AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 bonjour du 86

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lapiequichante



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 28/05/2010

MessageSujet: bonjour du 86   Ven 28 Mai - 19:05

Bonjour à tous et toutes,

Je suis Lapiequichante, et mon fiston a 11 ans, appelons-le Trollito (un jour j'expliquerai ce surnom bizarroïde)

Trollito est en 6ème, en arrêt maladie depuis 1 semaine et jusqu'à la fin de l'année. Motifs : épuisement physique et psychique, dépression, angoisses, idées noires, la totale. Dyspraxique visuo-spatial et précoce, le grand écart de la mort qui tue.
Bref, ça sent le cramé.

J'envisage bien sûr la désco pour la rentrée.

Avant d'en dire plus, je vais parcourir les messages du forum, car il y a sûrement des questions qui ont déjà été traitées. Et puis faire connaissance

A plus tard,
lapiequichante.
Revenir en haut Aller en bas
stephanie72



Nombre de messages : 295
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: bonjour du 86   Ven 28 Mai - 21:28

Bonjour et bienvenue,

Sympa le pseudo! et bonne lecture
Revenir en haut Aller en bas
laurencerhone



Nombre de messages : 93
Age : 41
Localisation : villefranche s/saone
Date d'inscription : 18/07/2009

MessageSujet: bonjour   Sam 29 Mai - 7:12

Bonjour la pie qui chante mon fils jeremy a 12 ans si tu veux qu on discute .bisous
Revenir en haut Aller en bas
AnneJ



Nombre de messages : 766
Age : 22
Localisation : Pays de la Loire - Picardie
Date d'inscription : 07/04/2009

MessageSujet: Re: bonjour du 86   Sam 29 Mai - 11:25

S'il a des idées noires, il ne vaudrait peut-être pas attendre la rentrée ?
Parce que c'est inquiétant...
Revenir en haut Aller en bas
http://fromhomeschooltolife.eklablog.com
lapiequichante



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 28/05/2010

MessageSujet: Re: bonjour du 86   Sam 29 Mai - 12:06

Bonjour,

Merci de votre accueil
Je reviens bientôt et attention, car je suis une bavarde
Reposez vous bien.

Bye
lapiequichante.
Revenir en haut Aller en bas
AnneJ



Nombre de messages : 766
Age : 22
Localisation : Pays de la Loire - Picardie
Date d'inscription : 07/04/2009

MessageSujet: Re: bonjour du 86   Sam 29 Mai - 12:32

Oups, j'oubliais : bienvenue Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://fromhomeschooltolife.eklablog.com
lapiequichante



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 28/05/2010

MessageSujet: Re: bonjour du 86   Sam 29 Mai - 20:00

Re-bonsoir,

Je vais essayer de faire concis, ça va pas être facile.

Mon trollito est né en 99. Fils unique. Sans papa. On passe.
Bébé puis enfant vif, gai, brillant. A parlé très tôt, sujet-verbe-complément sans passer par le langage bébé. N'a pas joué avec ses jouets avant l'âge de 5 ans, ce qui l'intéressait avant tout c'est de découvrir le monde qui l'entoure.
Dès 2 ans 1/2 il pouvait soutenir une conversation avec des ados de 14 ans.
Un caractère bien trempé.
Il rentre en TPS. Super heureux à l'idée d'apprendre plein de choses, il n'a jamais pleuré lorsque je le confiais à d'autres personnes, nourrice, école.....
Je remarquais quand même qu'il était maladroit, et pas du tout porté sur le foot, le vélo. Il ne prenait pas de risques, à escalader un muret par ex. D'ailleurs, il n'a jamais marché à 4 pattes mais a voulu marcher dès 6 mois (je l'ai aidé d'un harnais, qui le portait comme un trotteur sauf que c'était moi qui le soutenais). Il a rampé durant deux mois, puis il s'est lancé. Il n'a pas marché, il a couru !
La maternelle se passe bien.
Entrée au cp : toujours aussi impatient d'aller à l'école, il trépignait entre midi et deux et courait pour retourner à l'école.
Se fait un véritable ami, qui malheureusement partira quelques temps plus tard très loin de chez nous. Une blessure encore vive des années après.
Fin du cp, je m'en souviens encore , il fait une dépression. Il s'éteint littéralement.
Le médecin me met en garde, bien que nous ne sachions pas ce qui se passait.
Mais j'avais une puce à l'oreille qui me grattait..... je le fais tester (wisc III). La psy sco est incapable d'interpréter le résultat et me raconte des bobards.
Je suis tenace, je continue à chercher, et cette petite voix dans ma tête.....
Un an plus tard : wisc IV. Le profil est inchangé, l'indice verbal crève le plafond.
Les ennuis commencent à l'école. Opposant, angoissé, bagarreur. C'est tout ce qu'on me dit. Car il est bon élève par ailleurs.
Nous allons consulter un grand professeur spécialisé dans la précocité qui confirme son potentiel. La petite voix disait vrai.
De ce jour, ses troubles du sommeil ont disparu comme par enchantement. Il était somnambulique avec des terreurs nocturnes terribles. Pfuit ! plus rien.
Première reconnaissance et des effets palpables.
A l'école la dégringolade continue..... refuse peu à peu et de plus en plus souvent d'aller à l'école.
En cm1, il change d'école (déménagement). Les problèmes qui ressortent alors : perturbateur en classe, car il s'ennuie ! et des troubles à l'écriture, non identifiés comme tels (pas encore). L'instit très ouvert accepte : 1- que Trollito écrive au crayon de papier, moins fatiguant pour lui 2- qu'il aborde le cm2. Il fait 6 mois de cm1, 3 mois de cm2 et passe en 6ème.

Collège : l'horreur.
Je synthétise : violences, bousculades, injures, difficultés à se lier, incompréhension des profs "cahier sale", "fais des efforts !", "apprends tes leçons !" j'en passe et des meilleures.
Par ailleurs, le poids du sac est insupportable pour lui.
Il s'endort brutalement dès qu'il monte dans la voiture, parfois sur une distance de 500m !
Le moral chute, les angoisses grossissent, les idées noires réapparaissent, les envies de mourir, les crises de panique. Toujours bon élève mais avec des résultats en dent de scie, fonction du facteur d'intéressement au cours et au prof.
Premier arrêt maladie.
Tentative inaboutie de récupérer les cours auprès des "camarades", puis des profs.
Remarques désobligeantes sur des mauvaises notes, comme il a raté des cours mais ça, certains profs n'en avaient rien à faire.

Consultation auprès d'une psychologue, spécialisée DYS !!! mais je ne l'ai su qu'en consultation !
Dyspraxie visuo-spatiale.
Bilan ergothérapeutique qui confirme.
Début de rééducation orthoptique (en cours)
Je remplis un dossier MDPH, réunion avec prof référent handicap, médecin sco, CPE, COP blablabla.
Consultation en psychiatrie car le moral est trop bas.
On me propose un suivi à la rentrée. Je garde ça sous le coude.

Rédaction d'un PAI (fin avril), à peine mis en application par la prof de français (tip-top) et le prof de sport. Dans les autres cours, les remarques assassines continuent. On préconise des réponses courtes, et on marque sur sa copie : "tu dois développer davantage". On préconise qu'il soit évalué plutôt à l'oral, et quand il l'ouvre il se fait fiche de sa gu.ule par le prof devant une classe hilare. Préconise qu'il soit rassuré et soutenu, je rigole jaune. Pas du tout soulagé de l'écrit, Trollito continue à couler, ses espoirs fondent comme neige au soleil.

Absences, retour au collège, absence, ça va de mal en pis.

Je suis famille d'accueil pour personnes âgées, j'ai deux mamies dépendantes à ma charge. Drôle de métier que j'adore. 7j/7 et 24/24. Je ne peux pas m'absenter quand je veux, je dois me faire remplacer. De fait, c'est moi qui fixe les dates de RV avec la psychiatre (et les autres) en fonction de mes remplaçantes.

Re-arrêt maladie de Trollito, il n'en PEUT PLUS, il menace de fuguer si je le ramène au collège.
Je passe sur l'incompréhension du médecin de famille et son air soupçonneux, comprend rien.....

Conversation téléphonique entre le médecin sco et la psychiatre.
Le médecin sco me rappelle, car j'avais demandé entre temps que Trollito récupère les cours et puisse passer ses éval de fin d'année.
En substance, voici ce qu'elle me dit : "madame, ça n'est plus vous qui décidez maintenant ! les RV, c'est plus une fois par mois, et on se moque que vous ayez oublié votre agenda, il faudra venir aux RV ! peut-être même qu'il faudra l'hospitaliser votre fils !". Je l'ai laissée causer, mais je bouillais terrible. Le métier que je fais et ses contraintes, elle s'en fout royalement. Me dire que ce n'est plus moi qui décide a fait basculer la situation.

Aujourd'hui : arrêt maladie jusqu'à la fin de l'année.
En attente du passage en commission MDPH. Trollito a besoin de rééducation ergo, moi j'aurais besoin d'une aide financière, mais vu comme c'est parti.... je suis pas là par hasard vous comprenez.
Bientôt conseil de classe, m'étonnerais qu'il passe en 5è, et pourtant...... il en a largement les moyens.

Je reviens sur un point : sur le PAI était marqué qu'il a des capacités verbales bien au dessus de la moyenne. Sur la proposition de PPS qui a suivi, est indiqué : capacités orales dans la norme. Là aussi, pour moi : point de non-retour.

Trollito est ainsi, précoce et dyspraxique visuo-spatial.
Par quel bout le prendre ? par le bout DYS, et on occulte l'autre facette, sa précocité et la nécessité qu'il soit abondamment nourri intellectuellement pour raviver son désir d'apprendre, de vivre aussi.
Par le bout précocité, et le côté DYS passe à la trappe, une catastrophe.

Bien entendu, on me parle de "phobie scolaire". Mais le tableau clinique ne colle pas. Trollito n'a pas malade de quitter le foyer ! il est malade du collège. Il a des raisons objectives et nombreuses de ne plus supporter le collège.

Aujourd'hui je le fais travailler sur son ordi, très peu d'écrit. Oui, je ne souhaite pas qu'il zone devant la télé toute la journée, il n'est pas tout à fait en vacances. Entre 2 et 4 h de travail par jour, à son rythme, avec les bons outils, et moi et son beau-père comme précepteurs.

Voilà où on en est.

J'attends le retour de la MDPH, des échos du collège... le RV chez la psychiatre le 1er juin et elle va m'entendre celle-là ! je n'ai plus droit au chapitre ? hi hi ! quand j'ai dis au médecin sco que je pouvais aussi opter pour l'enseignement libre à la maison, c'est drôle elle a marqué une pause, un long silence, et elle n'a plus rien trouvé à me dire.

J'arrête, je vous laisse le temps de digérer mon roman.

@+
Revenir en haut Aller en bas
AnneJ



Nombre de messages : 766
Age : 22
Localisation : Pays de la Loire - Picardie
Date d'inscription : 07/04/2009

MessageSujet: Re: bonjour du 86   Sam 29 Mai - 22:08

Whao, tout ça ...
Ça fait beaucoup pour quelqu'un qui n'a que 11 ans !

Je suis la grande sœur (j'ai 15 ans) d'un petit Théophile (TED :autisme) super () de 7 ans 1/2 dont le dossier a été présenté à la MDPH.
Et à moins de défendre bec et ongles son dossier, les "jurés" sont implacables quand ils annoncent le montant de l'allocation (qui était 2 fois moins important que demandé pour tout mettre en place). Encore plus quand il s'agit de "comparer" ce que notre titi touche par rapport à un autre handicapé... comme si ça se chiffrait, jouer sur la possibilité qu'un enfant ait la chance d'être autonome un jour !
Constat : malgré la meilleure volonté des personnes qui s'occupent du dossier, c'est une institution qui manque cruellement de moyens (même si on ne s'assoit pas sur ce qui nous a été attribué pour notre titi, et qui est employé à 110% pour sa rééduc').
Il est non-scolarisé, en IEF actuellement.


Quel serait la réaction de ton "Trollito" si tu lui annonçais qu'il puisse avoir la possibilité d'apprendre chez lui et de ne plus aller à l'école ? Tu lui en a parlé, un peu ?
Parce que s'il a un "gros potentiel" comme tu l'écris, ce serait dommage de le gâcher alors qu'il pourrait en profiter.

Bon courage,
Anne
Revenir en haut Aller en bas
http://fromhomeschooltolife.eklablog.com
lapiequichante



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 28/05/2010

MessageSujet: Re: bonjour du 86   Sam 29 Mai - 22:28

Bonsoir AnneJ,

La désco, je lui en ai parlé il y a quelques années déjà, comme une porte de sortie au cas où..... et nous y voilà.
Il a effectivement un gros potentiel, enfin, gros, je ne saurais dire comment, un chiffre n'est qu'un chiffre, mais du potentiel. Que le collège est en train de massacrer.
A son dernier bilan psy (wisc IV, passé il y a un mois de ça), son indice de compréhension verbale a chuté de 17 points, à cause de sa dépression. Ce qui est en train de se produire, c'est qu'il s'automutile quelque part, pour qu'on lui fiche la paix, ou pour entrer dans le "moule", ou parce que ça ne lui apporte plus rien.... un peu de tout ça.

Je n'ai pas encore officialisé la désco, car il y a des dossiers en suspens. Mais je crois qu'au moment où j'écris, c'est la meilleure solution. A moins de... un miracle ? un établissement ouvert et compréhensif prêt à lui donner toutes ses chances, à exploiter ses qualités tout en compensant ses handicaps ? qui sait ce que la vie nous réserve, elle est souvent là pour nous faire mentir. Ceci dit, dans le coin, je n'en connais pas, et je ne me vois pas le mettre en pension à pétaouchnok. Un peu jeune dans l'absolu, et du fait de son profil particulier, les besoins affectifs sont énormes. Besoin d'un milieu compréhensif, attentionné, un endroit où il puisse être lui-même sans faux-semblants. Pour le moment, c'est en famille qu'il est le mieux.
Voilou.
Revenir en haut Aller en bas
sio



Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: bonjour du 86   Dim 30 Mai - 17:05

Bienvenue La pie qui chante !
Bon courage à toi et à ton gentil troll, unique en son genre ! J'espère qu'il va pouvoir s' Eveiller enfin grâce à sa déscolarisation, il devrait adorer le fait d'évoluer à son rythme. Cet enfant semble mourir de faim (intellectuellement) il va pouvoir se régaler une fois sorti de cet univers si cloisonné tant physiquement qu'intellectuellement !
La décision vous appartient à toi et à Trollito, mais dans votre cas, elle semble aller de soi...
Revenir en haut Aller en bas
http://lecollegealamaison.blogspot.com/
lysalys



Nombre de messages : 683
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: bonjour du 86   Lun 31 Mai - 13:54

Bienvenue la pie qui chante.
L'avantage de l'ief est clairement de pouvoir prendre en considération: et les problèmes dys et la précocité, d'avancer là où l'enfant en a besoin, et de ralentir ailleurs, d'autant qu'un potentiel ne garantit pas la réussite dans tous les domaines, ne garantit pas qu'une hypersensibilité mal comprise ne vienne pas parfois bloquer quelque chose qui devrait être évident. Mais voilà, un cerveau qui tourne vite est aussi un cerveau qui tourne parfois trop et mine de rien, une angoisse peut venir jouer les perturbatrices. Avec l'ief, le fait de prendre le temps de se rassurer, d'apprivoiser émotions et intellect devient plus facile...
Bon courage à vous, quelle que soit la décision prise.
Revenir en haut Aller en bas
http://laventuredemietlou.blogspot.com
SygUSA



Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 23/02/2010

MessageSujet: Re: bonjour du 86   Jeu 3 Juin - 3:09

Petite question-suggestion : te fais-tu aider par une association de parents d'enfants precoces ?

Bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: bonjour du 86   Aujourd'hui à 5:31

Revenir en haut Aller en bas
 
bonjour du 86
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» bonjour fans de BB !
» bonjour a tous les gars du DUFOUR M903
» bonjour
» Hello, bonjour !
» Bonjour je suis nouvelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentations-
Sauter vers: