AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 cours/corresp et instruction en famille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
martine



Nombre de messages : 69
Age : 53
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: cours/corresp et instruction en famille   Ven 19 Sep - 5:04

Bonjour,

Voilà j'apprends aujourd'hui que selon les messieurs du rectorat dont je dépends, les CPC privés en dehors du CNED n'ont aucune valeur, et je suis donc considéré comme faisant l'instruction en famille bien que j'ai pris un CPC. On m'a délivré un certificat d'instruction.
Selon mon interlocuteur, je fais l'instruction en famille en me faisant aider d'un cours extérieur ...
Je serais bien sûr contrôlé.

Qu'en pensez vous ? est ce pareil chez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Karine
Admin


Nombre de messages : 1659
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: cours/corresp et instruction en famille   Ven 19 Sep - 13:48

Les cours par correspondance reconnus par l'Etat (donc soumis au contrôle pédagogique de l'Education nationale) sont un établissement scolaire à distance qui délivrent un certificat de scolarité, car l'enfant est instruit par le CPC et non "en famille". Donc cela dépend du CPC auquel tes enfants sont inscrits.
Depuis mars 2007 (loi relative à la prévention de la délinquance), les familles CPC sont concernées par l'enquête à caractère social faite par la mairie. Et depuis quelques mois on assiste à une interprétation élargie de la loi : l'EN souhaite considérer toutes les familles dont les enfants ne vont pas à l'école comme IEF et donc les contrôler également sur le plan pédagogique. A noter que ce contrôle ne peut en aucun cas être un contrôle des connaissances : la loi prévoit que ce soit l'enseignement qui soit contrôlé, donc montrer les cours reçus (ceux qui sont déjà contrôlés par l'EN en amont...), les exercices faits par l'enfant dans ce cadre, etc., mais il n'est pas question de faire passer un test de niveau, contraire à la législation.
Il est faux de dire que les CPC privés reconnus n'ont aucune valeur, puisqu'ils sont contrôlés par l'EN, et répondent donc à des critères définis par l'EN. A moins que le jugement de l'EN n'ait aucune valeur... Mais c'est un autre débat Laughing

_________________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
martine



Nombre de messages : 69
Age : 53
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: cours/corresp et instruction en famille   Sam 20 Sep - 0:17

merci Karine pour ta réponse.
Au vu des dernières nouvelles, je m'attends à tout de la part de ces messieurs. La preuve est que je leur envoie un certificat de scolarité du CPC en question, et on me répond "nous accusons réception de votre courrier par lequel vous déclarez instruire votre enfant en famille" et on me joint un certificat d'instruction ...

J'aimerais savoir quelle devrait être mon attitude si toutefois l'inspecteur imposait un test écrit ou autre à mon enfant, et si les différents documents présentés devant lui ne lui suffisait pas. Quels textes de lois pourrais je citer ?

Le cours en question est EPC;
merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Karine
Admin


Nombre de messages : 1659
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: cours/corresp et instruction en famille   Sam 20 Sep - 13:12

martine a écrit:
La preuve est que je leur envoie un certificat de scolarité du CPC en question, et on me répond "nous accusons réception de votre courrier par lequel vous déclarez instruire votre enfant en famille" et on me joint un certificat d'instruction ...
Les familles dont l'enfant est inscrit à un cours par correspondance soumis au contrôle pédagogique de l'Etat (c'est le cas d'EPC) ne doivent pas envoyer de déclarations à la mairie et à l'inspection académique. Cela est du ressort du directeur de l'établissement à distance. Seules les familles IEF doivent envoyer les déclarations d'IEF. Tu peux leur faire un courrier précisant que ton enfant est inscrit à un CPC soumis au contrôle pédagogique de l'Etat et membre de la CHANED (pour être membre de la CHANED les CPC doivent remplir certaines conditions, notamment être déclarés à l'EN et être contrôlés par l'EN).
Le certificat de scolarité doit être conservé par la famille pour faire valoir ses droits auprès des organismes comme la CAF.

martine a écrit:
J'aimerais savoir quelle devrait être mon attitude si toutefois l'inspecteur imposait un test écrit ou autre à mon enfant, et si les différents documents présentés devant lui ne lui suffisait pas. Quels textes de lois pourrais je citer ?
Tu peux leur dire que tu ne refuses pas le contrôle pédagogique (important) mais que tu ne peux pas accepter les modalités qui sont contraire aux textes de loi réglementant l'instruction à domicile. Tu peux citer l'article L131-10 3e alinéa ("faire vérifier que l'enseignement est conforme", et non pas les connaissances de l'enfant). Il faut savoir que les tests ne sont pas expressément interdits par la loi (donc pas de texte à citer dans ce sens), mais la loi précise que c'est l'enseignement, et non les acquis, qui doit être vérifié.


De plus, tu devrais contacter ton CPC pour leur faire savoir ta situation, et éventuellement connaître leur position : défendent-ils les familles abusées, ou bien laissent-ils les IA aller au-delà de ce qui est prévu par la loi ?

_________________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
martine



Nombre de messages : 69
Age : 53
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: cours/corresp et instruction en famille   Sam 20 Sep - 21:43

Merci Karine, oui j'ai déjà discuté avec les cpc à ce sujet, ils m'ont dit s'inquiéter de la situation et m'ont précisé qu'en effet il leur arrivait d'intervenir en cas d'abus d'un inspecteur. Donc ils m'ont invité à me rapprocher d'eux au cas où cela n'irait pas avec ces messieurs.

Karine, je sais bien qu'en principe je n'avais aucune démarche à faire, j'ai expédié le certificat de scolarité sous le conseil du cours qui doit faire toute la déclaration fin sept à l'inspection. Ils ont aussi déjà informé ma mairie. Mais comme j'ai discuté au téléphone avec un inspecteur qui m'a expliqué que selon lui, j'étais sous le régime de l'instruction en famille, je devais donc rapidement faire un courrier personnel au maire. Dans ce courrier j'ai donné les coordonnées du cours EPC, je n'ai pas dis que je faisais l'IEF.

Je vais bien noter les textes de lois en prévision de leur visite. Les tests oui mais c'est bien facile cette méthode, car si un enfant est faible dans une matière, il suffit de lui donner un exo un peu compliqué, et au vu du résultat insuffisant déclarer que l'IEF est remise en question. Or dans les écoles aussi certains gosses ont des 3 ou 4/20 dans une matière qu'ils exècrent, et l'enseignement n'est pas remis en cause pour cela, mais plutôt le gamin en question.
je ne sais pas si je me suis fais comprendre !

merci pour votre aide.
Revenir en haut Aller en bas
paillas



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: cours/corresp et instruction en famille   Mar 7 Oct - 13:39

Bonjour Martine et Karine

Je me permets de m'immiscer dans votre discussion qui m'a interpellée.

Ma famille est dans une situation extrème :
Mon fils de 9 ans est inscrit aux Cours PI.
Cependant mon inspecteur le considère comme "instruit dans la famille", c'est ce qui est écrit en objet de sa lettre nous avertissant de sa visite pédagogique à notre domicile. Il serait accompagné d'un conseiller pédagogique, d'une prof spécialisée et d'une psychologue scolaire.
Nous lui avons donc envoyé un courrier dans lequel nous exposions notre vision pédagogique (pas de tests de connaissances ), nous souhaitions que soit vérifié uniquement le travail de PI et les évaluations. Nous avions également demandé que soit réduit le nombre de personnes (4 personnes pour vérifier le travail d'un enfant de CE1, c'est beaucoup !).
Nous avons fait aussi une lettre aux cours PI pour les avertir.
Le jour J (c'est-à-dire il y a 2 semaines), l'inspecteur est arrivé avec les 3 autres personnes. Il a dit que la loi l'autorisait à procéder à un test de connaissances, ce qu'il venait faire !
Avec les textes de loi à la main, nous avons bataillé pendant presque une heure : c'est l'enseignement qui doit être vérifié, pas les acquis !
Mais, il s'est appuyé sur le titre du décret du 23 mars 1999 "Contrôle du contenu des connaissances requis des enfants instruits dans la famille ou dans les établissements d'enseignement privés hors contrat"
Selon lui, ça signifie contrôle des connaissances, donc test pour vérifier les acquis !

Il a alors posé un ultimatum : si nous n'acceptions pas le test, il partait directement en mettant dans son rapport refus de contrôle !
Pourtant nous avons bien insisté sur le fait que nous refusions le test pas le contrôle pédagogique, comme le précise l'association.
Nous avons été obligés de nous plier, malgré la présence d'un relais de LEDA
Nous n'avons rien pu faire!
Nous sommes une famille abusée!
Ecrire à l'inspecteur d'Académie ne servirait à rien, nous l'avions déjà fait avec l'inspecteur précédent qui, lui aussi, nous imposait le test ( lorsque notre fils était instruit dans la famille sans cours par correspondance) et l'inspecteur d'Académie le soutenait, alors ...

Maintenant, que pouvons-nous faire ?
Nous n'avons pas de nouvelle de PI !
Nous nous sentons bien seuls!

Merci pour votre aide,
Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Karine
Admin


Nombre de messages : 1659
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: cours/corresp et instruction en famille   Mar 7 Oct - 14:56

Bonjour,
paillas a écrit:
Nous avions également demandé que soit réduit le nombre de personnes (4 personnes pour vérifier le travail d'un enfant de CE1, c'est beaucoup !).
Oui, 4 personnes, c'est du temps et de l'argent de la collectivité jeté par la fenêtre... Et c'est une façon de faire pression sur les familles qui choisissent de ne pas scolariser leurs enfants.

paillas a écrit:
Le jour J (c'est-à-dire il y a 2 semaines), l'inspecteur est arrivé avec les 3 autres personnes. Il a dit que la loi l'autorisait à procéder à un test de connaissances, ce qu'il venait faire !
La législation n'interdit pas les tests. Mais la circulaire 99-070 précise que l'enseignement ne peut pas être évalué en fonction du programme de l'EN puisque les familles ont le droit d'organiser l'enseignement librement (article D131-16 du code de l'éducation), c'est à dire qu'une famille peut (un exemple au hasard pour illustrer) choisir d'enseigner la division avant l'addition et que faire passer un test à un enfant pour vérifier son niveau en math en lui demandant de faire une addition est inutilisable car dire qu'un enfant ne connaîssant pas l'addition en CE1 présente un défaut d'instruction est faux puisque ce même enfant peut très bien maîtriser la division ou les probabilités. Idem si on fait passer un test à un enfant pour évaluer sa maîtrise de la lecture : si l'enfant ne sait pas lire à 7 ans, on ne peut pas dire que l'enfant présente un défaut d'instruction si par ailleurs il connaît l'anglais ou le suédois ou la géographie. Bref, un test c'est très subjectif et ne permet pas d'aborder l'ensemble de l'instruction donnée.

paillas a écrit:
Mais, il s'est appuyé sur le titre du décret du 23 mars 1999 "Contrôle du contenu des connaissances requis des enfants instruits dans la famille ou dans les établissements d'enseignement privés hors contrat"
Selon lui, ça signifie contrôle des connaissances, donc test pour vérifier les acquis !
Certes, ce décret parle de "contenu des connaissances", et l'IA n'a pas tort. Sauf qu'il a oublié un détail : il s'agit du contenu des connaissances à 16 ans, pas à 9 ans, ce qui est clairement dit dans ce décret (article D131-16 du code de l'éducation). Donc un test à 16 ans pour évaluer les connaissances pourrait être envisager, mais pas à 9 ans puisque la pédagogie mise en oeuvre et donc la façon d'apprendre et l'ordre des apprentissages sont libres tant qu'ils ont pour objet d'amener l'enfant à un niveau de connaissances comparables à 16 ans.

paillas a écrit:
Il a alors posé un ultimatum : si nous n'acceptions pas le test, il partait directement en mettant dans son rapport refus de contrôle !
Il ne peut dire ça que si vous refusez le contrôle pédagogique, pas si vous refusez des modalités de contrôles qui ne permettent pas de vérifier l'enseignement. Dans ce cas, un courrier RAR (pour vous couvrir au cas où le litige irait plus loin) pour préciser que vous ne refusez pas le contrôle mais certaines modalités, en en proposant de plus adaptées à la vérification de la réalité de l'enseignement dispensé.

paillas a écrit:
Nous avons été obligés de nous plier, malgré la présence d'un relais de LEDA
Nous n'avons rien pu faire!
C'est le gros problème en France : l'Education nationale est juge et partie. Comment peut-on demander à du personnel de l'EN de juger un mode d'instruction qu'ils ne connaissent pas et lorsqu'ils ont l'impression d'être en compétition avec des familles et que des enfants "échappent à l'école" (pour reprendre les propos de Ségolène Royal).

paillas a écrit:
Ecrire à l'inspecteur d'Académie ne servirait à rien, nous l'avions déjà fait avec l'inspecteur précédent qui, lui aussi, nous imposait le test ( lorsque notre fils était instruit dans la famille sans cours par correspondance) et l'inspecteur d'Académie le soutenait, alors ...
Quelle est la situation des autres familles de la circonscription et du département ? Des académies ont révisé leurs façons de faire après que des familles se soient mobilisées pour bien expliquer les enjeux, et un entretien avec les parents et l'enfant a pu devenir une norme tout à fait satisfaisante pour les deux parties permettant d'évaluer l'enseignement sans que l'enfant ait à pâtir des méthodes d'évaluation et de la situation de stress dans laquelle un contrôle met très souvent l'enfant conscient de l'enjeu (changer de mode de vie, ce qui n'est pas négligeable), puisque l'instruction à domicile a une obligation de résultat là ou l'Education nationale a une obligation de moyen.

paillas a écrit:
Nous n'avons pas de nouvelle de PI !
Leur position a pas mal évolué en quelques mois...No

_________________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
martine



Nombre de messages : 69
Age : 53
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: cours/corresp et instruction en famille   Mer 8 Oct - 5:40

Bonsoir,

Merci Paillas, je me sens moins seule dans cette situation car je pensais que c'était seulement dans mon département que l'on fonctionnait ainsi. Je suis bien désolé pour vous. Et votre enfant n'est qu'en CE1 !! que dire de la mienne qui est en 5ème ! Nous n'avons pas encore eu le contrôle mais on s'y attend ...
Tu te dis désabusé et moi je suis dégouté Mad et je me pose de plus en plus de question scratch : en effet si l'EN n'a aucune considération pour les cours privés par correspondance, contrôlés régulièrement par eux, inscrit à la SHANED etc etc ... et dans mon cas, il m'a été dit que seuls les cours du CNED sont vraiment reconnus car ils ont davantage confiance dans les certificats d'assiduité délivrés ... QUE PENSER ET QUE FAIRE ?
Je suis dégouté par rapport aux sommes considérables que je verse à mon CPC, et apparemment ces cours n'ont pas de valeur à leurs yeux, je me fais juste aider par un cours extérieur ...
Avec cette politique ils pousseront les parents qui le peuvent à bouder les CPC et à faire de l'IEF pur, tant qu'à faire ! or ces cours sont quand même très bien fait, trop même, les miens sont au dessus du niveau normal en 5ème et ma fille a des difficultés à suivre, les devoirs sont de vrais exposés qui lui prennent des jours et des jours ! et je suppose que les bulletins délivrés par l'école n'auront aussi que très peu de valeur aux yeux de ces messieurs qui vont réclamer des tests écrits lors des contrôles, donc les devoirs faits ne valent rien ... ??

Rolling Eyes mon seul regret actuellement, je vous parle franchement, est d'avoir pris ce cours.
Nous faisons la physique-chimie avec un livre scolaire et cela se passe très bien, le cours est plus abordable pour elle, il y a des images couleur etc. J'imprime des cours de maths sur internet vu que ceux du cours sont présentés de façon trop compliqué Evil or Very Mad
vous voyez où j'en suis ...
Bon j'ai été un peu longue, dites moi ce que vous en pensez.

Karine, aurais tu des chiffres sur l'obligation du retour en classe par les inspecteurs ? merci d'avance, je n'ai pas encore entendu parler de cela sur le forum (si oui, pardon, mets moi le lien si possible).
Revenir en haut Aller en bas
Karine
Admin


Nombre de messages : 1659
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: cours/corresp et instruction en famille   Mer 8 Oct - 12:30

martine a écrit:
dans mon cas, il m'a été dit que seuls les cours du CNED sont vraiment reconnus car ils ont davantage confiance dans les certificats d'assiduité délivrés ... QUE PENSER ET QUE FAIRE ?
Je pense que la famille qui s'est entendue dire que les cours du CNED n'étaient pas aussi bien que les cours délivrés dans les écoles serait enchantées de lire ça ! Comme quoi, cela dépend vraiment des inspecteurs et de leur ouverture d'esprit. Certains ne jugent que par le CNED, d'autres félicitent les parents choisissant l'IEF...

martine a écrit:
Rolling Eyes mon seul regret actuellement, je vous parle franchement, est d'avoir pris ce cours.
Théoriquement tu peux changer en cours d'année.

martine a écrit:
Nous faisons la physique-chimie avec un livre scolaire et cela se passe très bien, le cours est plus abordable pour elle, il y a des images couleur etc. J'imprime des cours de maths sur internet vu que ceux du cours sont présentés de façon trop compliqué Evil or Very Mad
vous voyez où j'en suis ...
Tu prends un CPC et tu fais de l'IEF ! Wink

martine a écrit:
Karine, aurais tu des chiffres sur l'obligation du retour en classe par les inspecteurs ?
Il y a 2 ans, c'était de l'ordre de 2% d'injonction de scolariser. A savoir qu'une injonction doit respecter des règles, et que le seul bon vouloir d'un inspecteur ne suffit pas à imposer la scolarisation en présentiel. Il faut que l'insuffisance d'instruction soit réelle et qu'il n'y ait pas eu d'amélioration après un laps de temps donné pour améliorer l'instruction.

_________________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
paillas



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: cours/corresp et instruction en famille   Mer 8 Oct - 15:46

Bonjour Martine et Karine,

Nous aussi, nous avions pris le CNED (inscription libre) lorsque nous étions "en famille". Mais, qu'il s'agisse du CNED ou d'un CPC, l'inspecteur considère que c'est un bon moyen de support, un point c'est tout !
Mon précédent inspecteur n'aurait d'ailleurs pas toléré que nous fassions IEF sans support du Cned ou autre, il nous l'avait dit lors de son 1er contrôle !
Pareillement, les frais du CPC représentent un véritable budjet, et nous ne sommes pas encore tranquilles ! Nous ne savons plus quoi faire !
Maintenant, ont-ils la possiblité de faire une injonction de scolariser, alors même que nos enfants sont déjà scolarisés à un CPC ?
Plus rien ne m'étonne ! Ils finissent par arriver à leur fin !
L'inspection Académique part en guerre contre ces familles qui n'entrent pas dans la "norme" (un terme qu'aime bien employer mon inspecteur ) et a décidé pour cela de nous mettre une bonne dose de pression, d'intimidation, d'abus de pouvoir, le tout saupoudré d'un total irrespect vis-à-vis des parents et de leurs motivations pour le bien de leurs enfants !!
Pauvres parents que nous sommes sans plus aucun pouvoir sur notre propre progéniture !!
Notre enfant est aux Cours PI, et le directeur nous a dit lui aussi que le niveau est un peu au-dessus de celui de l'école. C'est vrai que c'est parfois difficile !
Par contre le test imposé par notre inspecteur est compliqué, au point d'embrouiller notre fils. Il se fiche pas mal de savoir s'il sait faire une addition ou une soustraction, s'il sait conjuguer un verbe au présent ou au passé composé ... Il nous dit que ce ne sont que des outils, l'important c'est que notre enfant sache tout de suite mettre ces "outils" (grammaticaux, de conjugaison, maths ..) en pratique, dans des situations concrètes !
Donc, le test ne se présente pas sous la forme de petits exercices simples de base, mais directement des mises en situation : dictée, rédaction, problèmes, des calculs de raisonnement ...
Il cherche à savoir si notre enfant est capable de raisonner par lui-même en testant plutôt sa logique que ses connaissances !
Il vérifie son savoir-faire et non pas uniquement son savoir !
Mon enfant est limite hyperactif, il a des difficultés de concentration et il faut être derrière lui pour lui montrer ses fautes d'inattention, normal selon moi pour un gosse de 9 ans !
Il est encore trop jeune pour savoir faire sans difficulté et tout seul des exercices qui mélangent plusieurs leçons : par exemple, dans le test de maths, il y avait un exo qui mettait en relation un problème avec de la monnaie en euros ; donc difficulté double pour mon fils : savoir s'il faut faire une addition ou une soustraction pour le problème, ensuite savoir compter la monnaie sans se tromper. Pour mon fils qui n'est pas les maths, c'est trop de concentration pour un seul exercice, alors que dans PI chaque leçon est indépendante, du moins pour le moment. Je pense que ces mises en situation viendront plus tard quand toutes les bases seront solidement acquises, mais au CE1 c'est trop tôt !
Mais l'inspecteur s'en fiche, il faut que l'enfant sache tout, tout de suite !
Il vient procéder à un test global des connaissances (le savoir, le savoir faire etc.) alors que chaque évaluation de PI ne représente qu'une petite partie du programme, ce qui est moins perturbant pour l'enfant que le test décisif de l'IA, type examen de fin d'année ! Alors, dans ces conditions, il est facile pour eux de dire que l'instruction qu'on donne à notre enfant (même grâce un CPC) n'est pas satisfaisante !
C'est d'ailleurs bien pour cela que le test n'est pas prescrit dans la loi, c'est trop aléatoire et subjectif !
A moins que l'enfant soit précoce, le test ne peut pas être réussi parfaitement, pas dans ces conditions là, pas dans notre cas, et les inspecteurs le savent très bien et c'est pour cette raison qu'ils veulent nous imposer ce test obligatoirement, pour nous sanctionner et remettre le petit à l'école, c'est leur seul BUT !
Alors que faire maintenant, nous sommes coincés ?

Lors du premier contrôle, l'inspecteur met en avant le fait que le test est un moyen aux parents de situer le niveau de l'enfant (ça c'est pour nous endormir !) Mais, dès lors que nous refusons, il change de registre : la loi lui permet de procéder à un test, alors il le fait que ça nous plaise ou nous !!

L'autre famille de notre circonscription ne refuse pas pour le moment le test de niveau bien qu'elle soit à un CPC !
Nous sommes donc les seuls à nous rebeller dans notre département !

Mais QUE FAIRE, nous ne pouvons pas continuer à nous laisser piétiner, harceler, humilier, souiller dans nos convictions personnelles et dans notre rôle de parents responsables !

Mais, où va-t-on ?

Je doute que ça s'arrange ...

PS: Vive le forum, véritable exutoire ! faut bien passer ses nerfs ..
Revenir en haut Aller en bas
martine



Nombre de messages : 69
Age : 53
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: cours/corresp et instruction en famille   Mer 8 Oct - 22:57

Salut !

Ma parole c'est un de mes scénarios catastrophe qui s'est produit chez toi ! c'est bien facile de procéder ainsi, donner au gosse un exo hyper compliqué, ne lui laisser aucune chance et déclarer ensuite l'insuffisance de ses connaissances alors même qu'il suit un CPC déclaré et contrôlé par l'IA !! qu'est ce qu'ils s'amusent sur notre dos !
Tiens moi aussi je vais me défouler Mad combien de gosses dans leurs écoles stagnent, ne s'en sortent pas sauf qu'avec des notes très insuffisantes, combien de profs ne se soucient pas du tout (je suis polie hein !) d'aider certains enfants en difficulté qui restent dans leur coin, la faute aux parents bien sûr comme toujours, là les inspecteurs ne s'en préoccupent pas (toujours polie) du tout; mais quand des parents décident de s'occuper pleinement de la scolarité de leur progéniture, on leur met des batons dans les roues même si la loi est pour eux, ils n'hésitent pas à détourner la loi et à exiger des parents ce qu'ils sont très loin de demander aux enseignants ...
Ils font vraiment la pluie et le beau temps exactement comme dans les écoles.
Paillas tu ne nous dis pas si l'inspecteur doit repasser chez vous et si le contrôle a été jugé insuffisant.

Citation :
Théoriquement tu peux changer en cours d'année.
et comment veux tu que je fasse hein ? j'ai signé le contrat, j'ai reçu tous les cours, donc je dois continuer à payer même si je fais autrement avec certaines matières. Sache que le cpc ne proposait pas physiques chimie, donc on fait sans eux.
Citation :
Tu prends un CPC et tu fais de l'IEF ! Wink

oui cela te fait sourire, mais je ne tiens pas à dégoûter ma fille qui n'est déjà pas une bucheuse, si elle se retrouve mieux avec les livres scolaires qui sont plus abordables et imagées de surcroît, eh bien je n'hésiterais pas ! pouvez vous imaginer des cours d'his/géo ou SVT avec des illustrations tout en noir et blanc ? Mad que l'on distingue à peine ? Rolling Eyes
et en plus l'inspecteur qui me dit qu'ils n'ont aucune valeur ?
Trouvez vous normal que nous mettions 1 semaine à faire les 6 devoirs tant ils sont compliqués ? ma fille n'est pas du tout précoce mais un élève juste moyen...
Je crois que j'ai tout compris Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Karine
Admin


Nombre de messages : 1659
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: cours/corresp et instruction en famille   Ven 10 Oct - 13:52

paillas a écrit:
Mon précédent inspecteur n'aurait d'ailleurs pas toléré que nous fassions IEF sans support du Cned ou autre, il nous l'avait dit lors de son 1er contrôle !
Il s'agit là de son avis personnel, et ce n'est pas parce qu'il trouve l'IEF intolérable qu'elle est illégale ou qu'il a le droit d'empêcher des familles de faire ce choix.

paillas a écrit:
Maintenant, ont-ils la possiblité de faire une injonction de scolariser, alors même que nos enfants sont déjà scolarisés à un CPC ?
Pour cela, il faudrait qu'il prouve que l'enseignement reçu par l'enfant est insuffisant. Donc rédiger un rapport négatif mettant clairement en cause la qualité d'un cours contrôlé en amont par l'Education nationale.

paillas a écrit:
Il nous dit que ce ne sont que des outils, l'important c'est que notre enfant sache tout de suite mettre ces "outils" (grammaticaux, de conjugaison, maths ..) en pratique, dans des situations concrètes !
Donc, si on suit son raisonnement, si ton fils sait compter le nombre d'euros qu'il a dans ses mains pour s'acheter une bricole, ou s'il utilise à bon escient le passé composé pour raconter ce qu'il a fait hier, ça devrait aller tongue Pas besoin de tests qui n'ont rien à voir avec une situation de la vraie vie.

paillas a écrit:
Donc, le test ne se présente pas sous la forme de petits exercices simples de base, mais directement des mises en situation : dictée, rédaction, problèmes, des calculs de raisonnement ...
Il s'agit là d'exercices typiquement scolaire, et non pas de mises en situation.

paillas a écrit:
Alors, dans ces conditions, il est facile pour eux de dire que l'instruction qu'on donne à notre enfant (même grâce un CPC) n'est pas satisfaisante !
Non, ce n'est pas si facile de faire aboutir cela en injonction de scolarisation, mais facile de faire pression sur les familles pour qu'elles renoncent à leur droit de choisir le mode d'instruction qui convient le mieux à leur enfant.


paillas a écrit:
Lors du premier contrôle, l'inspecteur met en avant le fait que le test est un moyen aux parents de situer le niveau de l'enfant (ça c'est pour nous endormir !) Mais, dès lors que nous refusons, il change de registre : la loi lui permet de procéder à un test, alors il le fait que ça nous plaise ou nous !!
Oui, mais la législation interdit de se baser sur le programme de l'EN pour évaluer l'enseignement et impose de tenir compte des choix éducatifs des parents.

paillas a écrit:
Nous sommes donc les seuls à nous rebeller dans notre département !
Quel département ? Tu peux nous répondre directement sur la boîte mail de l'asso laia.assoAROBASE free.fr.

paillas a écrit:
Mais QUE FAIRE, nous ne pouvons pas continuer à nous laisser piétiner, harceler, humilier, souiller dans nos convictions personnelles et dans notre rôle de parents responsables !
Il faut monter un dossier et porter l'affaire plus haut si cela continue et si vous vous sentez suffisamment solide pour cela.

_________________
<br>


Dernière édition par Karine le Ven 10 Oct - 14:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Karine
Admin


Nombre de messages : 1659
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: cours/corresp et instruction en famille   Ven 10 Oct - 14:04

martine a écrit:
combien de gosses dans leurs écoles stagnent, ne s'en sortent pas sauf qu'avec des notes très insuffisantes
Pour faire suite à ta question sur le nombre d'injonctions de scolarisation, on peut le comparer au nombre de redoublements qui est de l'ordre de 40% sur une la période d'obligation d'instruction.

martine a écrit:
Citation :
Théoriquement tu peux changer en cours d'année.
et comment veux tu que je fasse hein ? j'ai signé le contrat, j'ai reçu tous les cours, donc je dois continuer à payer même si je fais autrement avec certaines matières. Sache que le cpc ne proposait pas physiques chimie, donc on fait sans eux.
Je n'ai pas parlé de l'aspect financier, mais de ton droit. Après, c'est à voir avec le directeur de ton CPC. Tu peux garder les cours s'ils ne sont pas remboursés et décider de ne plus rendre les devoirs pour passer en IEF. C'est à toi de voir ce qui te convient le mieux, ce qui convient le mieux à ta fille. Il existe également la possibilité de se déclarer IEF et de ne prendre que certaines matières par CPC.

_________________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
martine



Nombre de messages : 69
Age : 53
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: cours/corresp et instruction en famille   Sam 11 Oct - 23:01

[quote="Karine"]
martine a écrit:
Tu peux garder les cours s'ils ne sont pas remboursés et décider de ne plus rendre les devoirs pour passer en IEF. C'est à toi de voir ce qui te convient le mieux, ce qui convient le mieux à ta fille. Il existe également la possibilité de se déclarer IEF et de ne prendre que certaines matières par CPC.

Merci Karine pour ta réponse, c'est en effet bien ce que j'ai envie de faire, "se déclarer IEF" euh, au niveau de l'inspection, je suis déjà considéré comme IEF selon le courrier reçu qui est très clair. Donc la différence serait au niveau du CPC qui ne recevrait plus les devoirs, mais je doute que cela les dérange ! ils ne pourraient pas me fournir de certificat d'assiduité, que l'Inspection ignorerait très certainement de toutes façons.
Revenir en haut Aller en bas
Karine
Admin


Nombre de messages : 1659
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: cours/corresp et instruction en famille   Dim 12 Oct - 14:39

martine a écrit:
Merci Karine pour ta réponse, c'est en effet bien ce que j'ai envie de faire, "se déclarer IEF" euh, au niveau de l'inspection, je suis déjà considéré comme IEF selon le courrier reçu qui est très clair. Donc la différence serait au niveau du CPC qui ne recevrait plus les devoirs, mais je doute que cela les dérange ! ils ne pourraient pas me fournir de certificat d'assiduité, que l'Inspection ignorerait très certainement de toutes façons.
Après déclaration d'instruction en famille, l'IA doit envoyer une attestation d'instruction dans la famille, équivalent du certificat de scolarité délivré par les établissements scolaires et CPC.

_________________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
martine



Nombre de messages : 69
Age : 53
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: cours/corresp et instruction en famille   Lun 13 Oct - 2:04

Karine a écrit:
quote] Après déclaration d'instruction en famille, l'IA doit envoyer une attestation d'instruction dans la famille, équivalent du certificat de scolarité délivré par les établissements scolaires et CPC.

Karine, c'est exactement ce que j'ai reçu : une attestation d'instruction dans la famille, ils ont royalement ignoré le CPC, je suis considéré comme étant en IEF...
Revenir en haut Aller en bas
christel5



Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 29/04/2009

MessageSujet: Re: cours/corresp et instruction en famille   Sam 2 Mai - 19:22

Bonjour à tous ,

J espère que vous allez tous bien après ce que je viens de lire!!!!!
Ca me désole et me met trèèèès en colere et je trouve que vos remarques sont bonnes et plus que justifiees!!!

En j aimerai savoir (si cela est possible bien sur), la suite de tout ca !!! et surtout ce que deviennent vos enfants , qui peut etre sont stresses suite à tout ce cirque (causé par les inspecteurs) autour d eux!!!!

merci, et à bientôt
Revenir en haut Aller en bas
sirane



Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 02/11/2007

MessageSujet: Re: cours/corresp et instruction en famille   Dim 26 Fév - 0:32

bonjour

je remonte ce post suite au courrier que je viens de recevoir de l'inspection academique,qui a pour objet"declaration d'instruction en famille"et je suis donc considéré comme faisant l'instruction en famille bien que j'ai pris un CPC. On m'a délivré un certificat d'instruction.
Cela fait 8 ans que mes enfants sont au cours pi et c'est la 1ere fois que je recois ce type de courrier.Dansle courrier,ils me font pas d'un prochain controle accompagné de test ect et que si je veux ,je peux leur envoyer mon programme ect

que faire? leur ecrire une lettre pour leur dire que je ne fais pas ief car j'ai recours a des cpc ? pourtant ils le savent c'est bien ecrit sur leur papier qu'ils ont bien noté que les enfants etaient inscrits chez Pi mais ils font comme si nous etions en ief .

Est ce que je dois attendre la date du controle ou bien envoyer un courrier des maintenant?

Si quelqu un pouvait m'aider

Revenir en haut Aller en bas
nassima



Nombre de messages : 391
Date d'inscription : 15/07/2009

MessageSujet: Re: cours/corresp et instruction en famille   Dim 26 Fév - 14:13

Revenir en haut Aller en bas
sirane



Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 02/11/2007

MessageSujet: Re: cours/corresp et instruction en famille   Dim 26 Fév - 19:19

Merci Nassima Wink

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: cours/corresp et instruction en famille   Mer 29 Fév - 18:11

Même courrier reçu.

Comme l'indique Nassima plusieurs sujets ouverts sur ce sujet... ça doit être la période de l'envoi des courriers :-)

Une circulaire est venue préciser les interprétations diverses faites de la loi


Citation :
Cas particulier d'enfant inscrit au Cned en inscription libre ou dans un organisme privé d'enseignement à distance
Lorsqu'un enfant instruit à domicile est inscrit au Cned en inscription libre ou dans un organisme privé d'enseignement à distance, la progression globale retenue est celle fixée par l'organisme et validée par le contrôle pédagogique du ministre chargé de l'éducation nationale auquel il est soumis.
Le contrôle exercé par l'inspecteur d'académie dans le cadre de l'instruction dans la famille porte sur la réalité de l'instruction dispensée à l'enfant au sein de la famille. Il doit essentiellement permettre de vérifier que les différents travaux présentés ont bien été réalisés par l'enfant et que le mode d'instruction choisi permet une progression régulière des acquisitions de l'enfant.


(Circulaire du 19/1/2012)

En gros la spécificité du cpc est quand même reconnue : on n'a pas à justifier la progression ou les choix pédagogiques car l'organisme a déjà été contrôlé. Le contrôle vise essentiellement à vérifier que les devoirs sont faits par l'enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: cours/corresp et instruction en famille   

Revenir en haut Aller en bas
 
cours/corresp et instruction en famille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Instruction En Famille
» L'instruction en famille remise en cause
» IEF- Instruction en famille
» Instruction en Famille
» menace instruction no. 7

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autres questions :: D'autres questions ?-
Sauter vers: