AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Cours par correspondance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Karine
Admin


Nombre de messages : 1659
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: Cours par correspondance   Ven 18 Juin - 13:47

nassima a écrit:
sincèrement sur l'ensemble des enfants desco, combien sont maltraités et non instruits?
Uniquement sur les enfants déscolarisés, il n'y a pas d'études. Sur l'ensemble des enfants non scolarisés (jamais scolarisés + déscolarisés), le taux d'injonction est de 2 à 3 %. Ce chiffre n'est pas forcément représentatif, car nous ne connaissons pas les raisons de l'injonction, c'est-à-dire s'il s'agit d'un réel défaut d'instruction ou si l'inspecteur d'académie a décidé d'une injonction de scolarisation uniquement parce que la famille ne suit pas le programme de l'Education nationale ou utilise une méthode d'enseignement différente, ou si cela porte sur un autre domaine que l'enseignement (certains inspecteurs d'académie décident d'une injonction s'il juge l'enfant trop timide et que l'enfant n'est pas inscrit dans un club par exemple). Les familles qui font l'objet d'une injonction ne sont pas connues des associations donc nous ne connaissons pas les motifs de l'injonction, et le ministère de l'Education nationale n'a pas souhaité nous les communiquer.
Pour ce qui est de la maltraitance, je n'ai pas de chiffre. Par contre, on note sans exceptions que lorsqu'un cas de maltraitance concerne un enfant non scolarisé, les médias s'en font l'écho très fortement, et ces cas d'enfants non scolarisés sont, dans une très grande majorité des cas, des enfants qui n'ont pas fait l'objet d'une déclaration d'instruction en famille.

nassima a écrit:
ils ont des statistiques non?
Il y a eu des chiffres diffusés récemment dans la presse. Il me semble que le taux d'élèves concernés par la violence à l'école s'élevaient à quelque chose comme 40 %, mais il faudrait vérifier précisément car je n'ai pas noté.


nassima a écrit:
ceci dit cette école c'est bien qu'elle existe, qu'elle soit gratuite et obligatoire
Non ! L'école n'est PAS obligatoire ! L'instruction est obligatoire pour les enfants de 6 à 16 ans, mais l'école n'a jamais été obligatoire en France.


J'ajoute aussi que l'instruction à domicile n'est pas seulement un choix par défaut. C'est souvent un choix par défaut pour les familles qui déscolarisent leurs enfants plus ou moins en urgence. Mais l'instruction en famille peut aussi être un vrai choix, et c'est le cas pour les familles qui ont fait le choix de l'instruction hors école pour leurs enfants sans passer par la case "école". Ce choix n'est pas forcément un choix contre l'école, c'est un choix éducatif comme certains choisissent l'école, c'est un choix pour vivre autre chose et/ou autrement, et apprendre autre chose et/ou autrement, indépendamment de ce qu'est l'école. Certaines familles ne scolariseraient pas leurs enfants même si l'école était "parfaite".

_________________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
sio



Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: Cours par correspondance   Ven 18 Juin - 15:29

Karine a écrit:

[...] l'instruction à domicile n'est pas seulement un choix par défaut.[...] Mais l'instruction en famille peut aussi être un vrai choix[...] Ce choix n'est pas forcément un choix contre l'école, c'est un choix éducatif comme certains choisissent l'école, c'est un choix pour vivre autre chose et/ou autrement, et apprendre autre chose et/ou autrement, indépendamment de ce qu'est l'école. [...] .
C'est tout à fait exact karine, dans notre cas, par exemple, c'est loin d'être un coup de tête, j'y pense depuis des années, j'attendais juste d'être vraiment prête et surtout que ma fille soit prête, pendant toute cette année scolaire, je me suis vraiment bien documenté, ai préparé notre futur mode de fonctionnement pas des plus simples pour nous puisque nous travaillons tous les 2, et que je vais devoir m'organiser sur un mi-temps, mais nous allons y arriver, j'ai confiance désormais. J'ai tout de même une dent contre l'école ou plutôt contre ses nombreuses aberrations et dysfonctionnement, mais ça n'est pas l'unique raison qui me pousse à la déscolarisation.
Par ailleurs, si quelqu'un retrouve les statistiques réelles sur les violences à l'école, ça m'intéresse.
Revenir en haut Aller en bas
http://lecollegealamaison.blogspot.com/
LaurenceF



Nombre de messages : 40
Age : 42
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: Cours par correspondance   Ven 18 Juin - 17:06

Citation :
Le contrôle pédagogique doit obligatoirement comporter un entretien avec les parents et l'observation des supports pédagogiques et des productions de l'enfant.
Je n'ai pas vu où cela est précisé dans la loi.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.la-mere-poule.blogspot.com
Karine
Admin


Nombre de messages : 1659
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: Cours par correspondance   Ven 18 Juin - 18:18

La loi ne le précise pas dans ces termes. Mais la loi précise qu'il faut vérifier l'enseignement, et l'enseignement ne saurait être vérifié sans s'intéresser au minimum aux outils utilisés, aux travaux réalisés (preuves que l'enseignement est effectif) et à la mise en oeuvre de l'enseignement, ce qui ne peut se faire sans discuter avec les personnes chargées de l'enseignement.

_________________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
LaurenceF



Nombre de messages : 40
Age : 42
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: Cours par correspondance   Ven 18 Juin - 19:13

c'est donc bien une appréciation de la loi de ta part.Si l'inspecteur est peu tatillon, cet argument n'est juridiquement pas recevable.Cela ne signifie en aucun cas que j'approuve les inspecteurs qui ne consultent pas les supports. Mais affirmer que
Citation :
Le contrôle pédagogique doit obligatoirement comporter un entretien avec les parents et l'observation des supports pédagogiques et des productions de l'enfant.
est erronné.C'est pour moi une intreprétation de la loi.Attention, je ne porte pas de jugement négatif sur cette interprétation mais je trouve un peu dangereux de tenir auprès des familles des propos aussi catégoriques quand ils ne sont pas juridiquement indéniables.
C'est pour moi tout le problème : la loi ne précise pas vraiment les modalités des contrôles pédagogiques, seul l'objectif est clairement défini.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.la-mere-poule.blogspot.com
Karine
Admin


Nombre de messages : 1659
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: Cours par correspondance   Ven 18 Juin - 19:36

Non, il ne s'agit pas d'une interprétation de *ma* part, c'est le sens de l'article L131-10, sens qui est admis de façon univoque par les trois associations nationales d'IEF et qui a été repris lors de notre dernier entretien avec les responsables de la DGESCO. Il s'agit d'appliquer strictement l'article L131-10 du code de l'éducation qui parle d'enseignement et non d'instruction. La confusion entre ces deux mots est fréquente, et le fait de vivre dans une culture où l'école ne vérifie les connaissances que par les contrôles écrits et oraux rend difficile l'acceptation qu'une autre façon de faire est possible (et mise en place dans d'autres pays, notamment scandinaves dans le cadre scolaire, et américain dans le cadre de l'instruction hors école).
L'objectif du contrôle pédagogique est de vérifier que l'enseignement est conforme au droit de l'enfant à l'instruction, il n'est pas de vérifier que l'enfant a telle connaissance ou que l'enseignement est conforme au programme de l'Education nationale. Il s'agit de vérifier que l'enseignement dispensé entre dans le cadre de l'article L131-1-1 du code de l'éducation et au socle de connaissances commun précisé par décret (article annexe au D122-1 du même code).
En outre, le tribunal administratif a déjà précisé que l'objet du contrôle pédagogique n'est pas uniquement de vérifier les connaissances des enfants, et qu'il n'a pas pour objet de vérifier que les connaissances des enfants instruits à domicile sont les mêmes que celle des enfants scolarisés du même âge. Et là, il ne s'agit pas non plus de mon interprétation personnelle, mais bien de celle d'un juge dont la valeur juridique est certaine.

_________________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
nassima



Nombre de messages : 391
Date d'inscription : 15/07/2009

MessageSujet: Re: Cours par correspondance   Ven 18 Juin - 21:14

en fait je sais que l'école n'est pas obligatoire, j'ai voulu dire instruction.
quand je parle de choix je parle des parents qui travaillent à plein temps et ne peuvent pas se permettre d'arrêter de travailler. où de ceux qui ne se sentent pas prêts à vivre cette aventure.

en fait je comparais surtout avec un pays du tiers monde où l'école publique ne fait pas son devoir d'instruction partout ( très dure pour les filles d'aller à l'école quand elle est à 5 km de la ferme et que on n'a aucun moyen de transport) dans ce cas là l'école de la république même avec ses défauts parait parfaite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours par correspondance   Sam 19 Juin - 7:58

Bonjour Karine,

Ne cherche pas à convaincre un instit.
La plupart du temps, ils sont bornés. Plus têtus qu'une mule. Et, ils sont incapables de reconnaître quand ils ont tort parce que leur orgueil en prend un coup et qu'ils ne le digèrent pas. Ils s'obstineront à dire que t'as tort plutôt que de se remettre en question.....

Donc ne perds pas ton temps avec cette espèce là... Sinon, tu risques de tourner en rond longtemps. Car, tant que cela ne vient pas d'eux, tout le reste n'est que de la merde......

Flo, fille d'instit, amie avec des profs plus bornés qu'un âne et soeur de profs.......
Revenir en haut Aller en bas
nassima



Nombre de messages : 391
Date d'inscription : 15/07/2009

MessageSujet: Re: Cours par correspondance   Sam 19 Juin - 9:44

Citation :
Karine a écrit : J'ajoute aussi que l'instruction à domicile n'est pas seulement un choix
par défaut. C'est souvent un choix par défaut pour les familles qui
déscolarisent leurs enfants plus ou moins en urgence. Mais l'instruction
en famille peut aussi être un vrai choix, et c'est le cas pour les
familles qui ont fait le choix de l'instruction hors école pour leurs
enfants sans passer par la case "école". Ce choix n'est pas forcément un
choix contre l'école, c'est un choix éducatif comme certains
choisissent l'école, c'est un choix pour vivre autre chose et/ou
autrement, et apprendre autre chose et/ou autrement, indépendamment de
ce qu'est l'école. Certaines familles ne scolariseraient pas leurs
enfants même si l'école était "parfaite".

c'est en cela justement que je vous admire vous autres qui avez fait ce choix de vie. vous pratiquez presque tous vraiment l'ief le plus souvent sans recourir à un cpc parce que justement cela vous ferait retomber dans les travers de l'école. surtout avec le cned.
quel courage vous avez d'être sorti des sentiers battus. vos enfants doivent être vraiment épaouis

dans notre cas, s'il n'y avait pas eu l'expatriation. l'idée d'instruire moi-même mes enfants ne me serait jamais venue ( et je n'ose pas le faire sans cpc même si avec le temps je me suis beaucoup adaptée aux besoins de mes enfants au lieu de les adapter eux aux besoins du cpc). je ne savais même pas que cela existait. j'avais par le passé vaguement entendu parler de groupes religieux qui faisaient ce choix pour que leur enfants ne soient pas "contaminés" par des principes et des idées qui n'étaient pas les leurs. mais à part ça, je pensais vraiment que l'école était obligatoire.

de plus comme j'ai dit dans un autre message j'avais de l'admiration pour cette école. par rapport à ce que j'ai connu moi dans mon pays d'origine. je la trouvais géniale, et j'estimais que mes enfants avaient de la chance de la fréquenter. il est vrai qu'habitant dans une banlieue calme (en france), mes enfants ont eu une expérience assez positive à l'école primaire ( petite école avec une seule classe de chaque niveau) mais qui sait ce que m'aurait caché l'avenir si nous n'étions pas parti ailleurs.

au fond je sens que je ne suis pas assez "'descolarisée'" moi-même pour oser nous faire voler de nos propres ailes dans l'univers de l'IEF sans CPC. pourtant j'aimerais tellement
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours par correspondance   Sam 19 Juin - 9:49

[quote="nassima"]
Citation :
[b]

au fond je sens que je ne suis pas assez "'descolarisée'" moi-même pour oser nous faire voler de nos propres ailes dans l'univers de l'IEF sans CPC. pourtant j'aimerais tellement

Bonjour

Tu n'es pas la seule. Rassure-toi. C'est une démarche qui prend du temps. C'est une remise en question de soi, de ses convictions qui se font au fur et à mesure que l'on évolue dans le système et que l'on mesure l'étendue de ses aptitudes.

Personnellement, je recours au CNED pour l'année à venir. Mais, quand j'aurai plus de hardiesse, je me jetterai dans l'IEF pure et dure si mon fils me suit.

Comme tesenfants y progressent, toi aussi tu progresses dans cette démarche. Laisse le temps au temps. Tout vient à point à qui sait attendre. Quand le fruit sera mûr, ce sera bon à croquer.

Flo
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cours par correspondance   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours par correspondance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Séjour linguistique / Cours de polonais en Pologne
» Un pti cours de Photo !
» Régularisation des diplômés en cours de carrière
» menus noel en video du cours de cuisine de vendredi dernier
» Exigeons des cours de Normand.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Vivre l'IEF au quotidien :: Des cours par correspondance au unschooling-
Sauter vers: