AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 ecole a la maison et enfant precoce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
frederique



Nombre de messages : 1
Age : 58
Localisation : yvelines
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: ecole a la maison et enfant precoce   Mar 23 Jan - 17:52

Bonjour,
J'ai mes deux derniers enfants de 8 et 6 ans (sur 4) qui viennent d'être diagnostiqués précoces. J'ai du faire le test en "urgence" pour celui de 8 ans car il était assez agité en classe, très émotif, très curieux également, mais tête en l'air, lisant sur les genoux en même temps qu'écoutant la classe..... l'enfant qui paraissait insoumis par excellence mais qui en fait s'ennuyait simplement.
De grosse lacunes en orthographe, un personnalité déjà difficile aujourd'hui me font craindre le pire pour le collège qui est une période à risque pour beaucoup de ces enfants.
Il est en CE2 mais je commence sérieusement à penser aux classes à venir.... Je pense donc à l'école à la maison comme une alternative possible si la situation venait à se dégrader.
J'aimerais savoir si d'autres personnes se sont trouvées dans cette situation et si l'école à la maison a été une bonne solution.
Pour les cours par correspondance ce que j'ai lu sur EAD en Belgique me semble intéressant. Mais alors, cela signifie un contrôle de l'éducation nationale ? Comment faire pour s'assurer que l'on est bien en phase avec l'éducation nationale ?
J'avoue que la situation me fait un peu peur, j'ai goûté à une certaine liberté en ayant tous les enfants scolarisés, le retour en arrière me fait frémir !
Merci pour votre aide Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Karine
Admin


Nombre de messages : 1659
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: ecole a la maison et enfant precoce   Mar 23 Jan - 18:03

Bonjour frederique,
Je ne peux pas répondre à toutes tes questions n'ayant pas d'enfants EIP, et n'ayant jamais scolarisé (donc les journées libres car enfants car enfants à l'école, je ne connais pas ! Wink )

frederique a écrit:
Pour les cours par correspondance ce que j'ai lu sur EAD en Belgique me semble intéressant. Mais alors, cela signifie un contrôle de l'éducation nationale ? Comment faire pour s'assurer que l'on est bien en phase avec l'éducation nationale ?
Il faut savoir qu'il n'y a aucune obligation à suivre le programme de l'Education nationale lorsque l'enfant est instruit en famille. Cela signifie que le contrôle pédagogique ne peut pas s'appuyer sur l'âge de l'enfant pour évaluer son niveau, et le rapport du contrôle ne peut pas non plus faire référence au programme de l'Education nationale. Le contrôle pédagogique vise à vérifier qu'il y a eu une progression entre deux contrôles (donc d'une année sur l'autre). C'est l'absence de progression dans les connaissances qui peut être sanctionné, pas le fait que le programme nationale ne soit pas suivi.

_________________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
zozios



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: ecole a la maison et enfant precoce   Mar 27 Fév - 12:49

Frédérique, Bonjour Smile

ici nous avons l'ainé de 9 ans eip...la 2ème de 4 ans inhibée et la 3ème de 18 mois qui fait nous dire "à bientôt ! " enrigolant par la psy qui a testé les 2 premiers....
tous 3 sont des hyper dans tous les sens du terme...hyper émotifs, hyper sensibles, hyper réactifs...hyper révoltés ! bounce hyperkinésiques aussi...
nous sommes venus à l'ief suite à nombreux problèmes avec l'école pour l'ainé....et nous ne regrettons pas !
souvent on nous dit ( enfin ceux qui sont contre l'ief ! ) que ça va le mettre en décalage par rapport aux autres enfants...mais ils sont nés en décalage ! en décalage avec eux même, en décalage avec leur corps, en décalage avec le monde...
nous passons justement par les cours ead...et ça marche plut^to bien.
le contrôle de cette année vient juste d'être passé...uniquement pour l'ainé évidemment...il a le niveau et l'inspectrice et sa conseillère ont noté que de toute façon, vu son "comportement" il n'était pas possible pour lui d'intégrer une classe " normale"....au moins on est d'accord sur un point ! cheers

bon...le point noir est pour moi ! comme tu le disais, passé de la "tranquilité " relative la journée aux gesticulations perpétuelles enfantines, ça fait un choc !
c'est fatiguant, prise de tête, prise de bec, crise de nerf...usant....regarde sur les sites sur la précocité, les parents sont hs même avec des enfants sco....

mais il faut savoir ce qu'on veut ...la paix de maintenant c'est les ennuis de plus tard....

c'est donc un truc difficile à assumer et si tu te lances n'hésites pas à prendre contact avec d'autres par tous les moyens que tu peux...vois du monde, parles-en...l'appui est primordial, les activités extra scolaires sont super pour avoir une pause....et si le papa peut te les garder un peu le jour où il ne travaille pas pour que tu puisses un peu souffler, et bien ça fait ça de plus agréable Smile

bref, tout à fait possible malgré un investissement important...

à toi de voir flower
Revenir en haut Aller en bas
Lucia



Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: Re: ecole a la maison et enfant precoce   Mar 8 Mai - 12:54

Pour moi, qui ai aussi des enfants EIP, la désco est une évidence.

Mon petit de 5 ans était cette année dans une classe de maternelle à double niveau (3/4 petite section; 1/4 moyenne section, dont lui) et il s'y est ennuyé à mourir. Il a été mis dans cette classe probablement à cause de sa très petite taille.

L'objectif en maths par exemple était de leur apprendre à compter jusqu'à 6. Lui qui sait résoudre des équations du premier degré, repère les nombres premiers jusqu'à je sais pas combien, maitrise les opérations avec des nombres négatifs, et j'en passe... Il ne comprenait pas pourquoi on le débarquait de force sur cette planète où il se sentait résolument étranger.

Il commençait à souffrir autant que sa grande soeur au même âge.
Donc la solution est toute trouvée.
Avec l'IEF, c'est le jour et la nuit. Il est super heureux depuis qu'il est désco, il rayonne quotidiennement, il apprend au rythme qui est le sien et selon ses centres d'intérêt ( en ce moment ce sont les échecs qui le passionnent, du coup son père a du s'y mettre Very Happy) et on ne se fait pas de souci.

Depuis un mois, j'ai l'esprit très occupé par ma fille, qui me cause pas mal de soucis, alors je laisse le petit s'occuper comme il veut. Mais quand je vois tout ce qu'il apprend, seul sur l'ordi, dans ses jeux, ou avec son père, je ne m'inquiète pas du tout, mâme si ce n'est pas dans le programme scolaire de sa classe.

Je m'inquiéterais plus pour lui s'il devait subir l'école à nouveau.

Pour ce qui est de la socialisation, le cas des EIP est sans doute particulier. L'école n'apporte aucune socialisation positive à ces enfants-là (du moins pas aux miens). Je pense qu'ils ont davantage besoin de relations sécurisantes, avec un petit nombre de personnes.

Certains penseront que c'est les surprotéger. Pour moi c'est seulement s'adapter à leurs besoins. Les envoyer au casse-pipe, quand on sait qu'ils en sortiront très blessés, ne m'intéresse pas, et je l'assume très bien.
Revenir en haut Aller en bas
lysalys



Nombre de messages : 683
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: ecole a la maison et enfant precoce   Mar 8 Mai - 17:51

En lisant ce post, j'ai pris conscience d'un point important.

Ma deuxième voulait aller à l'école dès deux ans pour apprendre. Souvent malade entre l'école et mes propositions, elle a plus ou moins trouvé son compte, de moins en moins d'ailleurs.
Je me suis aperçue qu'elle posait moins de questions (comme l'aînée avait fait d'ailleurs du jour où elle est entrée à l'école) et là depuis la décision, les questions n'arrêtent pas !!! Il faut tout expliquer, chercher des mots en anglais, comprendre comment fonctionne un nuage, comment est construit un baromètre, savoir précisément ce que veut dire tel mot... Ca n'arrête pas ! Les deux enchaînent question sur question ! c'est vrai que c'est fatiguant, qu'il faut faire l'effort de chercher des réponses, mais en même temps c'est tellement mieux de les voir ainsi que petit à petit de plus en plus inhibées, pire en larmes pour la seconde... comme si on avait mis un couvercle sur son cerveau pour l'obliger à ne plus grandir trop vite.


Dernière édition par lysalys le Sam 2 Aoû - 20:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://laventuredemietlou.blogspot.com
moustaqbal



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 12/04/2007

MessageSujet: Re: ecole a la maison et enfant precoce   Lun 14 Mai - 15:03

bonjour,

Comment savoir si son enfant est précoçe ? est-ce qu'il y a des comportements qui sont évident ? comment se passe un test de précoçité ?
Revenir en haut Aller en bas
lysalys



Nombre de messages : 683
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: ecole a la maison et enfant precoce   Mar 15 Mai - 10:22

Tu peux trouver des tests en ligne pour évaluer leur qi mais ils sont peu fiables... Tu peux tout de même essayer celui-ci (pas de chiffre, simplement un début d'indices) : http://www.douance.org/caracteristiques/ident.htm.
A mon avis 13 à 14 points, c'est un peu léger. Un enfant intelligent (et la douance n'est pas tant une question d'intelligence que de fonctionnement différent même si le chiffre est plus élevé aux tests de qi), intéressé par la lecture, la stratégie,... n'est pas nécessairement un enfant doué, il pourrait cependant sans doute obtenir 14 points ; même si là encore il ne s'agit pas de vrai test... Seulement d'un moyen de s'éclairer un peu plus. Very Happy
Le mieux, ce sont les tests en cabinet avec un psy spécialisé dans la précocité (moins de risques d'erreurs).

Tu peux aussi aller sur ce lien : http://www2.ac-lyon.fr/etab/ien/ain/aisbourg/la_precocite.html

Le déroulement des tests :
Tout d'abord il n'y a pas un chiffre, mais 3 : qi verbal, qi performance et qi complet (moyenne statistique des deux autres).
Divers items :
qi verbal : vocabulaire, calcul mental, chiffres en séries, connaissances générales, similitudes, compréhension des situations.
qi "performances" : assemblage d'objets, compléments d'images, cubes, arrangement d'images et "code".


Dernière édition par lysalys le Sam 2 Aoû - 21:25, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://laventuredemietlou.blogspot.com
fenua



Nombre de messages : 20
Localisation : Fontanes dans le Gard
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: ecole a la maison et enfant precoce   Mar 15 Mai - 14:35

Bonjour,

Mon fils est précoce et depuis l'année dernière (en octobre très exactement) j'ai décidé de le déscolariser pour qu'il puisse étudier à la maison avec des cours par correspondance. Il est entré en 6ème avec 1 an d'avance (il n'à que 10 ans) et nous pensions mon mari et moi que le fait de le mettre dans un monde de plus grands lui ferais du bien , car il se plaignait de son école ou il n'y a que des " petits " ! Mais malheureusement pour lui se fut pire. Il s'est fait remarqué dès la 1ère semaine par ses professeurs, et s'est fait embéter par des plus grands que lui (bousculade, raquet..)
Donc nous avons pris la décision de le sortir de l'école. Il en est très content car cela devenait trop pesant pour lui et ça commencait à prendre sur sa santé et son moral.
Il va passer en 5ème haut la main et ne veut pas pour le moment reprendre le chemin du collège hors de la maison.

L'école à la maison pour mon fils a été très bénéfique, au contraire de ma fille qui est elle aussi précoce et qui est au CP qui pour rien au monde ne quiterai l'école !!
Revenir en haut Aller en bas
MAMANGIE



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 17/12/2007

MessageSujet: Re: ecole a la maison et enfant precoce   Mar 18 Déc - 14:54

Bonjour

le Magazine Grandir Autrement prépare un Hors Série sur l'Instruction en Famille.
Il y aura un article sur les enfants précoces.
L'une d'entre vous accepte-t-elle que son témoignage soit utilisé? ou de répondre à quelques questions pour m'aider à rassembler quelques ressources.
votre témoignage pourra aider d'autres parents dans le même cas.
merci de me contacter ici ou en mp: angeailus@hotmail.com
merci de répondre le plus rapidement possible

Bien cordialement

Angélique pour Grandir Autrement
www.grandirautrement.com
Revenir en haut Aller en bas
THIEN



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: ecole a la maison et EIP   Jeu 27 Mar - 3:02

bonsoir,

je suis quelque peu désemparée. Mon fils de 14 ans est précoce et a été détecté comme tel il y a 5 ans. L'école est une catastrophe. Il s'est fait renvoyer en 5ème, a redoublé sa 4ème et va se faire renvoyer de la deuxième 4ème.
Il s'avère qu'il a très mal vécu son redoublement et il avait annoncé que cela ne servirait à rien: et il a fait en sorte d'avoir raison. Outre le fait qu'il n'a pas progressé dans son savoir et ses notes, il a des gros problèmes de comportement. Il va être affecté par l'éducation nationale dans un collège plus loin, avec moins de surveillance et dans la spirale de l'échec, je ne prévois rien de bon dans tout ça.
Du coup je pose la question de la déscolarisation: est-ce possible? Et pratiquement comment est-ce que ca marche?
Peut-il envisager de finir sa 4ème voir de faire sa 3ème et de passer le brevet à son rythme (je pense qu'il rêve secrètement de pouvoir rattraper son année perdue qui le blesse tant dans son amour propre)?
Si oui, avez vous des recommendations sur le cours par correspondance à employer: je souligne que j'élève mes deux enfants seule et que j'ai par ailleurs un travail qui m'occupe pas mal.
Mon fils va également être pris en charge par un service de pédopsychiatrie car il est malgré tout très malheureux des situations dans lesquelles il se met régulièrement.
Je pourrai avoir ma mère qui viendrait à la maison pour le soutenir moralement, l'inciter à travailler et je pourrai corriger son travail tous les soirs dans toutes les matières, mais je n'aurai pas le temps de refaire tous les cours.
Par ailleurs, mon fils est un fainéant qui, comme souvent dans les cas de précocité, n'a pas appris à apprendre et à de grosses lacunes dans les apprentissages scolaires.
il était très curieux petit, mais maintenant, plus rien ne l'intéresse.

Bon, j'ai bien conscience qu'il n'y a pas de miracle, mais après avoir essayé 7 écoles en 9 ans dans le privé et le public, le soutien scolaire, le psy... je ne sais plus vraiment quoi faire.
Revenir en haut Aller en bas
Karine
Admin


Nombre de messages : 1659
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: ecole a la maison et enfant precoce   Jeu 27 Mar - 11:41

Bonjour Thien,

THIEN a écrit:
je suis quelque peu désemparée. Mon fils de 14 ans est précoce et a été détecté comme tel il y a 5 ans. L'école est une catastrophe. Il s'est fait renvoyer en 5ème, a redoublé sa 4ème et va se faire renvoyer de la deuxième 4ème.
Nombre de parents déscolarisent leur enfant précoce. Le système scolaire actuel convient mal à leur façon et à leur besoin d'apprendre.

THIEN a écrit:
Il va être affecté par l'éducation nationale dans un collège plus loin, avec moins de surveillance et dans la spirale de l'échec, je ne prévois rien de bon dans tout ça.
L'Education nationale propose seulement de déplacer l'enfant et le problème, et nullement de le prendre en charge et de l'aider No

THIEN a écrit:
Du coup je pose la question de la déscolarisation: est-ce possible?
Oui, bien sûr que c'est possible Wink

THIEN a écrit:
Et pratiquement comment est-ce que ca marche?
Tout dépend de la façon d'appréhender l'instruction et de l'enfant. Ton fils est dans une situation psychologique difficile, donc il lui faudra très certainement du temps pour se retrouver et retrouver le goût d'apprendre. Ce temps est variable selon les enfants, et peut ne durer que quelques semaines ou bien prendre des mois. Dans certains cas, l'enfant est en telle rupture qu'il ne peut plus apprendre de façon scolaire (c'est-à-dire assis devant une table et un cahier face à une personne qui veut l'obliger à apprendre et vérifier régulièrement ses connaissances). Dans ce cas, il est possible de se tourner vers une approche pédagogique plus souple, voir même d'opter pour aucune approche pédagogique et laisser l'enfant se retrouver. Ne rien faire de scolaire ne signifie pas obligatoirement laisser son enfant seul à ne rien faire et à traîner. Cela peut juste être lui laisser le temps de rêver, de participer à des activités familiales ou autres. Il est tout à fait possible d'apprendre sans en avoir l'air Wink
Pour les formalités, quel que soit le mode d'instruction choisi (cours par correspondance ou instruction en famille), il faut que tout soit réglé dans les 8 jours qui suivent la déscolarisation. En cas de cours par correspondance, il faut inscrire l'enfant dans les 8 jours, aucune déclaration n'est à envoyer puisque cela revient au cours. En cas d'instruction en famille, il faut envoyer deux courriers déclaratifs. Je te renvoie au site de l'association qui décrit les formalités.

THIEN a écrit:
Peut-il envisager de finir sa 4ème voir de faire sa 3ème et de passer le brevet à son rythme (je pense qu'il rêve secrètement de pouvoir rattraper son année perdue qui le blesse tant dans son amour propre)?
Oui, tout à fait. Dans ce cas, il faut qu'il s'inscrive au brevet en candidat libre (ou individuel). Un témoignage de préparation au brevet d'un ado IEF a été publié dans Les Plumes de LAIA n°6.
Il faut également penser à l'inscrire au BSR pour qu'il puisse plus tard passer le permis de conduire. Les enfants non scolarisés peuvent généralement passer cet examen dans un collège ou dans un centre de formation (GRETA, etc.).

THIEN a écrit:
Si oui, avez vous des recommendations sur le cours par correspondance à employer: je souligne que j'élève mes deux enfants seule et que j'ai par ailleurs un travail qui m'occupe pas mal.
Je dis très souvent que tous les cours ne correspondent pas à toutes les familles, cela dépendant de l'enfant et des approches pédagogiques des parents. Si ton fils est réfractaire à tout ce qui ressemble à du scolaire, cela risque de lui être difficile de suivre le rythme d'un cours qui ressemble à ce qu'il fait déjà au collège. J'aurais tendance à te déconseiller les cours du CNED, très scolaires et lourds. Pour les autres cours, tu peux les appeler pour voir avec eux si un aménagement est possible dans le temps afin que ton fils ne se sente pas trop pris dans une nouvelle spirale scolaire exigeante. Tu trouveras une liste non exhaustive de CPC sur le site.

THIEN a écrit:
Je pourrai avoir ma mère qui viendrait à la maison pour le soutenir moralement, l'inciter à travailler et je pourrai corriger son travail tous les soirs dans toutes les matières, mais je n'aurai pas le temps de refaire tous les cours.
Attention toutefois à ne pas remplacer les professeurs, ce qui reviendrait à prendre une place qui n'est pas la vôtre. En tant que parents d'un enfant en situation d'échec vis à vis du scolaire, il est préférable d'éviter de refaire à la maison ce que l'enfant vivait en milieu scolaire. Le surveiller et l'obliger pourrait détériorer vos relations parents/enfants et le braquer plus que l'aider. L'un des avantages de l'instruction hors école est de pouvoir réellement s'adapter à son enfant, et donc d'éviter de le mettre en situation de stress. S'il souhaite passer le brevet, il saura se donner les moyens de le faire. Toutefois, il n'est pas absolument nécessaire qu'il le passe telle année plutôt qu'une autre, et il peut tout à fait laisser une année passée sans que cela soit dommageable pour son avenir personnel et professionnel. Je sais que nous sommes dans une société où la course aux diplômes commencent très tôt et donne l'impression que sans eux rien n'est possible, mais comme l'a très justement dit un adulte anciennement instruit en famille : ce n'est pas la qualification qui compte, mais la compétence. On peut apprendre et être très compétent sans avoir de diplômes. Je pense sincèrement que la première à chose pour reconstruire ton fils est de ne pas l'obliger à rester dans un mode scolaire à la maison.

THIEN a écrit:
Par ailleurs, mon fils est un fainéant qui, comme souvent dans les cas de précocité, n'a pas appris à apprendre et à de grosses lacunes dans les apprentissages scolaires.
il était très curieux petit, mais maintenant, plus rien ne l'intéresse.
Je pense que ton fils n'est pas fainéant, mais que l'apprentissage tel qu'il est proposé par l'Education nationale ne lui convient pas. Il est en souffrance et ne comprend pas pourquoi il doit apprendre des choses qui lui semble inutiles à sa vie. En lui laissant le temps de se retrouver, il pourra se recentrer sur ses centres d'intérêts et ainsi retrouver le goût d'apprendre, même s'il s'agit d'apprendre différemment de ce que fait l'Education nationale. Personnellement, mes enfants (bien que plus jeunes que ton fils) n'aiment pas faire et refaire des exercices qui n'ont pas de réels buts autre que les obliger à la répétition. Donc je n'en imposent plus, et ce n'est pas pour autant qu'ils sont fainéants ou n'apprennent rien Wink Et parfois, il arrive qu'ils me demandent de leur donner quelques exercices !

J'espère que tu trouveras une solution pour aider ton fils.

_________________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
THIEN



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: ecole a la maison et enfant precoce   Jeu 27 Mar - 21:23

je n'ai pas le sentiment que Pierre soit réfractaire au principe de "l'école à la maison", bien au contraire, il m'affirme qu'il aura la possibilité d'avancer très vite et à son rythme et que ce sera largement moins ennuyeux qu'en classe. Travailler 8 heures par jour tout seul et avaler le programme de 4ème rapidement ne le rebute pas(c'est du moins ce qu'il dit, et du moins, c'est ce qu'il a fait aujourd'hui).
Il se dit prêt à lire les leçons tout seul et à faire les exercices tout seul: quand je lui demande si il ne préfererait pas entrer en classe EIP dès maintenant, il répond qu'il ira beaucoup plus vite tout seul. Donc il veut finir l'année tout seul avec des cours par correspondance et entrer en classe EIP lan prochain. Je ne suis pas du tout certaine de sa capacité à travailler tout seul sur une longue période, mais après tout, pourquoi pas? Peut être aussi, est-ce sa façon de dire qu'il voudrait faire temporairement le vide "socialement" pendant quelques mois.

Pour ce qui est de la présence de ma mère, c'est pour qu'il ne se sente pas tout seul toute la journée et il est bien d'accord sur ce point, il dit que ça aide.
Quant à mon aide le soir, c'est pour ce qu'il n'aurait pas compris. De toute façon, je ne peux pas me substituer à l'école, c'est bien pour cela que je voudrai faire appel à un cours par correspondance.
Je pense effectivement que les cours du CNED ne conviendront pas à cause du rythme très rigide qui semble bien coller à celui de l'EN.
J'ai vu sur le site Legendre et Pi qu'il y avait des cursus adaptés aux EIP: est-ce que quelqu'un les a testé et peut me dire ce qu'il en pense?

Comment fait-on pour inscrire un candidat libre au brevet des collèges?

merci
Revenir en haut Aller en bas
THIEN



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: ecole a la maison et enfant precoce   Ven 28 Mar - 0:01

autre question?
est-ce qu'on peut remettre l'enfant dans un circuit plus "classique" après avoir pratiqué l'IEF? Comment l'EN détermine-t-elle le niveau de l'enfant dans ce cas?
Revenir en haut Aller en bas
Karine
Admin


Nombre de messages : 1659
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: ecole a la maison et enfant precoce   Ven 28 Mar - 12:54

Je comprends mieux la situation de Pierre. Dans ce cas-là, effectivement un enseignement scolaire et cadré peut lui convenir.

Pour s'inscrire en candidat libre, le mieux est de contacter l'académie pour connaître précisément les dates et les modalités d'inscription. Les inscriptions ont lieu assez tôt dans l'année scolaire (à l'automne). Les académies sont listées sur le site de l'association : http://laia.asso.free.fr/adia.html

Oui, il est tout à fait possible d'être rescolarisé après quelques mois ou années d'instruction à domicile. Les modalités dépendent du mode d'instruction choisi et de l'établissement. Le mieux est de se renseigner auprès du chef de l'établissement où l'enfant sera rescolarisé. Souvent, l'enfant (à partir du secondaire) peut avoir quelques tests d'évaluations à passer pour évaluer son niveau. Mais ce n'est pas systématique, notamment si l'enfant a suivi des cours par correspondance.

_________________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
THIEN



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: ecole a la maison et enfant precoce   Dim 6 Avr - 9:45

merci beaucoup,

finalement, j'ai retenu les cours Valin.
Quant au brevet en candidat libre, les insriptions sont closes depuis le 18 janvier.

La situation est finalement paradoxale: alors que je souhaitais que mon fils aille en pension pour prendre du recul par rapport au cocon familial et aussi pour qu'il comprenne les règles de vie en société (il n'a jamais été la tête de turc, bien au contraire), me voilà avec un fils totalement à charge à la maison!
Revenir en haut Aller en bas
camille



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 27/05/2008

MessageSujet: Re: ecole a la maison et enfant precoce   Mar 27 Mai - 17:27

Bonjour Frédérique,
Je vais peut-être répéter des choses que d'autres t'ont déjà dites, dans ce cas désolé de te prendre ce temps.
Nous sommes nous-mêmes dans ce cas, avec deux enfants eip et nous en sommes arrivés à la même conclusion, que l'issue était la déscolarisation. Nous nous posons pas mal de questions à ce sujet, les mêmes que tout le monde je suppose.
Cependant, nous ne sommes pas tout à fait novices en la matière puisque l'aîné a déjà été déscolarisé en classe de ce1, et en urgence comme cela semble se profiler dans votre cas. Nous n'avions pas eu la possibilité à l'époque de prendre toutes les dispositions nécessaires pour que les choses se passent au mieux, mais le résultat a été quasi spectaculaire (parole de psy spécialisé en la matière). Dépressif au début, notre zèbre est redevenu gai et empressé de retourner à l'école. (Il ne voyait que très peu de monde, encore une fois les conditions n'étaient pas idéales pour bien des raisons). La rescolarisation s'est bien passée...pendant deux ans. Deux ans seulement, malgré un changement d'établissement, puis le passage au collège.
Cela nous a fait comprendre que le problème n'est pas tant l'enfant que l'école qui prétend lui enseigner. Quelque soit l'endroit, il se trouvera toujours des problèmes, et quand ça commence, la contagion est assez rapide parcequ'on est obligé d'intervenir et on passe très vite pour des emm...
Aujourd'hui notre fils envisage les cours par correspondance avec beaucoup de sérénité à la seule condition, dit-il, de pouvoir faire du théatre. S'il n'y a que ça...
Pour autant il s'agit de la classe de 5e et des classes à venir, au moins jusqu'à la seconde, et pour la petite tout le cm et le collège. Nous n'en menons pas large à dire vrai.
Pour autant, et comme tu l'as compris, nous restons persuadés d'être dans le vrai et je suis convaincu que tu fais bonne route. Alors bon courage et pense à toi, à te ménager des moments de répits pour voir du monde sans ces petits qu'on aime tant, mais qui nous étouffent parfois un peu, soyons honnêtes (pas vrai?).
P S à lire l'excellent ouvrage de jeanne Siaud-Facchin: "l'enfant surdoué, l'aider à grandir, l'aider à réussir" aux éditions O.Jacob. J'espère avoir la permission d'en parler ici, c'est un bouquin qui nous a beaucoup appris, aidés et réconfortés.
Revenir en haut Aller en bas
Hannah



Nombre de messages : 13
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: instruction des EIP en famille   Ven 30 Mai - 9:14

Bonjour à toutes,
Je viens attirer votre attention sur un message que j'ai laissé dans le forum recherche.
En effet, je recherche des familles qui accepteraient de témoigner sur l'IEF de leurs EIP et comme je vois que vous échangez précisément sur ce sujet, pourquoi n'iriez vous pas lrie mon message et me contacter ensuite pour en discuter.
au départ j'avais limiter au départements autour de la Gironde mais maintenant, je peux m'éloigner un peu car mon fils est sorti du lycée.
pour me joindre passez par le secrétariat de l'université qui transmet immédiatement. Je vous contacterai directement.
merci
Revenir en haut Aller en bas
Hannah



Nombre de messages : 13
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: instruction des EIP en famille   Ven 30 Mai - 9:20

Encore moi. Plus simple, pour me joindre, passez par mon courriel. bonne journée à toutes.
Revenir en haut Aller en bas
sany



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: ecole a la maison et enfant precoce   Ven 18 Juil - 12:09

Bonjour....
je suis désespéré car mon loulou de bientôt 7 ans est eip (j'an ai déjà parlé ici une fois rapidement) et....pas du tout à sa place dans le système scolaire.
Je sais au fond de moi que la mùelleure solution serait de le désco, mais je ne peux pas ! j'élève seule mes 3 enfants, je viens de finir des études et dois retourner travaller..(à tps partiel pour pouvoir continuer à veiler sur eux correctement!)

l'école a demandé un AVS (et obtenu par la MDPH)pour l'an prochain.
je m'inquiète de ces démarches (avs, mdph, sessad) alors que loulou est thqi, donc forcément inadapté, mais pas avec un "handicap" comme semble montrer du doigt l'école!!Evil or Very Mad alors oui il est agité, oui il est anxieux et accapare l'adulte, mais il souffre aussi bcp de la situation, il est très lucide et se croit "débile"(je le cite), il est limite depressif!!

j'ai quelquefois envie de tout lisser tomber, de m'occuper de mon loulou à la maison, et ça m'arrache le coeur de ne pas pouvoir techniquement le faire.

voilà c'est tout j'avais juste besoin de parler.....mais les enfnats precoces n'ont vraiment pas leur place ds le sytème, on les y broient littéralement!Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Hannah



Nombre de messages : 13
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: AVS et HQI   Ven 18 Juil - 12:49

Bonjour,
Mon fils a bénéficié d'une AVS cette année et je connais cinq familles dans notre cas qui ont eu la chance d'en avoir une. En aucun cas, il n'y a eu "fichage" de leur enfant et cette présence leur a permis de traverser une période scolaire difficile.
Les enfants dont je te parle avait des âges différents. 2 en primaire (j'ai oublié les classes), 2 en collège (1 de la 6ème à la 4ème incluse; un 4ème 3ème), mon fils était en 2nde.
dans notre cas, l'inspecteur a imposé cette présence pour contrer la perversité de certains enseignants (injures, dévalorisation devant la classe, baisse des notes systématique, redoublement programmé dès la seconde semaine de la rentrée...). Cette présence a été une chance. Elle l'a aidé à copier ses cours, à être moins seul, et surtout, à reprendre confiance en lui et en sa valeur. C'est aussi grâce à elle et aussi à l'inspecteur et à quelques profs que nous abordons l'instruction en famille por la 1ère S et la TS, avec sérénité.
Dans les autres cas, l'aide a surtout porté sur les prises de cours, la gestion du temps, la contingence pratique (cartable en vrac, feuilles perdues...), l'encouragement en sport...
Chaque fois les enfants se sont bien entendus avecl'AVS sauf une fois ou l'enfant ne s'est pas entendu avec la personne et il a fallut en choisir une autre.
Voila tout ce que je peux te dire.
En ce qui concerne la notion de handicp, elle et très large. Le haut potentiel intellectuel n'est pas inscrit dans les besoins particuliers ni les handicaps. Normalement, les enfants HPI ne peuvent pas bénéficier des dispositifs prévus pour ces autres enfants. C'est une chance quand des équipes se penchent sur leurs difficultés et cherchent à les aider. Elles appliquent la loi (BO 10 2007) mais elles font avec les moyens qu'on leur donne.
En ce qui concerne la déprime de ton fils, peut-être qu'une aide ponctuelle extérieureserait bien pour lui. Il ne faudrait pas que celà s'aggrave car il ne pourrait plus en sortir seul. Et malheureusement, ça peut aller très loin.
Pour notre part, mon fils a été suivi par la pédopsychiatre du centre médico-social pendant plusieurs années. C'était une personne très compétente qui l'a aidé et soutenu. Maintenant, il va voir la pédopsychiatre du centre de guidance infantile quand il y pense.
Les suivis psychologiques oûtent très cher chez des psychologues cliniciens de ville qui ne sont pas toujours compétents (Ils ne sont pas médecins et un mauvais Master fait un psychologue). Tu peux avoir un suivi entièrement gratuit dans les centres médico-sociaux, les centres médico psycho pédagogique, les centres de guidance infantile, centres hospitaliers. Tu dois demander à rencontrer un pédopsychiatre plutôt qu'un psychologue. Ils sont beaucoup mieux formés et ce sont des médecins liés par le secret professionnels. Mais surtout, ils peuvent intervenir auprès des établissements scolaires et travailler en équipe avec les inspecteurs.
Tu sais, il y a 13 ans que nous vivons avec un fils à haut potentiel intellectul. C'est un HQI. Et nous avons toujours fait confiance aux divers intervenants. Globalement, nous n'avons rien à regretter. Lorsqu'un pédopsy ne lui plaisait pas, nous avons changé immédiatement (annulation du prochain rendez-vous) et avons cherché ailleurs.
Je voudrais te donner un conseil personnel. Pour que ton fils soit bien, il faut qu'il sente que tu es bien aussi. Fais attention à toi. Essaie de hiérarchiser tes priorités. Pour être bien avec tes enfants, ta première priorité est un emploi à mi-temps. Quand tu l'auras trouvé, si ce n'est pas déjà fait, ce sera un premier pas vers un mieux être.
Fais toi de petits plaisirs. Moi par exemple, j'ai horreur du maquillage. Je trouve que c'est de la peinture et que c'est très moche. Et bien, quand je me suis trouvée dans ta siuation, j'aimais bien me maquiller, essayer des couleurs et les enlecer encuite. Mais ça me faisais beaucoup rire. Je me disais: c'st joli mais je ne sortirais jamais comme ça. Mais ça me faisais plaisir. Et puis ça faisait rire notre fils. Et c'était de grands moments de complicité.
J'espère que tu comprends ce que je veux dire. Je ne parle pas de grandes sorties resto, de cinéma, de dépenses coûteuse. Juste de petits laisirs partagés qui permettent de relativiser les choses.
Et tu sais, un jour, mon fils m'a dit:"Tu sais Maman, je omprends que j'ai voulu me suicider parce que j'étais très mal. Mais maintenant, je sais que je n'aurai plus jamais envie et que je ne le ferai jamais". Et je me suis rendue compte que 13 ans étaient passés.
Je t'embrasse très fort.
Courage
Revenir en haut Aller en bas
sany



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: ecole a la maison et enfant precoce   Ven 18 Juil - 16:33

J'ai lu avec émotion ta réponse Hannah, car je m'y retrouve vraiment bcp.

mon fils est déjà suivi par un centre pour enfants surdoués en difficulté de type cmp (ainsi que son frère d'ailleurs.)
je pense que je suis juste perdue car je ne vois pas d'amélioration, et l'année a été terrible. (refus d'aller à l'école, crises de larmes, eczema terrible, et là il parle de suicide aussi...)

je pense que je saurais prendre du recul mais là je me sens trop dedans...
je me suis souvent demandé si ces souçis venaient du fait qu'il soit HQI+ , ou bien si cela venait d'autre chose, (famille, moi?, etc)mais j'ai arrêté de culpabiliser, ça ne fait rien avancer.

je pense en effet que l'experience de 'avs peut être interessante, j'espère en tout cas de tout coeur que loulou ira à l'école de nouveau avec le sourire.

en tout cas je te remercie vivement de ce témoignage qui me redonne espoir, il tombe à pic......Embarassed flower

ps: et moi non plus, j'aime pas le maquillage Like a Star @ heaven .
Revenir en haut Aller en bas
Hannah



Nombre de messages : 13
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: courte réponse   Ven 18 Juil - 20:15

Je suis contente si mon témoignage t'aide un peu.
Si tu as envie de me joindre et d'échanger, mon adresse est
audibert.sophie@orange.fr
J'échange par courriel avec plusieus maman dans notre cas et nous avons vraiment sympathisé. Visites, rencontres. C'est sympa, moins lourd et excellent pour les coup de pompe.
Avec plusieurs familles d'enfants à haut potentiel intellectuel instruits en famille, nous avons aussi créé un forum pour les familles dans le même cas (EIP + IEF), je te donne l'adresse des Enfants de l'ouest.
http://leodesco.discutforum.com/index.htm
Je connais la plupart des pesonnes que tu y rencontreras car elles ont participé à mes recherches. C'est d'ailleurs des rencontres pour les recherches qu'est née l'idée du forum.
N'hésites pas à nous sollicite car nous connaissons tous et toutes ces situations.
Au fait, tu n'as pas précisé dans quelle région tu résides. près de Bordeaux nous sommes quelques-unes et nous essayons de nous rencontrer. C'est bien pour nous mais surtout pour les enfants. Peut-être que dans ta région, il y a des familles dans ton cas. Demande sur le forum des Enfants de l'ouest.
Bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
lysalys



Nombre de messages : 683
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: ecole a la maison et enfant precoce   Lun 21 Juil - 10:07

Bonjour Sany,
J'espère que ton fils ira très vite mieux.
Désco ou pas désco, ce n'est pas évident, d'autant que tu auras apparement du mal à concilier cela avec un travail.

Je connais cependant quelques familles qui parviennent à travailler tout en pratiquant la désco. Une maman notamment avec des enfants eip. Elle a donc eu recours à quelqu'un d'extérieur pour enseigner à ses enfants. Chaque famille invente sa solution donc il est difficile de te donner la solution idéale et pas forcément très facile de trouver comment très rapidement.
En ce qui me concerne, je ne me verrais pour l'instant pas travailler en plus , comment te jetter la pierre parce que tu n'as pas la solution idéale ?

Peut-être que les solutions proposées par le système classique permettront malgré tout à ton fils d'aller mieux.

Il reste cependant un point sur lequel j'aimerais intervenir : ta culpabilité.
Je ne connais pas votre histoire donc je ne sais pas dans quelle mesure celle-ci pourrait intervenir dans le mal être de ton fils, mais je me suis aussi posée cette question avec mes enfants. L'une souffre d'eczéma chronique et la désco n'a pas tout fait disparaître, mais c'est une enfant hypersensible alors lorsque tout va bien, celui-ci disparait. Et puis à moins de la mettre dans une cloche de verre, un nouvel incident, un stress apparait et paf, ça revient ! Et pourtant là je vais me faire l'avocate de la non sco : elle est mille fois plus détendue et vivante depuis notre choix !
La seconde a parlé de disparaître... La culpabilité a été énorme. Lorsque nos enfants tiennent de tels propos, on ne peut rester indifférent surtout lorsque certains viennent ajouter leurs petits commentaires (et il se trouve toujours des personnes pour essayer de vous faire culpabiliser).
Et pourtant aujourd'hui elle va bien ! Elle sourit, rit, est heureuse de vivre ! Une telle différence avec avant ! sunny Elle n'exclue pas l'idée d'un jour retourner à l'école, mais elle s'épanouit jour après jour même si elle reste bien sûr sensible (on ne se change pas comme ça). lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://laventuredemietlou.blogspot.com
sany



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: ecole a la maison et enfant precoce   Ven 25 Juil - 11:17

merci lysalys!!

en effet j'ai tendance à culpabiliser de ne pas pouvoir lui apporter la desco, mais depuis mon premier post ça va mieux, les vacances sans doutes.....sunny

et j'ai mis les choses au point avec le centre sui le suit, je vais donc attendre avant de m'inquiéter à l'avance, cette rentrée prochaine avec l'AVS. et qui sait, ça sera peut être une très bonne année?bom alors pour l'instant je fais relax, pour les enfants et pour moi....

je n'oublie pas la desco mais la range dans un coin.Wink l'avenir nous le dira.

en tout cas merci!flower

et pour l'eczema, nous n'avons tuojours pas de solutions, mais je reste zen....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ecole a la maison et enfant precoce   

Revenir en haut Aller en bas
 
ecole a la maison et enfant precoce
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nouveaux projet pilot pour plus de 6 enfant a la maison...
» bébé Geek
» Idée pour le repas de l'école ?
» Porte bébé : "Close Baby carrier" et mei taï
» Enfants surdoués, enfants précoces

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Vivre l'IEF au quotidien :: Des cours par correspondance au unschooling-
Sauter vers: