AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 controle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
carine9678



Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: controle   Jeu 6 Juin - 20:34

Bonjour à tous et à toutes,

Je viens a vous pour vous demander des conseils.

C'est la seconde année que les enfants sont déscolarisés.
ils ont été contrôler en fin d'année 2012. Je n'ai reçu le rapport qu’aujourd’hui de ce contrôle.
L'avis est défavorable à la poursuite de l’instruction en famille.

On m' indique que l'instruction donnée n'est pas conforme aux objectifs du décret 2009-259 du 05.03.2009.
En sachant que je m’appuie sur les cours et les manuels donnés à mes ainés qui été scolarisés...
Pouvez-vous m'aider a comprendre de quoi il s' agit ?

J'ai un nouveau un contrôle demain.
Vu que je n’ai reçu le rapport qu'aujourd'hui.
Est ce que je peux demander le report de ce contrôle ?

Je vous remercie d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: controle   Jeu 6 Juin - 21:28

Bonjour Carine,

En premier lieu, ne pas paniquer.
Il existe une procédure que peut suivre l'Education Nationale lorsqu'elle souhaite qu'un enfant instruit à domicile retourne en institution, et dans votre cas, cette procédure n'est pas respectée. Elle commencera au mieux demain ...
J'estime pour ma part qu'il est inutile de reporter ce second contrôle, il ne pourrait être utile qu'à vous, car il est procéduralement contestable, et je vois dans celui-ci l'opportunité d'obtenir des informations, alors que je ne crois pas qu'il puisse vous nuire.

Il s'agit que l'E.N. a décidé de vous embêter, et qu'elle procède de telle manière que vous pourriez même lui chercher des poux.
Le motif de refus cité (pédagogie ne respectant pas les exigences du socle de connaissance) me paraît trop général pour être recevable. Disposez-vous d'autres motifs plus précis justifiant cet avis négatif ?
Revenir en haut Aller en bas
carine9678



Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: controle   Jeu 6 Juin - 22:04

Bonsoir Jean-Philippe et merci de votre réponse.

Ils font référence aux articles D131.11, D131.12 et D 1222.1

Les conclusions parlent de difficultés en lecture et en mathématiques. en sachant que l'un vient d’être diagnostiquer dyslexique sévère comme son grand frère. il est suivi une fois par semaine en orthophonie depuis cette année avant c'etait deux fois/sem.

On me conseille de voir une autre orthophoniste, pour une contre expertise et de le faire suivre par le cmp. J'ai également pris contact avec un centre des troubles du langages.
Malgré tout ça, il leur parai urgent qu'il reçoive un enseignement adapté en milieu scolaire...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: controle   Jeu 6 Juin - 22:17

Bonjour,

S'il y a une chose dont je suis à peu près sûr, c'est bien de l'incapacité de l'E.N. à fournir une pédagogie adaptée aux handicapés légers !

Je ne pense pas que vous puissiez faire pire qu'eux.

Quant aux motifs, c'est toujours le socle de connaissance, trop imprécis, non recevable.
Ils tentent de vous impressionner, ce ne me semble guère sérieux, ce qui n'est néanmoins pas une raison pour prendre la menace à la légère.

Mais il n'y a pas pour l'heure à agir dans la précipitation. Laissez-les venir, tant qu'ils font n'importe quoi, ça ne porte guère à conséquence.

Il faudra commencer à contester vigoureusement après ce second contrôle.
Revenir en haut Aller en bas
carine9678



Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: controle   Jeu 6 Juin - 22:24

Quelles pourraient être les conséquences d'un nouveau contrôle négatif ?
Est ce qu'ils peuvent redemander une scolarisation sous 15jours?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: controle   Jeu 6 Juin - 23:37

Bonjour,

Ils peuvent faire pression sur vous autant qu'ils veulent.
En revanche, pour vous forcer à réintégrer votre enfant, il leur faut saisir un juge, et convaincre celui-ci du bien fondé de leur demande. C'est une autre paire de manches.

Dans l'état actuel des choses, ils vous ont informé aujourd'hui qu'ils émettaient un avis négatif sur votre choix de l'instruction à domicile. Pour l'instant, cet avis n'est nullement motivé, et ne risquerait pas de convaincre un juge de quoi que ce soit.

En théorie, il faudrait, pour que leur procédure soit un minimum règlementaire, qu'ils vous informent de ce qui, dans votre pratique pédagogique, semble contraire à la volonté d'aller dans le sens du socle de connaissances. A partir de là, ils devraient vous inviter à modifier ce qui cloche, et procéder, après un délai raisonnable, à un second contrôle, de manière à voir si vous avez modifié dans le sens de leur demande votre pratique.

Un nouveau contrôle négatif, non motivé, ne démarrerait pas la procédure. Mais ça, ils ne le savent pas ... jusqu'à présent, ils se font le plus souvent débouter pour procédure irrespectueuse du droit de la défense, mais ça n'a pas l'air de les faire réfléchir.
Donc, en s'appuyant sur un second contrôle négatif, je les crois capables de tenter de saisir un juge ... et de se faire renvoyer à la maison vite fait bien fait.

Mais on en est pas là. Si vous le voulez, je vous conseillerai pour des courriers de nature à les faire réfléchir. Il se trouve qu'outre que je sois un professionnel de la formation, et que donc le mot pédagogie ait plus de sens pour moi que pour eux, je connais la théorie et la pratique juridique, qu'ils ignorent superbement.
Et je vous conseillerais avec plaisir, tant je trouve détestable leur façon de procéder vis à vis de vous.
Revenir en haut Aller en bas
carine9678



Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: controle   Jeu 6 Juin - 23:57

merci, Jean-Philippe.

Je suis un peu plus rassurée....
J’espère ne pas arrivé devant le juge. Mais avec eux, qui c'est ?
Heureusement, je garde tout les exercices et les manuels de mes enfants.

J'accepterai avec plaisir votre aide pour les courriers.

Je vous remercie encore et vous souhaite une bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
carine9678



Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: controle   Sam 8 Juin - 4:09

Bonjour,

La conclusion de ce contrôle est bien ce que je craignais.
Quand je leur ai posé la question : "qu'est ce que je peux mettre en place de plus pour aider mes enfants, la réponse m'a assommé...je site : "c'est les remettre à l’école vite fait !!!"

Pour mon fils de 9 ans, elles ont dit qu'il avait progressé mais que son niveau de lecture restait trop faible, j'ai mis en avant le diagnostique de dyslexie, et ajouter qu'il allait être suivi par une orthoptiste et par le cmp en psychomotricité. soit trois rdv par semaine. réponse: ce n'est pas suffisant, il faut qu'il intègre l’école avec une avs ou une cliss.

Mon second 8 ans a de gros problèmes de concentration, j'ai vraiment eu l'impression que l'on faisait tout pour lui faire perdre ses moyens. Elle lui demandé de faire plusieurs choses à la fois... résultats: il n'aurai pas progressé.

il faut que je m'attende a ce que le rapport soit négatif m'a t-elle dit.

Revenir en haut Aller en bas
AnneJ



Nombre de messages : 766
Age : 22
Localisation : Pays de la Loire - Picardie
Date d'inscription : 07/04/2009

MessageSujet: Re: controle   Sam 8 Juin - 8:38

Carine : n'hésitez pas non plus à vous rapprocher d'une asso, ils ont peut-être (sans doute) eu affaire des cas comme le vôtre. Mieux vaut ne pas rester seul Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://fromhomeschooltolife.eklablog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: controle   Sam 8 Juin - 8:46

Bonjour,

J'aurais été très surpris qu'il en soit autrement.
A partir du moment où ils ont décidé que ça n'allait pas, ils sont hélas prêts à tout faire pour que ça n'aille pas. Et sont juges et partie, ce qui est incongru mais a des raisons d'être.

Ne vous inquiétez pas. Leur attitude est en soi peu importante. Ce qui compte, c'est ce que vous estimez être le mieux pour vos enfants.

Je vais vous guider afin de les calmer un peu, et ça vous donnera le temps de la réflexion pour la suite.
Cette "crise", c'est aussi l'occasion de réfléchir et prendre du recul sur votre démarche, sur sa raison d'être et sur sa mise en oeuvre.

J'essaie de développer un peu dès ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Elivéia



Nombre de messages : 32
Localisation : Haute-Normandie
Date d'inscription : 29/05/2013

MessageSujet: Re: controle   Sam 8 Juin - 10:43

Je ne sais pas trop quoi dire, moi j'ai eu affaire au juge suite à un signalement de la directrice et de l'inspectrice, alors que j'avais demandé tout ce qui était possible, ma fille est précoce et souffrait de phobie scolaire depuis le CP, j'ai demandé un PPRE, un PAI avec le CMP, la psy m'a refusé car je voulais changer ma fille d'école, la nouvelle école n'a pas voulu accepter de PAI à la rentrée, résultat, ma fille a replongé dans la phobie et son père est décédé 3 mois plus tard.

j'ai subi une mesure d'investigation éducative, tout cela seule,je te dis pas le mal que ça fait, finalement la juge à décidé le NON LIEU, toutes ces années de souffrance , de suspicion,et devoir prouver que l'on est un bon parent,c'est abominable, je suis avec toi,et je te souhaite bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
carine9678



Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: controle   Sam 8 Juin - 12:34

bonjour,



Dernière édition par carine9678 le Dim 9 Juin - 0:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
LaurenceF



Nombre de messages : 40
Age : 42
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: controle   Sam 8 Juin - 12:42

Il y a toutefois une chose qui m'échappe : leur courrier fait mention du socle commun de connaissance mais on a obligation de l'atteindre à l'issue du cursus soit à 16 ans et suivant la progression pédagogique qui nous convient...? Leur argument est il recevable ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.la-mere-poule.blogspot.com
carine9678



Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: controle   Sam 8 Juin - 17:51


Bonjour,
De plus, je ne comprend pas le pourquoi de ce second contrôle, car lors du premier la personne qui les a testé avait affirmé qu'ils avaient progresser depuis leur dernière visite.
Mais l'IA m'avait averti, qu'elles feraient certainement second contrôle...
Revenir en haut Aller en bas
carine9678



Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: controle   Sam 8 Juin - 18:06

Elles évoquent souvent le fait que j'utilise les manuels de leur grand frère qui en 5ème pour les cours des matières secondaires, comme l'histoire, la géo, la techno...
Mais sachant que nous ne sommes pas obligés d'utiliser les manuels de l’école, je ne vois pas où est le problème...

Revenir en haut Aller en bas
carine9678



Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: controle   Sam 8 Juin - 18:14

Il est écrit noir sur blanc sur le rapport que mon troisième a progresser depuis leur dernier visite et que le dernier a également fait des progrès de concentration, il arrive a rester concentrer tout le temps du contrôle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: controle   Dim 9 Juin - 0:58

Bonsoir,

Elivéia, merci de votre témoignage, éloquent sur les combats qu'il faut parfois mener pour simplement pouvoir disposer de ses droits ...

Laurence F, l'évocation au socle commun ne sert à rien s'il n'est pas précisé ce qui, dans la pratique pédagogique incriminée, met en cause le socle commun. Pour l'heure, il semble bien que si l'E.N. sollicitait un juge en invoquant ses deux bilans négatifs, celui-ci débouterait pour procédure inadéquate sans même étudier au fond. Le juge est en France garant des libertés publiques. La liberté d'instruction en est une.

Carine, je vous félicite pour votre détermination et votre abnégation.
Pour moi, l'essentiel est ici :
carine9678 a écrit:
Les enfants ont repris confiance en eux et se sentent enfin bien...
Pour moi, vous êtes la mieux à même d'évaluer leur progression, et surtout la mieux à même de mettre en place une pédagogie qui leur soit adaptée. J'espère que les associations type Apedys pourront vous aider dans ce domaine, qui peut être très pointu.
Je ne connais rien aux stratégies à mettre en oeuvre en matière de handicap cognitif, mais je connais assez bien le fonctionnement cognitif, et même à mon niveau, et avec une fille sans grand soucis, ça mène quand même rapidement à de la stratégie pointue.
Par exemple, cette année, c'était l'apprentissage des tables d'addition. Ma stratégie pédagogique est très rustique en la matière : un petit papier par élément de la table, le tout dans une boite, et on tire un peu chaque jour jusqu'à ce que ça rentre. Après deux à trois mois de ce procédé, j'avais, lorsqu'elle "tirait", environ 80% de réponses correctes à moins d'une seconde. Je suis alors passé à l'étape 2 : c'est moi qui tire et qui dicte le tirage (sollicitation de la mémoire auditive, lorsqu'elle tire, elle sollicite en premier la mémoire visuelle). Il est alors apparu que les premiers tirages étaient répondus assez vite, puis, rapidement, le temps de réponse montait à plus de 10 secondes (calcul !), et ce que le tirage soit "basique" (1+2) ou non (6+7). En clair, dans un premier temps, ma fille se projetait une image mentale des chiffres et sollicitait en fait la mémoire visuelle pour répondre, puis, fatiguée par ce processus, renonçait et calculait. Et que donc, elle n'avait rien "imprimé" en mémoire auditive, alors même que la consigne avait toujours été "tirer, lire tout haut, donner le résultat".
Sans surprise, deux semaines du process "tirage annoncé" n'ont amené aucun progrès notable. Et ce, alors même que je savais la mémoire auditive fonctionnelle, ma fille restituant sans difficulté les comptines et chansons qui lui ont plu.
Mais clairement, le niveau de stimulation nécessaire à l'encodage auditif n'était pas atteint par mon process d'apprentissage, en fait le stimuli (le tirage) et sa réponse étant probablement trop séparés dans le temps pour permettre l'encodage associatif à ce niveau attentionnel faible. Depuis, j'alterne le tirage "avec visuel" et sans visuel (un jour avec, un jour sans), et dans ces conditions, je constate des progrès réguliers en mémoire auditive. Ce qui m'intéresse fort, car je ne souhaite pas que la mémoire auditive soit négligée par prédominance de la mémoire visuelle ...
Je ne sais pas si la situation actuelle, de faible appel à la mémoire auditive chez ma fille en situation de choix, est d'origine, ou si c'est ma stratégie pédagogique qui l'a encouragée. Mais je suis content d'avoir pu la prendre en compte, et donc avoir mis en oeuvre une stratégie en réponse, ce qui est facile dans un contexte familial, mais n'aurait vraisemblablement pas été détecté dans un contexte collectif.
Je ne crois pas les pédagogies collectives en capacité à prendre en compte des fonctionnements cognitifs divergents. Sauf si peut-être les enfants du collectif présentent le même type de divergence cognitive, mais je doute que ce puisse être le cas.
Donc par principe, j'encourage à une stratégie pédagogique familiale, qui ne me semble pas pouvoir être pire que la stratégie pédagogique conçue pour fonctionnement cognitif standard. Quant au contexte d'apprentissage, je n'en parle même pas.

Reste le soucis E.N. Je crois souhaitable de passer rapidement à l'offensive, sans attendre le résultat du contrôle numéro 2, et ce simplement en posant à monsieur le recteur les questions que nous souhaiterions qu'un juge se pose s'il avait à étudier ce cas.
Je pense que l'E.N. a procédé avec beaucoup de légèreté depuis le début avec ces enfants, que le procédé qu'elle utilise actuellement (s'appuyer sur ses propres turpitudes pour avancer son fait) est fortement condamnable et perceptible même par un non professionnel de la pédagogie, qu'enfin leur procédure de contrôle a été pitoyable et trahit vraisemblablement leur malaise sur ce cas.
Poser les bonnes questions à Monsieur le recteur le mettrait devant une alternative peu reluisante : y répondre, et avouer ses négligences et impuissances, ou n'y pas répondre, et les sous entendre ...
On peut espérer qu'une telle démarche calmerait singulièrement les ardeurs récupératrices de l'E.N.
Je peux m'atteler dès demain à la rédaction d'un modèle de courrier allant dans ce sens.
Revenir en haut Aller en bas
Zaou



Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 24/06/2012

MessageSujet: Re: controle   Dim 9 Juin - 10:12

Citation :
Par exemple, cette année, c'était l'apprentissage des tables d'addition. Ma stratégie pédagogique est très rustique en la matière : un petit papier par élément de la table, le tout dans une boite, et on tire un peu chaque jour jusqu'à ce que ça rentre. Après deux à trois mois de ce procédé, j'avais, lorsqu'elle "tirait", environ 80% de réponses correctes à moins d'une seconde. Je suis alors passé à l'étape 2 : c'est moi qui tire et qui dicte le tirage (sollicitation de la mémoire auditive, lorsqu'elle tire, elle sollicite en premier la mémoire visuelle). Il est alors apparu que les premiers tirages étaient répondus assez vite, puis, rapidement, le temps de réponse montait à plus de 10 secondes (calcul !), et ce que le tirage soit "basique" (1+2) ou non (6+7). En clair, dans un premier temps, ma fille se projetait une image mentale des chiffres et sollicitait en fait la mémoire visuelle pour répondre, puis, fatiguée par ce processus, renonçait et calculait. Et que donc, elle n'avait rien "imprimé" en mémoire auditive, alors même que la consigne avait toujours été "tirer, lire tout haut, donner le résultat".
Sans surprise, deux semaines du process "tirage annoncé" n'ont amené aucun progrès notable. Et ce, alors même que je savais la mémoire auditive fonctionnelle, ma fille restituant sans difficulté les comptines et chansons qui lui ont plu.
Mais clairement, le niveau de stimulation nécessaire à l'encodage auditif n'était pas atteint par mon process d'apprentissage, en fait le stimuli (le tirage) et sa réponse étant probablement trop séparés dans le temps pour permettre l'encodage associatif à ce niveau attentionnel faible. Depuis, j'alterne le tirage "avec visuel" et sans visuel (un jour avec, un jour sans), et dans ces conditions, je constate des progrès réguliers en mémoire auditive. Ce qui m'intéresse fort, car je ne souhaite pas que la mémoire auditive soit négligée par prédominance de la mémoire visuelle ...
Je ne sais pas si la situation actuelle, de faible appel à la mémoire auditive chez ma fille en situation de choix, est d'origine, ou si c'est ma stratégie pédagogique qui l'a encouragée. Mais je suis content d'avoir pu la prendre en compte, et donc avoir mis en oeuvre une stratégie en réponse, ce qui est facile dans un contexte familial, mais n'aurait vraisemblablement pas été détecté dans un contexte collectif.
Je ne crois pas les pédagogies collectives en capacité à prendre en compte des fonctionnements cognitifs divergents. Sauf si peut-être les enfants du collectif présentent le même type de divergence cognitive, mais je doute que ce puisse être le cas.
Donc par principe, j'encourage à une stratégie pédagogique familiale, qui ne me semble pas pouvoir être pire que la stratégie pédagogique conçue pour fonctionnement cognitif standard. Quant au contexte d'apprentissage, je n'en parle même pas.
Petit Hs mais je trouve ce genre de retour d'expérience très intéressant. Si tu veux en partager d'autres n'hésite pas à ouvrir un sujet.
Merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://vitalitepaleo.com/
Elivéia



Nombre de messages : 32
Localisation : Haute-Normandie
Date d'inscription : 29/05/2013

MessageSujet: Re: controle   Lun 10 Juin - 17:53

Jean-Philippe a écrit:
Bonsoir,

Elivéia, merci de votre témoignage, éloquent sur les combats qu'il faut parfois mener pour simplement pouvoir disposer de ses droits ...


Merci Jean-Philippe, j'estime normal et important de témoigner, il ne faut jamais abandonner,j'ai entendu de tout,j'ai pu constater que beaucoup de soi disant professionnels (psy, inspectrice d'académie, médecin scolaire...) ne savent même pas prendre leur responsabilités mais sont présents quand il s'agit de mettre la tête sous l'eau,dans un sens cela m'a renforcée et blindée.
Revenir en haut Aller en bas
carine9678



Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: controle   Lun 10 Juin - 21:10

Bonsoir,

Elivéia, votre témoignage m'a particulièrement touchée, la vie peut être très rude...on en sort grandi, mais avec des cicatrices ...

Jean-Philippe, je vous remercie de votre aide, je dois avouer ne pas être à l'aise avec ces courriers. Je pourrais vous joindre les rapports si vous le désirez.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: controle   Lun 10 Juin - 23:22

Bonjour,

A ce stade, je vous propose de rédiger un courrier type, qui vous montrera le ressenti du pédagogue juriste que je suis à partir des éléments à ma connaissance.

Si vous adhérez au principe de ce courrier, il restera à vous l'approprier dans les faits et le vocabulaire, je pourrai également vous y aider si vous le souhaitez, je vous fournirai un mail pour me contacter si des éléments importants vous semblent ne pas devoir accéder à la sphère publique.
Pour le reste, je suis un joueur d'échecs. J'ai l'habitude de jouer le coup qui me semble le meilleur en fonction de ce qui me semble être la meilleure défense de l'adversaire. Autrement dit, il m'importe peu que l'E.N. accède à ma stratégie ; pour elle, je fais en sorte que la difficulté soit d'y répondre, et ceci qu'elle la connaisse ou non.

J'essaie de vous proposer un premier brouillon demain.
Revenir en haut Aller en bas
Elivéia



Nombre de messages : 32
Localisation : Haute-Normandie
Date d'inscription : 29/05/2013

MessageSujet: Re: controle   Mar 11 Juin - 7:56

carine9678 a écrit:
Bonsoir,

Elivéia, votre témoignage m'a particulièrement touchée, la vie peut être très rude...on en sort grandi, mais avec des cicatrices ...


merci Carine.

oui bien sûr, des blessures à vie sous l'armure mais encore plus l'énergie et le bonheur de vivre et d'apprécier chaque jour qui vient.
Revenir en haut Aller en bas
carine9678



Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: controle   Mar 11 Juin - 9:50

Elivéia, les petits tracas de la vie nous paraissent dérisoires après...
Cela fait deux ans que nous cumulons les soucis, nous aussi...
.....

Alors les soucis avec l'académie, c'est un peu la goutte d'eau qui fait déborder un vase déjà bien plein...


Dernière édition par carine9678 le Jeu 24 Oct - 19:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: controle   Mar 11 Juin - 12:11

Bonjour,

Voilà un premier jet de ce que m'inspire votre situation, Carine.

J'ai procédé de mémoire, puisque vous semblez avoir retiré une partie du matériel factuel sur lequel je souhaitais m'appuyer, je suppose par prudence et préserver votre anonymat.

Voici un mail par lequel vous pouvez me communiquer les informations que vous ne souhaitez pas diffuser en public. freeschnock@aliceadsl.fr

Sinon, je tiens ce courrier à votre disposition au format word.

J'ai un peu fait dans l'impertinence, mais ça me semble de circonstance.

Citation :
Monsieur le Recteur d’académie,



Je suis mère de quatre enfants, trois garçons que j’instruits moi-même à mon domicile, depuis le début de cette année scolaire, et une fille qui est instruite par vos services.
Ceux-ci ont procédé, comme le prévoit la Loi, à un contrôle à caractère pédagogique de l’instruction que je dispense à mes garçons le xx/xx/2012.

Je voudrais savoir, Monsieur le Recteur, pourquoi je n’ai été informée que le 6 juin 2013 de l’avis défavorable émis par vos services relativement à ce premier contrôle ?

Ce premier contrôle, car un second s’est tenu le 07 juin dernier, de sorte que si j’avais voulu modifier ma pédagogie, en prenant en compte les recommandations émises dans le rapport qui m’est défavorable, le délai dont j’aurais disposé m’aurait paru bien court.
Mais cela n’a pas été le cas. Car si vos services ont estimé que ma pédagogie n’intégrait pas le cadre du socle de connaissances prévu par la Loi, ils ont omis de préciser en quoi celle-ci ne semblait pas en conformité avec ce socle de connaissances.

Je voudrais donc savoir, Monsieur le Recteur, ce qui dans ma pratique pédagogique fait penser à vos services que celle-ci n’oeuvre pas à l’acquisition des connaissances incluses dans le socle ?

Je dois vous préciser, Monsieur le Recteur, que je n’ai pas d’à priori quant à l’Education Nationale, en atteste le fait que ma fille y est toujours instruite.
Et que donc, si je me suis résolue à procéder moi-même à l’instruction de mes garçons, c’est que j’ai estimé que leur intérêt était ici.
Et cela, car vos services ont éprouvé de grandes difficultés à instruire mes garçons. Ils présentent des difficultés dans le domaine cognitif, qui perturbent leurs apprentissages.
Le diagnostic m’est apparu très vite, j’ai en revanche eu de grandes difficultés à le faire prendre en compte par vos services, qui ont nié les difficultés dans un premier temps, avant les constatant, de tenter de les attribuer à des déficiences de nature intellectuelle.
Le retard diagnostique, que j’ai limité par mon énergie, et trop souvent à mes frais, a généré une prise en charge inappropriée, pour ne pas dire une absence de prise en charge, et des redoublements.
Les directives émises par votre administration relativement aux pathologies cognitives prévoient une scolarisation dans le cadre normal, autant que possible, par le moyen d’un encadrement renforcé : par adaptation du programme, et ou attribution d’une Assistance de Vie Scolaire, suivi par les professionnels de santé concernés, appareillages … Mes garçons ont bien peu bénéficié de ces directives. Si ces mesures s’avèrent insuffisantes en raison du degré des difficultés rencontrées, il doit être fait usage d’une orientation spécialisée.
Comme l’échec de la scolarisation dans le cadre normal, que j’attribue pour ma part à l’absence de prise en charge par votre administration, devait être constaté, j’ai donné mon accord pour une orientation spécialisée, à la condition que la spécialisation soit liée aux troubles cognitifs. Hélas, on ne m’a alors proposé qu’un encadrement prenant en charge les déficiences de nature intellectuelle.

C’est donc l’inadaptation manifeste de l’encadrement proposé par vos services à mes enfants qui m’a convaincue, puisque j’en avais la possibilité matérielle, de procéder à leur instruction moi-même à mon domicile.
Dans ces conditions, je vis particulièrement mal l’attention que me vouent vos services actuellement.
Sur le fond, car outre que ceux-ci soient juges et partie en l’espèce, ils ont largement, pour moi, démontré leur inaptitude à traiter les cas de handicap cognitif, et je les crois malvenus à insister en ce sens.
Sur la forme, car j’ai bien conscience que ma pédagogie est perfectible, et je préfèrerais des conseils aux bâtons dans les roues.

Mais puisque vos services, à l’occasion de ces contrôles, continuent à me proposer, et envisagent peut-être de tenter de m’imposer, de faire bénéficier d’une « pédagogie adaptée » mes garçons au sein de votre administration, je vous serais reconnaissante, Monsieur le Recteur d’académie, de me faire connaître ce que pourrait être cette « pédagogie adaptée ».

Car de deux choses l’une : soit votre prestation resterait inadaptée, et il n’en est pour moi pas question, soit ils bénéficieraient enfin d’un accompagnement adapté, et j’en déduirais alors que le meilleur moyen de faire bénéficier ses enfants d’une prise en charge adaptée dans votre administration consiste à les déscolariser.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Recteur d’académie …


Dernière édition par Jean-Philippe le Mar 11 Juin - 12:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
LaurenceF



Nombre de messages : 40
Age : 42
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: controle   Mar 11 Juin - 12:49

Il manque un E à convaincu ... Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.la-mere-poule.blogspot.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: controle   

Revenir en haut Aller en bas
 
controle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Arret de travail pour dépression et convocation à un controle médical !
» controle qualite interventionnelle
» Controle reglementaire ,réalité du terrain
» MIRE CONTROLE QUALITE
» controle qualité interne ou externe domaine dentaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autres questions :: D'autres questions ?-
Sauter vers: