le niveau scolaire ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: prete.... enfin je crois !!   Mer 12 Sep - 17:21

Bonjour,

Les contrôles ne doivent pas inquiéter ; au contraire, ils sont l'occasion de recueillir un avis extérieur sur sa pratique, auprès d'un intervenant sensé être compétent en la matière, même si son avis est possiblement orienté par son référentiel et ses croyances.
Quant aux risques ? Pour l'humain, toute aventure est enrichissante. Si par malheur vous découvrez que vous ne vous supportez pas à la maison, vous aurez au moins appris ça !
Plus sérieusement, dès lors que l'essai est tenté un peu sérieusement, des risques, je n'en vois guère.

L'Education Nationale ne me semble pas être le monstre tel que parfois décrit sur ce forum.
C'est l'industrie de l'instruction, avec en son sein, j'en suis persuadé, beaucoup d'intervenants passionnés par ce qu'ils font, et oeuvrant résolument à l'épanouissement des enfants. J'en suis d'ailleurs sûr, car j'en connais ... Et je ne crois pas qu'il serait possible de faire sans l'Education Nationale.
Mais c'est aussi une administration, avec les rigidités que cela implique, au niveau organisationnel, et des moyens limités. En gros, cela implique une pédagogie moyenne, adaptée aux groupes, et c'est à l'enfant qu'il appartient de s'adapter à ce système, le système ne peut s'adapter au particularités de chaque enfant. Et un rendement, dans le meilleur des cas, pédagogiquement très moyen au final, voire affreusement mauvais en cas de difficultés de l'enfant à s'adapter au système. Certains enfants y réussissent très bien. Mais beaucoup de ceux-là bénéficient d'un accompagnement soutenu en matière pédagogique en-dehors du temps scolaire ... Et parfois l'encadrement des enfants, insuffisant, est pris à défaut.
L'image sociale de cette administration reste néanmoins plutôt bonne, mais c'est beaucoup lié au fait que la plupart des intervenants à ce sujet en sont issus, de sorte que critiquer cette institution reviendrait peu ou prou à se dévaloriser eux-même. Et que de toutes façons, on peut la critiquer, mais s'en passer, j'en doute.
Oui, l'économique influe de plus en plus sur l'aménagement des temps scolaires. Ce n'est qu'un symptôme parmi d'autres de la détérioration de la société dans laquelle nous vivons. Notre paradigme socio-économique actuel (la croissance) touche à sa fin, en raison des difficultés de plus en plus importantes à accéder aux ressources naturelles (énergie, matières premières) qui sont à la base de nos fonctionnements économiques et sociaux. C'est une des raisons qui me poussent à instruire moi-même ma fille. Je pense que d'ici sa maturité, des bouleversements importants risquent d'intervenir dans nos modes de vie, et je me sens plus à même de l'y préparer que l'Education Nationale.

Concernant la méthodologie et les supports.
Un premier point est le niveau d'instruction de l'instructeur. Plus le niveau d'instruction de l'instructeur est élevé, et plus son activité consistera à transmettre ce qu'il sait. Et moins son niveau d'instruction est élevé, et plus son activité consistera à aider l'apprenant à tirer parti du support choisi. Dans le premier cas, le support revêt moins d'importance que dans le second. Dans tous les cas, c'est la pédagogie l'essentiel, et elle qui doit être au centre de notre réflexion. Contrairement à l'Education nationale, qui tente d'optimiser une pédagogie à l'intention des enfants moyens, nous pouvons optimiser la pédagogie pour nos enfants, en fonction de ce qu'ils sont.
Un second point est la bonne représentation de nos objectifs ; pratiquant l'IEF, nous bénéficions d'une liberté d'instruction, qui s'exerce dans un cadre légal précis.
Il me semble pertinent de veiller dans un premier temps à prendre en compte le cadre légal, c'est à dire à inscrire nos objectifs pédagogiques qui s'y prêtent dans le cadre légal, à savoir : Le socle commun de connaissances.
Ceci afin de préparer le contrôle, et de privilégier les discussion dans le cadre légal avec le contrôleur ; mais c'est aussi un mode d'organisation comme un autre ... L'objectif, qui s'inscrit dans une obligation de moyens, et non de résultat, est d'amener l'enfant à la maîtrise de ce cursus pour ses 16 ans. Les concepts évoqués sont souvent subjectifs, et ne doivent pas stresser des parents.
Ceci fait, commence notre liberté d'instruction ; c'est alors à vous de choisir ce qu'il vous semble important de transmettre ou d'apprendre à vos enfants.

Dans ma pratique, peu de supports, ludiques autant que possible. J'ai acheté, par curiosité autant que comme outil potentiel, les "qu'apprend-t-on à l'école maternelle" qui décrivent le contenu pédagogique E.N. de la maternelle au C.M.2, et que je consulte de temps en temps pour vérifier que je n'oublie rien.
Je suis un peu effaré de constater que ma fille de cinq ans et demi connait déjà une part importante de ces contenus pédagogiques, qu'il m'arrive parfois de déborder de ce cadre et que si tout va bien, dans dix-huit mois, ce contenu sera intégralement maîtrisé. Cela me laisse perplexe sur la performance E.N., car ma fille n'est pas précoce, présentait accessoirement quelques difficultés à la mise en oeuvre pédagogique, et que nous n'avons à ce jour consacré que de un quart d'heure (moyenne à 2/3 ans) à 90 minutes (moyenne à 4/5 ans) par jour à l'instruction, il est vrai presque tout les jours.
Dans ces conditions, je ne prévois pas de dépasser une demie journée pour l'instruction formelle à l'avenir. Il y a bien d'autres choses à apprendre et découvrir ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: prete.... enfin je crois !!   Aujourd'hui à 21:35

Revenir en haut Aller en bas
 
prete.... enfin je crois !!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A 18 mois et demi, je marche enfin !!
» Fewwww! Enfin vendredi!
» comment on sait qu'on est pret pour le deuz?
» je crois que c'est plié
» Pfffff J'ai enfin trouvé mais bon...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentations-
Sauter vers: