AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 IEF+EIP (ou precoce, surdoue, zebre...). Des conseils ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Karine
Admin


Nombre de messages : 1659
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: IEF+EIP (ou precoce, surdoue, zebre...). Des conseils ?   Ven 23 Juil - 13:25

etolie a écrit:
Il est tout à fait possible qu'un parent en tête à tête avec son enfant puisse contourner ce qui est bel et bien une règle : lire et aprrendre à écrire en même temps. mais c'est impossible dans le cadre d'une classe même à effectif résuit. c'est pourquoi je suis affirmative.
Ce forum est dédié à l'instruction à domicile, donc toute affirmation valable pour une classe est forcément déplacée ici Wink

etolie a écrit:
MAIS, il ne s'agit JAMAIS de contraindre, de forcer, de crier...
Contraindre ne signifie pas crier, mais imposer. On peut parfaitement contraindre avec un sourire bienveillant, mais cela n'en reste pas moins un choix imposé à l'autre avec obligation d'obéir. Le mot "contrainte" est effectivement revenu plusieurs fois dans tes propos. C'est un choix que tu as fait, mais tu ne peux affirmer que la seule façon d'obtenir d'un enfant qu'il apprenne bien.

etolie a écrit:
en France on a tendance à biaiser le problème en parlant d'enfant "précoce". L'enfant à haut potentiel ne cessera pas d'être hypersensible le jour de ses 18 ans ! TOUTE sa vie, il devra s'adapter aux autres qui, s'il n'a pas appris à s'insérer le feront beaucoup pleurer. C'est pourquoi, malgré ma tendresse pour les enfants à haut potentiel et mon hyper sensibilité personnelle, je me montre ferme (ce qui peut être pris pour de la dureté). Le monde ne fera pas de cadeaux à nos si chers, si tendres, si merveilleux enfants. La corne sur les mains du travailleur préserve la chair au dedans, de la même façon un bouclier bien fait permet de demeurer ouvert aux autres, compatissant, efficace à aider. Par l'exemple, je m'efforce d'inculquer aussi cela à ma fille.
Comment cela se traduit-il en pratique ?

etolie a écrit:
Elle sait déjà contourner le "rejet" et se fait de nombreux copains.
Qu'entends-tu par "rejet" et le fait de le "contourner" ?

_________________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
lysalys



Nombre de messages : 683
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: IEF+EIP (ou precoce, surdoue, zebre...). Des conseils ?   Ven 23 Juil - 13:29

Etant donné que mon pc ne cesse de buguer, je vais poster deux messages.
Ma fille a appris avec moi à 5 ans (donc méthode syllabique). Au bout de six mois, elle ajoutait en plus les intonations. Elle est assez "scolaire". Simplement elle supportait mal l'imperfection de son écriture et souffrait physiquement en écrivant (liée probablement à sa prématurité selon le médecin). Il est certain qu'il ne s'agit que de mon expérience, mais les enfants ne sont-ils pas tous uniques ?
Revenir en haut Aller en bas
http://laventuredemietlou.blogspot.com
lysalys



Nombre de messages : 683
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: IEF+EIP (ou precoce, surdoue, zebre...). Des conseils ?   Ven 23 Juil - 13:39

Quant à l'hypersensibilité, je suis d'accord : elle reste toute la vie. Seulement, j'ai eu une éducation "à la dure", elle m'a seulement appris à attendre l'impossible de moi et aujourd'hui, j'apprends à devenir seulement moi-même.

L'écoute ne signifie pas pour moi ne pas parfois faire preuve de fermeté.
Tout à l'heure, par exemple, nous sommes allées faire une balade en vélo. Nous avons choisi un chemin différent et deux camions étaient de part et d'autre de la route, avançant doucement pour cause de travaux... Ma cadette a paniqué, s'est mise en danger... Dans l'immédiat, je lui ai demandé d'avancer fermement. Il fallait sortir de là rapidement (nous étions 4 dont trois enfants et une voiture nous suivait). Nous étions à quelques mètres de la maison, nous sommes rentrées. Ma fille tremblait, encore en proie à la panique. J'ai écouté, rassuré, expliqué et je lui ai dit qu'il ne fallait pas rester avec cette peur (j'ai en effet pu remarquer qu'elle reste sinon en mémoire et fini par bloquer bon nombre de situations). Nous sommes reparties au même endroit, simplement j'étais très proche d'elle (contrairement à la première fois) et je lui ai expliqué où s'arrêter si la panique revenait. Ce genre de réaction peut sembler disproportionnée pour certains, et pourtant elle est liée à l'hypersensibilité et cette anticipation permanente que vivent les petits eip... Je ne crois pas qu'il faut nier cette panique, demander d'être fort à tout prix, mais accepter que nous pouvons avoir peur plus qu'un autre, que nous n'en avons pas moins de valeur et que le courage, c'est finalement de parvenir à vivre avec la peur, en la dépassant. Mais sans jamais demander plus que ce que l'on peut faire : par exemple ne pas lui laisser la possibilité d'en parler, la possibilité de s'arrêter ou de faire demi tour parce que ce n'est pas encore le bon moment. Et c'est là où c'est difficile, il me semble, car il faut "sentir" si l'enfant a besoin d'encouragement ("vas-y, tu peux y arriver. Ne recule pas ! Je suis là") ou bien si au contraire, il ne peut pas, pour le moment...
Revenir en haut Aller en bas
http://laventuredemietlou.blogspot.com
AnneJ



Nombre de messages : 766
Age : 22
Localisation : Pays de la Loire - Picardie
Date d'inscription : 07/04/2009

MessageSujet: Re: IEF+EIP (ou precoce, surdoue, zebre...). Des conseils ?   Ven 23 Juil - 20:39

L'hypersensibilité est également une donnée chez notre fils autiste qui souffre en supplément d'une hyperacousie (fréquente chez ces enfants).
Il est tendre, il a une face d'ange, il ne sait pas mentir, en clair: il est à croquer et je pense que s'il trouve un jour sa dulcinée, il sera l'époux modèle et le gendre idéal (mais j'extrapole un peu!!!).
En attendant, il demande une attention permanente dans la rue, au parc...partout !
Il se sent bien à la maison, à la bibliothèque, tous les endroits calmes et préservés de la "fureur" du monde...Je plaisante!

Comme tout petit autiste, il ne comprenait pas, jusqu'à il y a quelques mois, les attitudes de certains petits garçons (en particulier) plus coriaces que lui !
Et lorsque nous nous demandions comment lui expliquer qu'il devait apprendre à ne pas se laisser faire, c'était souvent avec le coeur serré et le plus souvent, c'était inopérant: notre fils est définitivement, irrémédiablement "gentil".
Les psy formés à ce trouble appellent cela "grande naïveté sociale" propre à ces enfants. C'est exactement ça: il ne voyait le mal nulle part.

Alors bizarrement, c'est nous qui faisons le tri en lui apprenant à choisir avec qui il veut passer du bon temps.
Il arrive maintenant à discerner les "gentils" des "méchants" (c'est tout nouveau, ce sont les fruits de sa rééducation "cognitive") et s'éloigne des seconds. Pour l'instant, ça fonctionne.

Ces enfants demandent à être perpétuellement encouragés et le crainte de l'échec les plonge souvent dans le plus grand désarroi. Alors nous avons au début appliqué la méthode de la récompense ou du compliment systématique et jamais le moindre reproche en cas d'échec...uniquement des encouragements!
Nous l'avons vu s'ouvrir, prendre confiance (même s'il reste au fond, je le répète, un grand gentil!). Cette méthode est appliquée dans le cadre des rééducations ABBA (que nous n'avons pas utilisée, ne convenait pas au degré de handicap de notre fils) et TEACCH (c'est celle que nous utilisons).
Aujourd'hui, il est toujours hypersensible mais il apprend à le gérer un peu mieux chaque jour...
Après nous verrons au fur et à mesure:à chaque jour suffit sa peine!

Bon week-end à tous
ValérieJ
Revenir en haut Aller en bas
http://fromhomeschooltolife.eklablog.com
SygUSA



Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 23/02/2010

MessageSujet: Re: IEF+EIP (ou precoce, surdoue, zebre...). Des conseils ?   Sam 24 Juil - 2:37

... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
lysalys



Nombre de messages : 683
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: IEF+EIP (ou precoce, surdoue, zebre...). Des conseils ?   Sam 24 Juil - 9:50

Pourquoi ?
Si c'est parce que tu culpabilises, nous tâtonnons toutes. Comme je l'ai dit récemment à une amie : nous ne naissons pas maman, nous le devenons. Et chacune de nous commet des erreurs.
Si c'est à cause du débat, tu n'y es pour rien et d'ailleurs je lis beaucoup d'idées intéressantes en ce qui me concerne, même si je ne suis pas d'accord avec tout.
Revenir en haut Aller en bas
http://laventuredemietlou.blogspot.com
lysalys



Nombre de messages : 683
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: IEF+EIP (ou precoce, surdoue, zebre...). Des conseils ?   Sam 24 Juil - 9:53

Merci Valérie pour ce témoignage très intéressant !
Revenir en haut Aller en bas
http://laventuredemietlou.blogspot.com
SygUSA



Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 23/02/2010

MessageSujet: Re: IEF+EIP (ou precoce, surdoue, zebre...). Des conseils ?   Lun 26 Juil - 20:29

J'ai un peu honte d'avoir lance ce post.

- Premierement, je suis sincerement desolee pour etolie : il y a plus de temps ecoulee entre mon 1er post et sa reponse qui essayait de me donner des solutions qu'entre son post et toute la discussion portant sur sa facon d'ecrire.
- Ensuite, j'ai l'impression d'etre completement a cote de la plaque : ainsi, je ne dois pas chercher a avoir de l'aide, je dois faire des erreurs, me prendre des grosses gamelles, de toute facon personne ne pourra m'aider, puisque chaque enfant est different.
- Enfin, j'ai carrement honte d'avoir ose demander de l'aide alors que, visiblement, je n'ai vraiment pas a m'en faire : faire du homeschooling a un autiste est autrement complique.

Etolie, je te remercie pour ton idee de relais, chose que je n'arrive pas encore a faire...
Revenir en haut Aller en bas
Karine
Admin


Nombre de messages : 1659
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: IEF+EIP (ou precoce, surdoue, zebre...). Des conseils ?   Lun 26 Juil - 21:08

Tu peux bien entendu demander des idées, des pistes de réflexion, des témoignages, etc. Et d'autres peuvent bien entendu te faire part de leur expériences, de leurs supports, etc. Mais ce serait une erreur de te laisser croire que les conseils d'une personne ou le témoignage d'une autre pourra correspondre à 100 % à ton enfant. Et te laisser croire qu'il y a une seule bonne façon de faire pourrait, si cette "bonne façon" ne fonctionne finalement pas avec ton enfant, te mener à penser que tu es incompétente à pratiquer l'instruction en famille, ou te conduire à imposer cette méthode et donc adapter ton enfant à la "bonne" méthode alors qu'elle ne lui correspond peut-être pas, ceci risquant de créer des difficultés soit dans les apprentissages (blocages, ralentissement, etc.) soit dans le relationnel (tensions parent/enfant, perte de confiance, etc.). Etolie a certainement de bonnes idées à partager, mais personne ne peut garantir qu'elles sont adaptées à 100 % à tous. Un enfant à haut potentiel, s'il a des points communs avec les autres enfants à haut potentiel, n'en reste pas moins unique avec son fonctionnement propre, ses besoins particuliers et personnels qui peuvent ou non être identiques à celle d'un autre enfant.

Instruire un enfant "normal", porteur de handicap ou surefficient est un défi à part entière et il ne saurait être question de porter un jugement de valeur et de les classer par difficulté croissante. Quel que soit l'enfant, ce qui importe et qui est probablement le plus difficile est de trouver l'enseignement qui lui convient le mieux. Il est certain que les témoignages concernant l'instruction d'enfants dits "normaux" sont plus nombreux, il en est de même pour les supports : cela rend certainement les choses plus rassurantes, mais elles n'en sont pas plus faciles pour autant.

_________________
<br>


Dernière édition par Karine le Mar 27 Juil - 10:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lysalys



Nombre de messages : 683
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: IEF+EIP (ou precoce, surdoue, zebre...). Des conseils ?   Mar 27 Juil - 9:46

Bien sûr que oui, tu peux demander un peu de soutien. Nous nous sentons tous perdus à un moment ou un autre et plus particulièrement sans doute lorsque nous débutons.
Revenir en haut Aller en bas
http://laventuredemietlou.blogspot.com
nassima



Nombre de messages : 391
Date d'inscription : 15/07/2009

MessageSujet: Re: IEF+EIP (ou precoce, surdoue, zebre...). Des conseils ?   Mar 27 Juil - 19:04

quand on est perdu on a le droit à une pause "scolaire". bizarrement ces pauses qui semblent une perte de temps 'scolaires" donnent un nouveau souffle aux apprentissages scolaires.

j'insiste sur "le scolaire" car dans la vie il est aussi très utile de savoir cuisiner, prendre soin de son environnement et de sa personne que de savoir lire et écrire. même si ce sont des activités non valorisantes aux yeux de la société.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: IEF+EIP (ou precoce, surdoue, zebre...). Des conseils ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
IEF+EIP (ou precoce, surdoue, zebre...). Des conseils ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Enfants surdoués, enfants précoces
» besoin de conseils bébé de 23 mois qui se réveille la nuit
» conseils pour walibi
» Conseils fond de teint
» Cours de maquillage chez MAC: des idees ou des conseils ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Vivre l'IEF au quotidien :: Des cours par correspondance au unschooling-
Sauter vers: