AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Cerro 45

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cerro



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 18/12/2012

MessageSujet: Cerro 45   Mar 18 Déc - 15:30

Bonjour,

J'ai 37 ans, deux garçons, séparée. Gunther en CM1, Ramirez en 6eme (ce ne sont pas leur vrai prénom Smile). Je suis professeur de danse, de yoga, de Pilates, écrivaine et thérapeute (oui je sais ça fait beaucoup mais je jongle pas mal jusque là). Nous habitons une maison à la campagne, avec du terrain, des animaux. J'ai du temps malgré tout et je ne travaille jamais le matin. L'école est à 15 km.

Depuis la rentrée en 6eme, ça se passe plutôt mal pour Ramirez. Difficultés d'adaptation au rythme scolaire que nous avons discuté avec la prof principale et la directrice et qui sont apparemment rentrés dans l'ordre. Mais surtout, des actes de violence, commis sur Ramirez (entre enfants éventuellement je peux comprendre) auxquels l'équipe encadrante ne donne pas suite, voire puni les deux incriminés. J'ai récupéré Ramirez, et l'un de ses amis dans sa classe, plusieurs fois en pleurs à la sortie de l'école.

Or ce soir, c'était une fois de trop. La plupart du temps cela se passe en cours d'EPS, j'ai donc immédiatement demandé à discuter avec la prof d'EPS.

Aucune discussion ne s'est mise en place de prime abord, elle est sortie de la salle des profs et s'est mise à crier sur Ramirez. Ramirez, en pleurs lui as expliqué de plus belle, limite criant, que deux garçons de 5eme lui avaient plaqué la tête contre un mur. A cela, elle a répondu que Ramirez perdait ses points de comportement au compte goutte et l'as traité, dans ses mots à elle, "de minable que tous les profs ne pouvait blairer".

J'ai laissé faire dans un premier temps, puis je suis monté d'un cran au dessus de la prof (ce n'est pourtant pas mon habitude, j'ai plutôt tendance à discuter sereinement), mais la voir insulter un enfant de 11 ans qui pleurait devant elle en lui balançant l'argument d'un permis à point (il a perdu un point une fois car il avait roté en cours de sport, bof), face à son témoignage de violence sur sa personne (tête bloquée contre un mur et ce n'est pas la première fois), ce fut de trop.

Je lui ai dit qu'elle manquait de respect, envers moi et envers cet enfant (mon fils, mais c'aurait été un autre enfant, j'aurais pensé exactement pareil), qu'il n'y avait pas une once d'humanité dans son comportement, elle qui est censée les encadrer. Elle m'a littéralement envoyée chier en me disant que si je n'étais pas contente, je n'avais qu'à le retirer de l'école, ce à quoi je lui ai répondu : "je devrais surtout porter plainte pour non assistance à personne en danger".

Donc... pour en venir au fait que je pense à instruire moi même Ramirez. J'en ai les compétences, la motivation et j'y ai plus d'une fois pensé (l'école me semble de plus en plus inadaptée, finalement, pour les enfants). De plus, ces 6 prochains mois pourraient me permettre de faire un test. En effet, si je n'assure pas, je pourrais éventuellement le réinscrire à un autre collège à la rentrée.

J'en ai parlé à Ramirez, il m'a répondu qu'il serait d'accord puisque d'une part il serait davantage concentré, vu qu'il n'aurait pas de camarades à qui parler pendant les cours, qu'il aurait moins peur de poser des questions (alors qu'il me parle librement, ses profs me disent qu'il parle très peu en cours) et surtout qu'il ne se ferait plus tabasser par des grands, sans réaction de la part des adultes.

Je suis partante, mais au travers de mon discours, peut-être aurez vous noté que je manque tout de même d'assurance et de conviction. Aussi, vos avis/conseils sont les bienvenus...

Pour information, des parents sont venus me voir suite à l'incartade (je me mets très rarement en colère, mais lorsque cela arrive, mes yeux virent au noir, ma voix est très claire et posée, et elle porte beaucoup Smile). Ils m'ont demandé d'écrire plus haut car eux mêmes l'avaient fait pour à peu près les mêmes raisons (trois courriers en tout ont été envoyés depuis la rentrée apparemment). Je m’apprête à le faire par solidarité.
Ainsi que déposer une main courante envers la dite professeur pour non assistance à personne en danger.
Et donc Ramirez finira la semaine dans cette école, j'attends d'étudier la possibilité de l'instruire à la maison, ou bien, le cas échéant, de le changer de collège.

Epilogue :
Ce matin rendez vous avec la directrice avec ma lettre d'explications et de désinscription en main. Une femme attendait en salle d'attente avec moi, la 40aine, en pleurs.

La surveillante principale arrive. Cette femme lui explique qu'hier sa fille de 14 ans s'est faite taper par deux ados : un coup de boule et des coups de poings... La surveillante de lui répondre : "Ah je pensais qu'elle avait eu un malaise, c'est pour ca que je n'ai pas appelé les pompiers".
La gamine est à l'hosto, elle est amnésique... n'arrive pas à se souvenir de ce qu'elle a fait 5 min avant. Ce sont ses copines qui ont expliqué l'histoire alors que l'équipe encadrante n'était même pas au courant ! Elle passe des irm et est entre les mains de spécialistes.
La pauvre maman était en pleurs...

Il faut savoir qu'alors que la professeure hier traitait mon fils de menteur, trois élèves de sa classe étaient venus me prévenir avant, quelque peu traumatisés, en me disant qu'ils avaient vu Ramirez se faire taper par trois autres garçons et se faire plaquer la tête contre le mur, exactement comme Ramirez l'a décrit.


Je crois que l'IEF tombe à point nommé, je remercierai presque la situation de m'ouvrir les yeux sur la meilleure instruction à donner à mes fils.

Par contre, je n'y connais rien, débutante, et n'hésiterai pas à parcourir en détail ce forum. Merci à vous pour son existence Smile

Bien à vous ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
laetitiaA



Nombre de messages : 193
Date d'inscription : 18/06/2010

MessageSujet: Re: Cerro 45   Mer 19 Déc - 0:00

bienvenue ici ; l'équipe encadrante semble dépassée par ce qu'il se passe dans cet établissement ... difficile pour les enfants d'y trouver des repères structurants ;

pour ce qui est des avis/conseils pour débuter l'IEF, je dirais chercher quelles sont les motivations à entreprendre cette "aventure" ; certes, en "urgence", il y a un positionnement envers l'école, mais cela vaut le coup de chercher au-delà, à plus long terme ; de là découlent la façon de vivre l'instruction, de ce que l'on propose, comment on se situe vis-à-vis de nos enfants, ce que l'on attend d'eux, de nous-mêmes, les outils (ressources-en plus/en parrallèle-des supports formels ), l'organisation de l'environnement : sorties, rencontres,activités ..., quel soutien/aide/appuis peut-on avoir ...
Revenir en haut Aller en bas
Zaou



Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 24/06/2012

MessageSujet: Re: Cerro 45   Mer 19 Déc - 0:16

Citation :
Je suis partante, mais au travers de mon discours, peut-être aurez vous noté que je manque tout de même d'assurance et de conviction.

Fais toi confiance ça n'a rien de vraiment difficile ! Et ça ne te coute rien de tenter l'aventure 6 mois. Sinon courage avec le collège.
Revenir en haut Aller en bas
http://vitalitepaleo.com/
Cerro



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 18/12/2012

MessageSujet: Re: Cerro 45   Mer 19 Déc - 1:29

laetitiaA a écrit:
bienvenue ici ; l'équipe encadrante semble dépassée par ce qu'il se passe dans cet établissement ... difficile pour les enfants d'y trouver des repères structurants ;

pour ce qui est des avis/conseils pour débuter l'IEF, je dirais chercher quelles sont les motivations à entreprendre cette "aventure" ; certes, en "urgence", il y a un positionnement envers l'école, mais cela vaut le coup de chercher au-delà, à plus long terme ; de là découlent la façon de vivre l'instruction, de ce que l'on propose, comment on se situe vis-à-vis de nos enfants, ce que l'on attend d'eux, de nous-mêmes, les outils (ressources-en plus/en parrallèle-des supports formels ), l'organisation de l'environnement : sorties, rencontres,activités ..., quel soutien/aide/appuis peut-on avoir ...

Merci Laetitia...
En fait ça fait des années que cette idée m'obsède (instruire à la maison). Je vis en milieu rural, j'ai les compétences, de bons rapports avec mes enfants (on se sent bien ensemble), ils me font totalement confiance et c'est réciproque. Mon emploi du temps me le permet et je pense que c'est une chance pour moi de pouvoir le faire.

Je ne prends pas vraiment cette décision par réaction en fait, je remercie presque la situation de me permettre de basculer et de m'y essayer. Mon seul frein, le manque de confiance en ma propre discipline. Ceci dit, vu que son instruction ne dépendra que de moi (arf je compte faire venir des intervenants aussi, une amie m'a parlé d'une association d'enseignants à la retraite qui aiment donner des cours en plus), je me sens très motivée et même plus encline à la discipline que jamais.

Je pense que j'apprendrai beaucoup en le faisant et mon fils est non seulement emballé, mais je sais que ma connexion intellectuelle avec lui pourra donner des résultats en terme d'instruction, 100 fois supérieurs à ceux que l'on pourrait attendre d'un enseignement traditionnel.

Nala.

Merci Zaou pour les encouragements Smile sunny
Revenir en haut Aller en bas
Christelle02
Admin


Nombre de messages : 130
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: Cerro 45   Mer 19 Déc - 15:47

Bienvenue parmi nous

J'espère que votre fils va se remettre de tout cela, quelle tristesse!!!

N'hésitez pas à poser des questions si vous en avez besoin

_________________
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Christelle, maman de tous ses enfants^^
Revenir en haut Aller en bas
Cerro



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 18/12/2012

MessageSujet: Re: Cerro 45   Mer 19 Déc - 17:15

Merci Christelle...

Voilà, la main courante est déposée. J'ai tapé à toutes les portes et tourne la page de cette histoire.

Avec mon fils, nous consacrerons jeudi et vendredi matin à la préparation et à la mise en place de son instruction :
Savez vous ou je pourrais trouver les programmes des différentes matières de 6Eme ? J'ai cherché sur le net (surement mal), je n'ai rien trouvé.

Nous allons faire le point sur les connaissances abordées jusqu'à maintenant (lister), définir un planning de travail à la semaine et faire les démarches légales (déclarations avec AR).
Revenir en haut Aller en bas
laetitiaA



Nombre de messages : 193
Date d'inscription : 18/06/2010

MessageSujet: Re: Cerro 45   Mer 19 Déc - 17:45

les programmes se trouvent sur le site : http://www.education.gouv.fr/cid81/les-programmes.html
je précise encore une fois qu'en IEF, nous ne sommes pas tenus de suivre les programmes de l'éducation nationale; nous sommes libres d'organiser la progression ; l'obligation porte sur le socle commun de connaissances à 16 ans ;
les démarches (déclarations) doivent être faites dans les 8 jours suivant la déscolarisation;

bon démarrage !
Revenir en haut Aller en bas
Christelle02
Admin


Nombre de messages : 130
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: Cerro 45   Mer 19 Déc - 18:51

Comme l'a expliqué Laetitia nous ne sommes pas tenus de suivre les programmes mais de donner une instruction.

Si néanmoins vous désirez prendre connaissance des programmes, en début de livres scolaires le récapitulatif du contenu du livre donne le programme de l'année.

Bon courage

_________________
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Christelle, maman de tous ses enfants^^
Revenir en haut Aller en bas
Pomme d'api



Nombre de messages : 22
Age : 32
Date d'inscription : 26/10/2012

MessageSujet: Re: Cerro 45   Jeu 20 Déc - 0:32

Bienvenue,

Et bien quelle histoire Shocked Crying or Very sad

J'espère que cette nouvelle aventure va vous ouvrir les portes de l'apaisement Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Paprika



Nombre de messages : 159
Date d'inscription : 11/06/2011

MessageSujet: Re: Cerro 45   Jeu 20 Déc - 14:04

Quel scandale !

Bienvenue parmi nous en tous les cas ! Toutes ces casquettes, c'est génial !

C'est toujours un peu effrayant au début, et puis on patouille un peu à trouver son organisation. Moi, qui suis désordonnée et qui adore commencer plein de trucs (mais les finir m'ennuie), j'ai mis du temps à trouver nos marques, nos supports, notre rythme.
Personne ne reviendrait en arrière. Parfois, le fait de voir d'autres enfants tous les jours manque et puis il est évident qu'après l'euphorie du départ, des habitudes de culture de prairies palmaires ont tendance à s'installer, alors il faut toujours un peu lutter contre ça, mais globalement, c'est une expérience vraiment géniale !
Revenir en haut Aller en bas
http://apprendrealairlibre.wordpress.com/
Cerro



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 18/12/2012

MessageSujet: Re: Cerro 45   Dim 10 Mar - 18:39

Bonjour tout le monde ici.

L'inspection de la mairie s'est bien passée.
Par contre, j'ai recu un courrier de l'académie nous notifiant une inspection au collège le plus proche.

Voici ma réponse :
Citation :

Copie : Mme la Principale du Collège D .
Objet : Votre courrier du 7 février 2013.
Liste des pièces jointes en fin de courrier.



Monsieur,


Nous vous remercions pour votre courrier ci-dessus mentionné ainsi que pour l’avis précédent nous spécifiant les modalités légales de l’instruction en famille.

Suite à l’inspection de notre Mairie, je vous transmets un petit rappel des faits.

Depuis sa rentrée en 6ème de septembre 2012 au Collège G de R(ville) (45), je récupérais une à deux fois par semaine Ramirez, et son ami Enzo, en pleurs. Les raisons étaient des maltraitances (jouer au foot avec leur sac), des injustices (se faire accuser de choses non commises) et surtout des violences et molestations corporelles et psychologiques subies de la part d’élèves de 5eme notamment. J’ai, à plusieurs reprises, reporté ces faits dans le carnet de correspondance de Ramirez. Ces commentaires sont restés sans réponse.
Parallèlement à cela, Ramirez décrochait : il oubliait ses livres de cours et surtout manifestait une très nette démotivation envers l’école et l’enseignement.

Comme je pense tout parent l’aurait fait, j’ai insisté pour que Ramirez compose et fasse confiance à l’équipe encadrant. Toutefois, non seulement le harcèlement a continué, mais en plus Ramirez me reportait que l’équipe encadrant ne faisait rien pour arrêter ces violences, voire l’accusait. Equipe qui ne me donnait aucune réponse à mes reports de faits.

Un soir de décembre, juste avant les vacances, je récupère Ramirez après la classe. Deux camarades de classe viennent me voir avant que Ramirez ne sorte :
- « Madame, y’a des garçons qui ont pris Ramirez et lui ont plaqué la tête contre un mur. »
Je reconnaissais au ton de voix de ces enfants de 11 ans qu’eux-mêmes avaient été choqués. Et en effet, Ramirez arrive, le visage rouge de pleurs. Je lui demande des précisions et il s’avère que c’est arrivé en cours de sport. J’ai alors demandé à la surveillante principale de parler avec sa professeure de sport.

L’enseignante est sortie de la salle des profs, ne s’est même pas adressée à moi, s’est mise à crier sur Ramirez (chose que je ne fais pas moi-même), alors en pleurs devant elle, en le traitant de menteur « tu n’as même pas de marques !». Elle ajouta qu’il était un perturbateur et que « personne ne l’aimait ». Lorsqu’elle daigna s’adresser à moi, ce fut pour me dire « Si vous n’êtes pas contente, vous n’avez qu’à le retirer de l’école » et ce, en me fermant la porte de la salle des profs au nez.

Vous comprendrez que devant ces faits, il me fallait non seulement protéger la santé morale de mon fils, mais également sa santé physique, qui était alors en jeu.

Le surlendemain (jeudi) au matin, j’ai rencontré la principale du collège. Dans la salle d’attente, une maman attendait avec moi, très préoccupée. Sa fille de troisième avait été rossée de coup (à la tête) la veille par deux élèves de troisième dans la cours de l’école. La jeune fille était alors à l’hôpital, amnésique.

La principale n’a émis aucune objection à notre décision de désinscription.

Mon deuxième fils étant en primaire dans cette école privée, il me reporte (et ce encore ce vendredi) qu’ils sortent fréquemment de classe pour des alertes incendies qui ont été activées par des collégiens qui appuient, pour s’amuser, sur les boutons d’alarmes.

Il me semble que cet établissement (le collège et non la primaire) devrait être inspecté. J’ai d’ailleurs écrit une lettre au diocèse pour témoigner de la situation de Ramirez.

Deux solutions s’offraient alors à nous :
- l’inscrire au collège DD,
- l’instruire à domicile.
Attendu que Ramirez reste pour le moment marqué par son expérience au collège, que nous sommes en cours d’année et qu’il peut s’avérer difficile pour lui de s’intégrer dans un collège important en nombre d’élèves (le collège DD) ; nous avons convenu, avec son accord enjoué, de l’instruire à la maison.

Le programme de sixième reprend en grande partie les connaissances et le savoir-faire abordés en primaire.

Notre projet est de l’instruire jusqu’en Juin pour le moment et de décider ensuite en fonction des résultats. Si nous devons continuer, nous le ferons une année uniquement afin de permettre à Ramirez de réintégrer l’école en 4eme, lorsque son frère entrera en 6eme. En effet, ceci nous permettra d’inscrire nos deux fils dans un collège de taille humaine à Neuville aux bois (pour des raisons pratiques, je travaille à proximité de cette ville).
Vous comprendrez que dans cette optique, mon rôle est également de redonner confiance à Ramirez en l’école.

Quels sont nos choix pédagogiques :

Nous avons acquis certains des manuels scolaires qu’il avait au collège et travaillons également avec d’autres ouvrages (liste des livres d’apprentissage en annexe 1).

J’ai évalué le niveau de Ramirez dans les différentes matières. Son niveau était plutôt correct en anglais, histoire, géographie, instruction civique, technologie ; excellent en mathématiques et en science et vie de la terre ; et passable, de notre point de vue, en Français. Il a fait des progrès en Français et en histoire pour le moment.

Vous trouverez en annexe 2 le programme de sixième avec les points abordés par l’école depuis le début de l’année, ceux abordés par nous ; et enfin ce qui reste à aborder. Nous revenons constamment sur les connaissances acquises, et ce même depuis septembre bien entendu, par le biais d’exercices et de mise en pratique.

Nos méthodes de travail sont très simples : confiance et convivialité. J’ai conservé le même pourcentage de temps de travail par matière qu’au collège, en réduisant les temps de cours. Je décris la manière d’aborder les différentes matières en annexe 3.

Pour sa vie sociale, Ramirez, en plus de son frère d’un âge proche, a 4 petits copains dans le village avec lesquels il joue les après-midis après la classe et les week-ends. Il pratique le Billard et le Tennis (ce sont ses choix).

Nos méthodes de travail sont très classiques. Il reçoit des cours thématiques le matin, parfois nous faisons des recherches ensemble et parfois il est amené à les faire seul (exposé sur Alexandre le Grand par exemple).

Je vous transmets, avec cette annexe 3, quelques copies de cours et d’exercices.

Nous utilisons des occasions pour aborder les connaissances de manière vivante : nous avons par exemple visité un musée d’histoire naturelle avec les enfants, que nous nous apprêtons à refaire avec d’autres enfants (enfants d’amis) samedi prochain. Au cours de cette visite, Ramirez sera notre guide. Et il doit préparer des explications sur les différents animaux, végétaux, minéraux, que nous rencontrons dans ce musée (diversité, classification des animaux, des végétaux…etc).

Nous projetons de visiter Guedelon, de refaire les grottes d’Arcy sur Cure sous un angle pédagogique…etc.

Votre avis de contrôle

L’avis de contrôle dont vous nous notifiez nous semble imprécis : est-ce un contrôle de connaissance ou bien une évaluation pédagogique ?
Vous écrivez :
« Dans ce cadre, le niveau de connaissance de votre entant doit être évalué »
Je me questionne sur la pertinence d’inspecter l’instruction de Ramirez en contrôlant ses connaissances après trois mois seulement de pratique de l’IEF. En effet, les connaissances de Ramirez, au jour d’aujourd’hui, révèlent toujours en grande partie les connaissances qu’il a acquises à l’école. Vous comprendrez qu’attendu qu’il a quitté l’école en cours d’année, tout contrôle de connaissances (et non pédagogique), et quels qu’en soient les résultats, ne révélera pour le moment que la qualité d’instruction de l’école (en tout cas en majorité) et non celle qu’il reçoit en famille.

Par contre, comme je vous l’ai expliqué plus haut, il serait pratique voire pertinent d’évaluer les connaissances de Ramirez en fin d’année scolaire (Juin), ce qui vous permettrait de contrôler la qualité de l’instruction reçue, et pour nous, de déterminer la solution pour laquelle opter, par la suite.

Ensuite, vous citez le terme « évaluation pédagogique »… ce que je pense comprendre et qui me semble différent d’un contrôle de connaissances. En effet je comprends un éventuel contrôle dans ce sens : afin de vous assurer que, conformément à la loi, Ramirez reçoit bien les éléments fondamentaux de l’instruction et que tout est mis en œuvre, par nos soins.

Il nous semblait avoir bien décrit à Mme L., l’adjointe au Maire qui est venue nous inspecter, nos méthodes de travail. Ceci étant, je comprends que vous souhaitiez avoir davantage de détails. C’est donc l’objet de cette lettre, que nous enverrons en copie à la principale du collège. Je vous laisse décider par la suite si un entretien oral d’évaluation pédagogique est nécessaire prochainement avec ces documents à l’appui ; et nous pourrons caler une date avec Mme la Principale du Collège DD le cas échéant.

A toutes fins utiles, des précisions concernant les contrôles que vous envisagez, leur nature et leur but, seraient les bienvenues.

A la lecture de ce dossier et des éléments pédagogiques que je vous ai apportés (que je peux compléter à votre demande), ce qui nous conviendrait personnellement serait de faire un contrôle en juin, ou même en mai. En effet, ces premiers mois ont surtout servi à panser le traumatisme d’une sociabilisation ratée à son entrée au collège et du rejet de l’école (c’est devant Ramirez que la professeure a dit « vous n’avez qu’à le retirer de l’école » et ce après lui avoir crié dessus), à trouver un rythme de travail adapté, à tester nos moyens d’apprentissage, à combler les lacunes qu’il avait déjà alors qu’il était scolarisé et à lui redonner confiance quant à ses capacités d’apprentissage (qui sont indéniablement bonnes, chez lui) et envers l’enseignement en général.

Nous espérons que ce dossier vous permettra d’évaluer de manière juste l’instruction actuellement dispensée à Ramirez et d’aviser de la manière la plus adaptée. Nous restons bien entendu à votre disposition pour tout commentaire de votre part comme de la part de Mme la Principale du collège DD ; ainsi que pour vous fournir d’éventuels renseignements complémentaires.

Dans l’attente de vous lire par retour, nous vous prions d'agréer, Monsieur T, l'expression de nos salutations les plus sincères.

Qu'en pensez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Cerro



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 18/12/2012

MessageSujet: Re: Cerro 45   Ven 17 Mai - 16:51

Bonjour,

Sans nouvelle de l'académie après ce courrier.

Désolée de ne pas être plus présente sur le forum, faut de temps forcément. Toutefois, je souhaite vous faire part de mon bilan jusqu'à ce jour.

Après une période de "reconstruction" ou nous avons quelque part, reformulé les bases de l'apprentissage : la concentration, la confiance, la recherche, la curiosité qui avaient été mis à mal finalement par le mode d'apprentissage scolaire, nous avons bien avancés.

Les programmes de maths et de français sont terminés pour leur partie théorique. Depuis plus d'un mois, nous passons d'exercices en exercices plus ou moins ludiques.

En Mathématique, Ramirez comprends tout bien. Ses réponses sont basées sur une bonne réflexion et nous avons déjà abordés les équations a une inconnue. Il comprend les règles instinctivement et s'avère super doué. Vu que ce n'est pas mon cas, c'est assez sympathique de le voir parfois se railler de moi mais surtout profitable pour lui de me voir chercher à comprendre et trouver... chose qu'il fait lui aussi avec amusement.

En français il avait de grosses lacunes, qu'il a toujours. C'est une matière dans laquelle il a été frustré de ne pas avoir assez de temps et de compréhension pour l'assimiler. Au début, il était difficile de lui demander d'écrire plus de 5 lignes sans qu'il fasse la tête voir pleure d'une vraie tristesse. Un jour, j'ai eu l'idée de jouer à un jeu. Je lui posais des questions et il devait y répondre à l'écrit uniquement. De fil en aiguille, un récit a pris forme, et j'ai rebondit pour lui demander de laisser aller son imagination.
C'est juste génial, je l'ai laissé travailler et à mon retour, il avait rempli une page entière. Nous avons donc commencé l'écriture d'un livre : "Les écureuils et la pioche enchantée". Histoire qu'il a imaginée lui même. Il écrit une partie, nous la corrigeons, puis je la tape l'agrémentant de dessins à colorier. Du coup, il écrit ! Et avec plaisir !
C'est génial !
Ce travail de plus longue haleine nous permet aussi d'apprendre à finir ce que l'on commence ; outre l'orthographe et la grammaire, ça lui apprend à formuler, tourner les phrases, organiser des idées, etc ; et surtout, comme il lit déjà beaucoup, il est lui même héro de son histoire.

En anglais, il apprend très vite aussi. Je ne lui parle qu'en anglais quand nous travaillons et il m’interrompt s'il ne comprend pas. Du coup, le vocabulaire s'assimile vite. Toutefois, vu qu'il a encore du mal avec l'accent. J'ai eu l'idée (je suis en train de faire cela là, pendant qu'il fait un exercice d'anglais) de nous imprimer les paroles d'une chanson de Muse qu'il apprécie. Nous la traduisons, et il va pouvoir la chanter à tue tête (il aime chanter) et donc apprendre à poser l'accent petit à petit.
Je ne sais pas ce que cet exercice va donner, et j'aviserai en fonction.

Voilà pour les petites idées. En SVT, nous avons visité un muséum et il a été notre guide (avec son frère de CM1 du coup qui voulait le faire avec lui) et ils nous ont fait des mini exposés sur les animaux, la classification des animaux..etc.
Méthode simple et ludique pour s'y intéresser.

J'espère que cela résonnera et vous donnera des idées. Je file, le temps me manque...
A bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
mari



Nombre de messages : 679
Localisation : Sud Drôme
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: Cerro 45   Mar 21 Mai - 2:10

Oh mais dis, c'est génial! Smile Tu penses continuer en septembre?
C'est prévu quand votre contrôle? Tu es au point sur les lois, ce que tu veux/ veux pas?
Revenir en haut Aller en bas
Cerro



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 18/12/2012

MessageSujet: Re: Cerro 45   Jeu 30 Mai - 10:41

Oui possible en effet,

Un petit message pour vous dire que Ramirez est convoqué à un contrôle en juin dans un collège proche d'ici. J'ai eu la directrice au téléphone, cela s'est très bien passé.

Elle m'a dit "je ne vous cache pas que notre but est de réintégrer votre fils à l'école". Toutefois elle avait l'air compréhensive concernant notre choix d'ief et elle m'a même dit qu'ils étaient présents pour des conseils si nous décidions de continuer l'ief l'année prochaine (ce qui risque d'arriver vu les résultats).

Attendu que je souhaite, par la suite, inscrire Ramirez dans un autre collège que celui prévu par la répartition communale, elle m'a dit qu'elle nous aiderait à obtenir la dérogation pour le permettre.

Elle m'a également précisé qu'il ne fallait pas mettre Ramirez sous pression pour ce contrôle. Qu'ils allaient regarder le travail effectué, son niveau...etc. Mais que ce n'était pas un "examen".

Ils ont bien reçus ma lettre (qu'ils ont apprécié) expliquant la péda mise en place, nos méthodes de travail..etc.

Bref je l'ai trouvée ouverte, sympa et compréhensive. Tout cela est loin de ce que l'on m'a dit, heureusement que dès le départ, je n'ai pas été sur la défensive. Je vous tiens au jus.
Revenir en haut Aller en bas
Elivéia



Nombre de messages : 32
Localisation : Haute-Normandie
Date d'inscription : 29/05/2013

MessageSujet: Re: Cerro 45   Jeu 30 Mai - 14:55

très bonne nouvelle !

bon courage pour cette rentrée Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cerro 45   Aujourd'hui à 1:24

Revenir en haut Aller en bas
 
Cerro 45
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentations-
Sauter vers: