AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les miviludes : c'est repartit !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
veronik



Nombre de messages : 13
Localisation : haute loire
Date d'inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Les miviludes : c'est repartit !   Mer 7 Avr - 16:03

Ce midi sur France Inter, sur les journaux . Ex de "La croix" :



Plus de 13.500 enfants de 6 à
11 ans ne vont pas à l'école, dont près de 1.900 ne suivent aucun
programme d'éducation à distance, a annoncé mercredi Georges Fenech,
président de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte
contre les dérives sectaires (Miviludes) en présentant son rapport
annuel.
Un total de 13.547 enfants sont instruits à
domicile, a-t-il précisé, dont 10.272 sont inscrits au CNED (Centre
national d'enseignement à distance) et 1.392 à des organismes privés
d'enseignement à domicile. 1.883 enfants n'ont pas de programme
scolaire.
Le cas de ces enfants non scolarisés a
donné lieu en 2009 à 1.626 contrôles de l'Education nationale, dont 171
ont donné des résultats "non satisfaisants", a-t-il dit. Parmi ces
derniers, 83 ont fait l'objet d'un second contrôle : 38 étaient
"satisfaisants" 45 ont abouti à des demandes de rescolarisation.
Cette
enquête a été menée par l'Education nationale en relation avec la
Miviludes pour détecter les cas d'enfants risquant d'être victimes de
dérives sectaires.
L'enseignement à domicile n'est
pas interdit mais il doit répondre à plusieurs critères concernant
notamment le niveau de connaissances et le contenu de l'enseignement.
Quand plusieurs familles se réunissent pour faire l'école à domicile,
elles sont tenues de le déclarer officiellement.
Selon
le ministère de l'Education nationale, il y a actuellement 4 millions
d'enfants au sein de l'enseignement élémentaire (du CP au CM2).


Mr Georges fennec est un grand malade !!!
Qui fait partit d'une secte ? Quel chiffre avance t'il ? aucun.

Un petit jeu:


Déceler l’influence sectaire dans le comportement d’un proche




l’adoption d’un langage propre au groupe ;

la modification des habitudes alimentaires ;

le refus de soins ;

une situation de rupture avec la famille ou le milieu social ;

un engagement exclusif pour le groupe ;

une soumission absolue, un dévouement total aux dirigeants ;

la perte d’esprit critique et la réponse à toutes les interrogations existentielles.

http://www.miviludes.gouv.fr/-Comment-reagir-face-au-risque-?iddiv=3

L'éducation nationale, la plus grande secte française.!!!!





Dernière édition par veronik le Mer 7 Avr - 19:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ecole.en.pyjama.ww7.be
Florette



Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Les miviludes : c'est repartit !   Mer 7 Avr - 17:08

Je viens de lire l'article, c'est affolant !
Pour un bon lavage de cerveau, la meilleure secte est bien l'EN !!!
Revenir en haut Aller en bas
Karine
Admin


Nombre de messages : 1659
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: Les miviludes : c'est repartit !   Mer 7 Avr - 18:43

veronik a écrit:
Plus de 13.500 enfants de 6 à
11 ans ne vont pas à l'école, dont près de 1.900 ne suivent aucun
programme d'éducation à distance, a annoncé mercredi Georges Fenech,
président de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte
contre les dérives sectaires (Miviludes) en présentant son rapport
annuel.
M. Fenech a tenté, lorsqu'il était député, de faire interdire l'IEF et de restreindre l'accès à l'instruction à domicile aux seuls enfants ne pouvant pas se rendre quotidiennement dans un établissement scolaire et en imposant aux parents de ces enfants de recourir à un cours par correspondance.
Ne pas suivre de "programme d'éducation à distance" ne signifie pas ne pas recevoir d'enseignement. Cela signifie que la famille a choisi d'individualiser l'enseignement à son enfant, tant dans la mise en oeuvre pédagogique que dans la progression des apprentissages. En effet, il n'existe pas qu'une seule manière et un seul ordre pour transmettre les savoirs, preuve en est que tous les pays n'ont pas choisi la même méthode ou la même progression.

veronik a écrit:
1.883 enfants n'ont pas de programme scolaire.
Cela est bien entendu faux. Ne pas suivre le programme de l'Education nationale ne signifie pas ne pas suivre de programme.

veronik a écrit:
Le cas de ces enfants non scolarisés a
donné lieu en 2009 à 1.626 contrôles de l'Education nationale, dont 171
ont donné des résultats "non satisfaisants", a-t-il dit. Parmi ces
derniers, 83 ont fait l'objet d'un second contrôle : 38 étaient
"satisfaisants" 45 ont abouti à des demandes de rescolarisation.
Le taux d'enseignement insuffisant reste donc très faible, puisque inférieur à 2,7 % d'échec, et largement inférieur au taux d'échec en milieu scolaire. En 2004 (je n'ai pas de chiffres plus récents pour l'instant), le taux d'échec en milieu scolaire était bien plus élevé : 44 % des élèves avaient redoublé au moins une fois au cours de la période d'instruction obligatoire (source : DEP, "Education et formations" n° 69). Sans oublier les derniers chiffres inquiétants concernant la maîtrise de la lecture par les jeunes, scolarisés au sein de l'EN pour la quasi-totalité d'entre eux puisque les enfants instruits à domicile représentent actuellement moins de 0,5 % des jeunes concernés par l'obligation d'instruction, et les enfants en IEF représentent moins de 0,05 %.
D'autre part, y a-t-il un lien entre ces injonctions de scolarisation et les dérives sectaires qui sont l'objet des travaux de la Miviludes ? Si cet organisme avait pu établir un lien entre l'IEF et les sectes, il est certain que cela aurait fait les gros titres des journaux. D'ailleurs, le rapport 2009 de la Miviludes ne fait pas état d'un lien entre IEF et dérives sectaires, mais uniquement d'une suspicion qui persiste depuis plus de 10 ans sans réussir à trouver une famille IEF sectaire. Peut-être serait-il temps de reconnaître enfin officiellement qu'il n'y a pas de lien et peut-être faudrait-il enfin arrêter de soupçonner a priori ces familles. N'est-ce pas le socle commun qui impose d'enseigner aux jeunes à se faire un avis objectif loin des préjugés et stéréotypes ? Wink

veronik a écrit:
Mr Georges fennec est un grand malade !!!
Je ne sais pas s'il est "malade", mais il est certain qu'il est absolument opposé à l'enseignement individualisé et différencié, et ce pour des raisons qui ne sont pas objectives.

veronik a écrit:
Combien y a t'il d'enfants dans des sectes à l'école : tous !
Un peu de mesure Wink Tous les parents scolarisants ne sont pas des parents maltraitants ou sectaires.

Le rapport 2009 de la Miviludes est en ligne :
http://www.miviludes.gouv.fr/IMG/pdf/rapport2009_mise_en_ligne.pdf

_________________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
veronik



Nombre de messages : 13
Localisation : haute loire
Date d'inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Les miviludes : c'est repartit !   Mer 7 Avr - 19:28

Un peu de mesure Wink Tous les parents scolarisants ne sont pas des parents maltraitants ou sectaires.

Ce n'est pas du tout ce que j'ai dit !
Mais c'est vrai que j'ai mal tourné ma phrase.( d'ailleurs, je vais réparer) Ce que je voulais dire c'est qu'il y a une grande secte appelée : education nationale.
voir: http://www.ecole-en-pyjama.net/La-non-sco-et-les-sectes.html
Revenir en haut Aller en bas
http://ecole.en.pyjama.ww7.be
AnneJ



Nombre de messages : 766
Age : 23
Localisation : Pays de la Loire - Picardie
Date d'inscription : 07/04/2009

MessageSujet: Re: Les miviludes : c'est repartit !   Jeu 8 Avr - 13:30

Un lien :
http://www.assemblee-nationale.fr/12/rap-enq/r3507.asp#P1427_470866
Le lien direct vers : "B. L'enfermement à travers l'instruction à domicile" : http://www.assemblee-nationale.fr/12/rap-enq/r3507.asp#P486_125724


Ayez un peu de temps selon vous (c'est très long) et accrochez-vous
!
Revenir en haut Aller en bas
http://fromhomeschooltolife.eklablog.com
Karine
Admin


Nombre de messages : 1659
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: Les miviludes : c'est repartit !   Jeu 8 Avr - 13:46

Sur le site de l'association, vous trouverez un résumé des propositions de ce rapport et un communiqué de l'association LAIA au sujet de certains faits entourant ce rapport et cette commission d'enquête, présidée par M. Fenech. On remarquera que le rapport 2009 de la Miviludes cite le même type de communautés pour continuer de soupçonner les familles non scolarisantes.

_________________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
mari



Nombre de messages : 679
Localisation : Sud Drôme
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: Les miviludes : c'est repartit !   Jeu 8 Avr - 17:17

Je ne sais pas ce qui est le plus épatant...

l'amalgame avec UNE communauté sectaire?
les sous-entendus déplorables sur la santé des non-scos?
le sous entendu hallucinant que l'école garantit une bonne santé?
l'idée à la noix de conditionner l'IEF?

Est-ce que je me trompe ou le texte propose de revenir sur l'obligation de n'instruire ensemble que les enfants d'une seule et même famille? " Limiter explicitement l'instruction à domicile à deux familles, l'école hors contrat s'imposant au-delà de ce seuil."

C'est curieux... le rapporteur insiste sur le fait que les enfants doivent être vaccinés pour entrer à l'école (en gros) et que rendre l'école obligatoire permettrait une meilleure couverture sanitaire. Si je pousse la logique jusqu'au bout, objecter d'une opposition à la vaccination et ne pas satisfaire aux vaccins requis deviendrait de fait un laisser-passer pour l'ief? Un peu dangereux son idée non?
Revenir en haut Aller en bas
mari



Nombre de messages : 679
Localisation : Sud Drôme
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: Les miviludes : c'est repartit !   Jeu 8 Avr - 17:21

Karine, le droit de réponse demandé a-t-il été suivi d'effets?

Est-il prévu une nouvelle protestation?
Revenir en haut Aller en bas
AnneJ



Nombre de messages : 766
Age : 23
Localisation : Pays de la Loire - Picardie
Date d'inscription : 07/04/2009

MessageSujet: Re: Les miviludes : c'est repartit !   Jeu 8 Avr - 18:07

mari a écrit:
Karine, le droit de réponse demandé a-t-il été suivi d'effets?

Est-il prévu une nouvelle protestation?
En effet, si les conclusions du rapport restent identiques, il faudrait que les associations se (re)mobilisent et signalent à nouveau ces amalgames, même si ça a déjà été fait dans le passé.
Revenir en haut Aller en bas
http://fromhomeschooltolife.eklablog.com
Karine
Admin


Nombre de messages : 1659
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: Les miviludes : c'est repartit !   Jeu 8 Avr - 18:33

mari a écrit:
l'amalgame avec UNE communauté sectaire?
A noter que l'obligation d'instruction a été renforcée en 1998 sur la base d'un fait divers concernant cette même communauté (et un enfant qui n'était pas en âge de l'obligation d'instruction) augmentant le nombre de contrôles imposés aux familles non scolarisantes : de 3 contrôles au cours de la période d'instruction obligatoire avant la loi de 1998, on est passé à plus de 15 contrôles au cours des mêmes 10 années, et ces contrôles sont toujours en vigueur bien que les contrôles n'aient jamais mis en lumière une situation préoccupante d'embrigadement sectaire.

mari a écrit:
Est-ce que je me trompe ou le texte propose de revenir sur l'obligation de n'instruire ensemble que les enfants d'une seule et même famille? " Limiter explicitement l'instruction à domicile à deux familles, l'école hors contrat s'imposant au-delà de ce seuil."
Cette proposition n'était pas nouvelle. Je te renvoie vers cette page du site : http://laia.asso.free.fr/protenf4.html

mari a écrit:
Si je pousse la logique jusqu'au bout, objecter d'une opposition à la vaccination et ne pas satisfaire aux vaccins requis deviendrait de fait un laisser-passer pour l'ief?
Non, s'opposer aux vaccinations obligatoires revient à nuire gravement à son enfant et le responsable légal est passible de prison.

mari a écrit:
Karine, le droit de réponse demandé a-t-il été suivi d'effets?
Non, il n'y a pas eu de véritable effet. La seule avancée constatée a été suite au courrier de l'association à la Miviludes en 2006 : depuis les rapports précisent qu'il ne faut pas faire un amalgame IEF/secte systématique. Actuellement, le gouvernement reconnaît que les familles non scolarisantes ne sont pas sectaires (donc pourquoi maintenir les études sur cette partie-là de la population ?), mais il préfère maintenir la suspicion et la pression des contrôles sur les familles et les enfants. L'objectif n'est vraisemblablement pas la protection des enfants (puisque les enfants maltraités ou soumis à l'influence d'une pensée sectaire sont très majoritairement scolarisés au sein des écoles), mais la limitation de l'instruction hors école, si l'on en croit les propos de la Miviludes dans un de ses rapports.

_________________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
mari



Nombre de messages : 679
Localisation : Sud Drôme
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: Les miviludes : c'est repartit !   Ven 9 Avr - 19:56

Karine a écrit:
mari a écrit:
l'amalgame avec UNE communauté sectaire?
A noter que l'obligation d'instruction a été renforcée en 1998 sur la base d'un fait divers concernant cette même communauté (et un enfant qui n'était pas en âge de l'obligation d'instruction) augmentant le nombre de contrôles imposés aux familles non scolarisantes : de 3 contrôles au cours de la période d'instruction obligatoire avant la loi de 1998, on est passé à plus de 15 contrôles au cours des mêmes 10 années, et ces contrôles sont toujours en vigueur bien que les contrôles n'aient jamais mis en lumière une situation préoccupante d'embrigadement sectaire.

Oui, je me souviens de l'hyper-médiatisation de 1998 :/
Citation :

mari a écrit:
Est-ce que je me trompe ou le texte propose de revenir sur l'obligation de n'instruire ensemble que les enfants d'une seule et même famille? " Limiter explicitement l'instruction à domicile à deux familles, l'école hors contrat s'imposant au-delà de ce seuil."
Cette proposition n'était pas nouvelle. Je te renvoie vers cette page du site : http://laia.asso.free.fr/protenf4.html

Pas nouvelle mais moins stricte. Pourquoi le législateur est-il allé plus loin que la limite de "deux familles rassemblées" en limitant strictement aux enfants d'une même famille? Pourquoi être plus strict que ce que le rapport recommandait?

Citation :
mari a écrit:
Si je pousse la logique jusqu'au bout, objecter d'une opposition à la vaccination et ne pas satisfaire aux vaccins requis deviendrait de fait un laisser-passer pour l'ief?
Non, s'opposer aux vaccinations obligatoires revient à nuire gravement à son enfant et le responsable légal est passible de prison.

Quand j'ai inscrit ma seconde à l'école, on m'a fait le forcing pour que je lui fasse un vaccin non-obligatoire. Je ne sais pas si c'set toujours le cas (ça date de 2007) mais les vaccins obligatoires n'étaient pas suffisants. J'ai du batailler pour qu'on nous fiche la paix avec je sais plus lequel.

Citation :
Non, il n'y a pas eu de véritable effet. La seule avancée constatée a été suite au courrier de l'association à la Miviludes en 2006 : depuis les rapports précisent qu'il ne faut pas faire un amalgame IEF/secte systématique. Actuellement, le gouvernement reconnaît que les familles non scolarisantes ne sont pas sectaires (donc pourquoi maintenir les études sur cette partie-là de la population ?), mais il préfère maintenir la suspicion et la pression des contrôles sur les familles et les enfants. L'objectif n'est vraisemblablement pas la protection des enfants (puisque les enfants maltraités ou soumis à l'influence d'une pensée sectaire sont très majoritairement scolarisés au sein des écoles), mais la limitation de l'instruction hors école, si l'on en croit les propos de la Miviludes dans un de ses rapports.


Oui, j'ai noté aussi la très artificielle petite phrase prudente sur les amalgames! Rolling Eyes Bon, c'est déjà quelque chose Wink j'espère qu'avec le temps on arrivera à plus, et mieux Wink surtout si on est de plus en plus nombreux! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Karine
Admin


Nombre de messages : 1659
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: Les miviludes : c'est repartit !   Sam 10 Avr - 14:01

mari a écrit:
Pourquoi le législateur est-il allé plus loin que la limite de "deux familles rassemblées" en limitant strictement aux enfants d'une même famille? Pourquoi être plus strict que ce que le rapport recommandait?
Cela a fait parti du jeu politique : pour pouvoir gagner sur la liberté du mode d'instruction, ils ont lâché sur ce point pour contenter M. Fenech afin qu'il ne reparte pas bredouille concernant son ambition de limiter l'IEF.

_________________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
AnneJ



Nombre de messages : 766
Age : 23
Localisation : Pays de la Loire - Picardie
Date d'inscription : 07/04/2009

MessageSujet: Re: Les miviludes : c'est repartit !   Jeu 14 Oct - 13:21

Bonjour !
Suite à la sortie d'un "guide" de la Miviludes adressé aux « aux services de protection maternelle et infantile, aux personnels éducatifs, aux professionnels de l'action sociale, aux maires », au cours duquel l'amalgame est encore refait entre non scolarisation ou scolarisation à distance et risque important d'appartenance sectaire (dans un sens, c'est pas nouveau !), j'ai parcouru le rapport 2009 (assez édifiant sur certains points Surprised ).
J'ai été assez surprise de l'interprétation en page 129 de ceci
Citation :
Il incombe aux inspecteurs d’académie, chargés de « vérifier que l’enseignement
assuré est conforme au droit de l’enfant à l’instruction(12) », de contrôler l’état des connaissances de l’enfant relativement à son âge (sic) et au socle commun de connaissances et de compétences(13) dont la validité est, depuis un décret du 5 mars 2009, étendue aux enfants scolarisés à domicile et dans l’enseignement privé hors contrat.[...]

(12)Code de l’éducation, art. L. 131-10.
(13)Code de l’éducation, art. L. 122-1-1 : « La scolarité obligatoire doit au moins garantir à chaque élève les moyens nécessaires à l’acquisition d’un socle commun constitué d’un ensemble de connaissances et de compétences qu’il est indispensable de maîtriser pour accomplir avec succès sa scolarité, poursuivre sa formation, construire son avenir personnel et professionnel et réussir sa vie en société. »


J'ai un petit problème sur le point « contrôler l’état des connaissances de l’enfant » et encore « en fonction de son âge », qui sont évoqués ici alors qu'ils ne figurent pas dans la loi.
Une telle interprétation pourrait-elle être arguée par des inspecteurs d'une IA, au motif que la loi leur laisse une grande "marge" dans les modalités des contrôles pédagogiques ?
Revenir en haut Aller en bas
http://fromhomeschooltolife.eklablog.com
Karine
Admin


Nombre de messages : 1659
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: Les miviludes : c'est repartit !   Jeu 14 Oct - 14:10

AnneJ a écrit:
J'ai un petit problème sur le point « contrôler l’état des connaissances de l’enfant » et encore « en fonction de son âge », qui sont évoqués ici alors qu'ils ne figurent pas dans la loi.
Une telle interprétation pourrait-elle être arguée par des inspecteurs d'une IA, au motif que la loi leur laisse une grande "marge" dans les modalités des contrôles pédagogiques ?
La législation prévoit que ce soit l'enseignement qui soit vérifié, et plus particulièrement sa conformité avec le droit de l'enfant à l'instruction. La loi ne prescrit pas que le contrôle pédagogique soit un examen à passer par l'enfant. Si les tests sont une possibilité et ne sont pas interdits par la législation, les inspecteurs ne peuvent les imposer, d'autant plus si ceux-ci sont réalisés en fonction du programme en vigueur dans les établissements scolaires en fonction de la classe présumée de l'enfant s'il était scolarisé. Ce guide n'est pas un texte de loi opposable aux familles et ne modifie en rien la législation en vigueur.
Le "en fonction de son âge" est, en effet, très manipulateur. Il ne faut pas oublier que M. Fenech essaie depuis de nombreuses années de faire interdire l'instruction en famille, et donc la personnalisation de l'enseignement, en imposant le recours à un établissement à distance puisqu'il considère qu'un enfant suivant un programme personnalisé élaboré par la famille est une absence de programme, tel qu'il le répète régulièrement sur les ondes et dans la presse. Bien entendu, les enfants instruits en famille selon une progression ne suivant pas les programmes de l'Education nationale ne sont pas concernés par un défaut d'instruction et sont bien dans le cadre d'un programme d'enseignement, n'en déplaise à M. Fenech. Le "en fonction de son âge" ne veut pas dire grand-chose si on considère que les établissements d'enseignements privés hors contrat peuvent mettre en oeuvre un programme d'enseignement qui diffère de celui de l'Education nationale et que le fait de dire "un enfant doit savoir lire à 6 ans, faire une multiplication à 8 ans, etc." est absurde puisque ces correspondances âge/apprentissage ne sont pas universellement reconnues et que des pédagogies alternatives autorisées par l'Education nationale choisissent des progressions différentes.

_________________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les miviludes : c'est repartit !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les miviludes : c'est repartit !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: On en parle :: L'IEF en politique-
Sauter vers: