AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Lettres aux présidentiables

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cathy



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Lettres aux présidentiables   Mar 13 Fév - 15:20

C'est encore moi ! Laughing

J'ai vu que LAIA adressait régulièrement lettres et pétition à nos sénateurs et députés.

Aussi je me demandais s'il y avait également des projets en cours concernant d'éventuels courriers aux instances les plus hautes, autrement dit aux actuels candidats à la présidence et plus particulièrement, aux deux en tête de lice.

Pour ce qui est de Mme Royale, j'ai cru comprendre en navigant de ci de là, qu'une lettre lui avait déjà été adressée par une maman pratiquant l'IEF, mais qu'en dépit d'une réponse assez "compréhensive" sur le moment, le blog de la candidate socialiste avait ensuite été modifié dans le sens d'un durcissement des mesures sur l'école obligatoire.

Quant à Mr Sarkozy, c'est sûr qu'il est à l'origine du projet de loi sur la délinquance. Mais d'un autre côté, il a un discours qui prône l'ouverture et le dialogue. Il va même très loin dans sa "démonstration" de campagne. N'y aurait-il pas moyen de le "convaincre" en le renvoyant à son propre discours ? J'ai notamment relevé dans la presse les propos suivants :

"Les étiquettes, je m'en moque, les convictions, je les respecte, voilà mon message à la France", a martelé le candidat UMP. "Si je suis élu, je serai un président pour tous les Français, y compris pour les Français qui ne m'ont pas choisi. Je parlerai au nom de tous les Français, je serai leur porte-parole", a-t-il ajouté.

Et surtout, ce paragraphe qui vaut son pesant d'or car l'air de rien, il sert admirablement la cause des familles IEF :

"Je ne suis pas un conservateur, je ne le serai jamais", a-t-il également déclaré. Et "c'est parce que je suis sûr de mes convictions, sûr de mes valeurs, sûr de mon projet, que je crois à la nécessité de l'ouverture aux autres, que je n'ai aucune réticence à affronter des idées différentes, des opinions différentes, que cet échange peut être fécond, enrichissant", a-t-il ajouté.

Qu'en pensez-vous ?

Cathy
Revenir en haut Aller en bas
Karine
Admin


Nombre de messages : 1659
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: Lettres aux présidentiables   Mar 13 Fév - 17:03

cathy a écrit:
J'ai vu que LAIA adressait régulièrement lettres et pétition à nos sénateurs et députés.
Il n'y a qu'une pétition en cours que LAIA soutient.

cathy a écrit:
Pour ce qui est de Mme Royale, j'ai cru comprendre en navigant de ci de là, qu'une lettre lui avait déjà été adressée par une maman pratiquant l'IEF, mais qu'en dépit d'une réponse assez "compréhensive" sur le moment, le blog de la candidate socialiste avait ensuite été modifié dans le sens d'un durcissement des mesures sur l'école obligatoire.
LAIA a envoyé un courriel à Mme Royal en octobre dernier. Sa réponse était brève mais surprenante d'ouverture (l'IEF comme nous la lui décrivions lui semblait intéressante), puisque nous savons qu'elle est contre l'instruction dans la famille et qu'elle a notamment travaillé à la promulgation de la loi sur le renforcement de l'obligation scolaire (voir son allocution en 1998). Elle n'a pas donné suite à nos courriels suivants. Et la 23e proposition de son pacte présidentiel est en effet de rendre la scolarité obligatoire à trois ans. Je serais très étonnée qu'elle change d'avis sur l'instruction en famille.

cathy a écrit:
Quant à Mr Sarkozy, c'est sûr qu'il est à l'origine du projet de loi sur la délinquance. Mais d'un autre côté, il a un discours qui prône l'ouverture et le dialogue. Il va même très loin dans sa "démonstration" de campagne. N'y aurait-il pas moyen de le "convaincre" en le renvoyant à son propre discours ?
Personnellement (je parle en mon nom et non en celui de LAIA), je ne pense pas que Mr Sarkozy soit prêt à un réel dialogue. Le projet de loi relatif à la prévention de la délinquance est en train de passer en force, malgré le non des maires et des travailleurs sociaux qui expriment régulièrement leurs refus.

Quel que soit le candidat, il ne faut pas oublier que nous sommes en période de séduction électorale...

Rares sont les partis politiques qui se sont déclarés favorables à la liberté d'instruction. D'autres se sont positionnés contre. Nombre ignorent ce qu'est réellement l'instruction en famille. Certains ne savent même pas que c'est une alternative légale. C'est à l'image de nos concitoyens Wink Il y a encore beaucoup de travail à faire pour que l'IEF soit connue pour ce qu'elle est "dans la vraie vie" et faire tomber les préjugés...

_________________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
 
Lettres aux présidentiables
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DUT Edition ou DEUG lettres modernes ?
» Mots de 5 lettres - 2
» Mots de 4 lettres - 2
» Le bal du cercle de philosophie et lettres
» Élections facultaires de Philo et Lettres du 22/02 - 23/02

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: On en parle :: L'IEF en politique-
Sauter vers: