AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 On se lance dans l'IEF en septembre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
krys



Nombre de messages : 22
Age : 35
Localisation : 37
Date d'inscription : 02/06/2010

MessageSujet: On se lance dans l'IEF en septembre.   Jeu 10 Juin - 13:46

Bonjour à toutes et tous,

Avant même de me présenter plus amplement, je tenais à dire MERCI. Merci d'avoir créer ce lieu d'échange et d'informations.
J'ai parcouru une bonne partie du forum (il serait vaniteux de dire que j'ai tout lu!) et je me sens un peu moins "extraterrestre". Ça fait plaisir de ne plus se sentir seule dans ses choix de vie et d'éducation.

Je suis maman d'un garçon de 5 ans et demi (Loulou pour le forum) qui va donc être inscrit au CNED à partir de septembre prochain.
Il aurait du entrer en CE1, dans une classe mixte CE1-CE2. Chez nous, petites communes rurales obligent, l'école est un regroupement de 4 villages. Notre communes a deux classes: la PS-MS et la GS-CP, les CE sont dans une deuxième commune et les CM également une classe unique sont dans une troisième commune. En gros, si vous avez plusieurs enfants, vous courrez dans tous les sens le matin et le soir!

Cet "isolement" des enfants en vase clos nous paraissait un peu difficile à supporter, toujours les 20 mêmes personnes en classe, aux récréations et à la cantine!
Ce n'est pas la seule raison à notre choix.
Loulou a de très bons résultats scolaires, ce qui fait qu'il a sauté la grande section pour entrer directement en CP. L'avantage de la petite école, c'est qu'il a juste du déplacer son bureau de 40cm sur la gauche pour changer de classe! C'est son comportement qui pose des problèmes à l'école. Pour faire court, il a des colères monumentales qui peuvent l'amener à être violent envers les instits ou ses camarades. Ces colères surgissent dès qu'une règle (réelle ou imaginée par lui) est transgressée. Il faut ajouter à cela une obsession pour les chiffres et les dates (il peut me dire quel jour il a vomit à cause de la gastro de l'hiver 2008, ou la date d'anniversaire de tous les enfants de l'école!) et un certains nombres de rituels qu'il a besoin de pratiquer au cours de la journée.
Les 2 maitresses de l'école ont été d'une patience et d'une compréhension rares depuis deux ans. Elle nous aiguillé vers un service spécialisé dans les troubles du comportement de l'enfant.

Commença alors le parcours des rendez-vous, dans l'ordre je crois:

1-le psychologue scolaire: il a testé les capacités de Loulou et nous a pondu un rapport aussi long qu' incompréhensible et somme toute assez inutile. Mais c'était indispensable de passer par lui apparemment.

2-le médecin de la PMI: très à l'écoute, très compréhensive. Elle nous a fait un courrier pour le centre spécialisé, car il fallait absolument l'avis d'un médecin.

3-la psychologue du CMP: très à l'écoute aussi. Elle trouve Loulou tout à fait "normal" (quel vilain mot!), bon elle l'a vu 2 fois 15 minutes seule avec lui pour jouer en discutant. Elle confirme juste qu'il a des centres d'intérêt étranges pour son âge (la mort, la religion, l'astronomie...).

4- l'instit référente: elle nous a expliqué les démarches pour l'obtention d'une AVS pour le CE1, comment remplir le dossier pour ensuite l'envoyer à la MDPH

5- la batterie de spécialistes des troubles comportementaux: qui regroupe une pédopsychiatre, une orthophoniste, une psychomotricienne et une psychologue.

Nous pataugeons dans l'océan des démarches, mais nous aurons, peut-être, la réponse à cette question "mais qu'est-ce qu'il a Loulou?". En tout cas, si la gravité du cas est proportionnelle au nombre de médecins vus, il doit avoir un truc super grave et handicapant! Réponse jeudi prochain. Pour nous, il est un peu speed, mais on ne l'a jamais vu comme handicapé. Pour citer ma chère mamie (nounou agrée pendant plus de 30ans, mais non reconnue comme spécialiste) "Il tient pas en place, mais il a la tête bien faite, il pourra faire des études vu comme il aime les chiffres."

Evidemment, en plus de la différence d'âge qu'il aurait eu avec les autres enfants de sa classe, Loulou est déjà un peu la victime des autres. Ils font des efforts, car la maitresse leur rappelle de ne pas embêter Loulou car il démarre vite, mais parfois ils deviennent moqueurs, c'est de leur âge.
L'institutrice des CE est très à cheval sur le calme et le silence absolu dans sa classe, sinon elle donne des lignes à copier. Bon, je crois qu'il peut commencer dès maintenant car il ne sait pas rester assis en silence, il doit bouger tout le temps. Nous ne voulions pas qu'il souffre de tout cela. Loulou est venu de lui même me dire "Tu sais, c'est pas grave si je vois moins mes copains, et puis je pourrai pas être toujours sage dans la classe de maîtresse L.......". On lui avait parlé de l'école à la maison il y a plusieurs mois, mais il avait refusé clairement, on n'en avait pas reparlé depuis.

Nous avons opté pour le CNED,réglementé si l'IA nous donne l'accord, car nous avons de tous petits moyens financiers et j'aurai une base pour commencer, je n'ai jamais enseigné, ni fait l'école à la maison.

Voilà pour le décor. Maintenant nous nous posons les questions classiques sur la socialisation, les enquêtes, le comment ne pas rentrer dans le lard de tous les bien pensants qui nous feront la morale etc... Vous n'avez donc pas fini de me lire je pense.

Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: On se lance dans l'IEF en septembre.   Jeu 10 Juin - 14:14

Bonjour

Et, si vous alliez vers un centre de référencement des troubles des apprentissages.

Il a l'allure d'un enfant intellectuellement précoce avec troubles de l'attention et de l'hyperactivité......

Ceci explique cela.

Pour avoir un dossier MDPH, il faut des bilans neuropsychologue, neuropsychomotricne, neurologique.... etc.....

Nous aussi nous déscolarisons mais pour un handicap cognitif et moteur reconnu.

Nous avons tenté les cours sainte anne, les cours pi... Mais, bon voilà.

Finalement, nous nous rabattons aussi sur le CNED en classe réglementé.

Flo
Revenir en haut Aller en bas
sio



Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: On se lance dans l'IEF en septembre.   Jeu 10 Juin - 14:46

Bienvenue Krys !
Revenir en haut Aller en bas
http://lecollegealamaison.blogspot.com/
krys



Nombre de messages : 22
Age : 35
Localisation : 37
Date d'inscription : 02/06/2010

MessageSujet: Re: On se lance dans l'IEF en septembre.   Jeu 10 Juin - 15:35

Merci pour vos réponses.

Citation :
Pour avoir un dossier MDPH, il faut des bilans neuropsychologue, neuropsychomotricne, neurologique.... etc.....

Nous avions pris les devants en demandant le dossier à remplir avant d'avoir le compte-rendu des bilans. Je ne veux pas dire que les démarches prennent un temps inexplicablement long, juste l'insinuer.... Laughing

En fait, nous allons à l'hôpital Bretonneau à Tours. Il ont un service au nom barbare: "exploration fonctionnelle en neuro-pédopsychiatrie et centre de ressources de l'autisme".
Avant cette démarche actuelle, nous en avions parlé au médecin de la PMI de notre ancien lieu de vie, lorsque Loulou avait un an et demi environ. Il commençait à vouloir tout compter, il rangeait les choses par couleur, bien alignées, par 4. Enfin, déjà quelques petits indices précoces. On nous avait gentiment répondu quelque chose du style "Non, mais vous les hippies, vous êtes trop permissifs avec vos enfants. Vous laissez tout passer, alors forcément, ils sont turbulents et mal éduqués, ils ne savent pas se tenir en société." . Bon, c'était un peu plus enrubanné, politiquement plus correct, mais c'était l'idée du message.

Ce qui est ironique, c'est qu'un de mes cousins a entendu le même discours pendant plusieurs années, avec la variante "parents âgés" à la place de "hippies" (ils ont eu leurs enfants vers 40/45 ans). Ses deux fils ont finalement été diagnostiqué atteints du syndrome Asperger, une forme d'autisme, à 5 et 8 ans. Ils étaient soulagés après tant de reproches sur leur capacité à élever leurs enfants.

Je trouve que c'est le plus dur à accepter. Quand notre fils va à l'école, on est de mauvais parents car il ne se comporte pas comme tout le monde. Quand on choisit de le déscolariser pour qu'il ne souffre pas de sa différence et qu'il ne perturbe plus l'apprentissage des autres, on est de mauvais parents qui empêchons notre fils d'avoir une enfance "normale" (décidément, j'aime pas ce mot!).
scratch
En même temps, nous sommes habitués aux regards et ragots depuis longtemps, car nos choix de vie ne sont pas conventionnels. Mais comme je l'ai déjà dit, ça m'a fait plaisir de voir que je n'étais pas la seule, ici je retrouve beaucoup de gens ayant la même approche de l'éducation, ça change!
Revenir en haut Aller en bas
Karine
Admin


Nombre de messages : 1659
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: On se lance dans l'IEF en septembre.   Jeu 10 Juin - 16:58

En France, quoi que fassent les parents, c'est toujours leur faute si l'enfant a un problème. Et si les enfants réussissent, c'est rarement grâce aux parents. Probablement un élément de la culture française...

_________________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
AnneJ



Nombre de messages : 766
Age : 22
Localisation : Pays de la Loire - Picardie
Date d'inscription : 07/04/2009

MessageSujet: Re: On se lance dans l'IEF en septembre.   Jeu 10 Juin - 18:40

krys a écrit:
C'est son comportement qui pose des problèmes à l'école. Pour faire court, il a des colères monumentales qui peuvent l'amener à être violent envers les instits ou ses camarades. Ces colères surgissent dès qu'une règle (réelle ou imaginée par lui) est transgressée. Il faut ajouter à cela une obsession pour les chiffres et les dates (il peut me dire quel jour il a vomit à cause de la gastro de l'hiver 2008, ou la date d'anniversaire de tous les enfants de l'école!) et un certains nombres de rituels qu'il a besoin de pratiquer au cours de la journée.
C'est très étrange, car les comportements soulignés ressemblent à un syndrome d'asperger
en effet, c'est très approchant de ce qu'évoque Daniel Tammet dans son livre "Je suis né un jour bleu". Avez-vous fait des recherches du côté de l'autisme pour ses troubles du comportement (et plus spécialement Asperger) ?
Revenir en haut Aller en bas
http://fromhomeschooltolife.eklablog.com
AnneJ



Nombre de messages : 766
Age : 22
Localisation : Pays de la Loire - Picardie
Date d'inscription : 07/04/2009

MessageSujet: Re: On se lance dans l'IEF en septembre.   Jeu 10 Juin - 18:44

krys a écrit:
Merci pour vos réponses.

Citation :
Pour avoir un dossier MDPH, il faut des bilans neuropsychologue, neuropsychomotricne, neurologique.... etc.....

Nous avions pris les devants en demandant le dossier à remplir avant d'avoir le compte-rendu des bilans. Je ne veux pas dire que les démarches prennent un temps inexplicablement long, juste l'insinuer.... Laughing

En fait, nous allons à l'hôpital Bretonneau à Tours. Il ont un service au nom barbare: "exploration fonctionnelle en neuro-pédopsychiatrie et centre de ressources de l'autisme".

[...]

Ses deux fils ont finalement été diagnostiqué atteints du syndrome Asperger, une forme d'autisme, à 5 et 8 ans. Ils étaient soulagés après tant de reproches sur leur capacité à élever leurs enfants.
Ah, je n'avais pas lu la suite, ce qui explique mon message précédent un peu décalé par rapport à l'avancée de la discussion"
Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://fromhomeschooltolife.eklablog.com
stephanie72



Nombre de messages : 295
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: On se lance dans l'IEF en septembre.   Jeu 10 Juin - 18:59

Bonjour et bienvenue

bon courage dans vos démarches.
Revenir en haut Aller en bas
stressgirl



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 09/06/2010

MessageSujet: Re: On se lance dans l'IEF en septembre.   Ven 11 Juin - 0:12

bonne rentrée en septembre!
Revenir en haut Aller en bas
krys



Nombre de messages : 22
Age : 35
Localisation : 37
Date d'inscription : 02/06/2010

MessageSujet: Re: On se lance dans l'IEF en septembre.   Sam 12 Juin - 19:37

Merci,

La motivation est là.
Je crois que même Loulou est impatient, il arrête pas d'en parler, l'a dit à tous ses copains.

Bon, il a lâché ça comme une bombe en plein milieu du pique-nique d'une sortie éducative, cette semaine. On avait pas encore confirmé à l'institutrice. Donc d'un coup "blanc", tout le monde se tourne vers moi (3 instits, 4 autres parents, les 2 ATSEM, les 2 AVS...).
Je me sentais un peu mal à l'aise (en plus, la bouche pleine en plein repas!). Mais bon, personne n'a fait de critique, tout le monde a compris notre choix, ou était assez poli pour respecter sans cautionner.
Revenir en haut Aller en bas
edwige



Nombre de messages : 137
Age : 41
Localisation : lot
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: On se lance dans l'IEF en septembre.   Mar 15 Juin - 19:13

bienvenue et pleins de courage pour toutes vos démarches
à bientot
Revenir en haut Aller en bas
lysalys



Nombre de messages : 683
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: On se lance dans l'IEF en septembre.   Mar 15 Juin - 20:13

Bienvenue dans le monde de l'ief.
Amusant l'annonce de "Loulou" au milieu du pique-nique (même si j'imagine que sur le moment, un peu moins...).
Revenir en haut Aller en bas
http://laventuredemietlou.blogspot.com
krys



Nombre de messages : 22
Age : 35
Localisation : 37
Date d'inscription : 02/06/2010

MessageSujet: Re: On se lance dans l'IEF en septembre.   Mer 16 Juin - 11:15

Merci edwige et lysalys pour les messages de bienvenue.

L'annonce en plein milieu du pique-nique a été assez surprenante, mais comme je l'ai dit tout s'est bien passé.

Nous avons vraiment la chance d'être tombés sur des institutrices très sympas, très à l'écoute. Sans descendre l'EN, leur patron malgré tout, elles m'ont dit que Loulou progresserait plus vite à la maison, car en classe il doit attendre les autres tout le temps. Franchement, noue ne les remercierons jamais assez pour leur écoute et leur patience. Elles n'ont pas eu de remarque sur la socialisation, la directrice à tout de suite dit "tant qu'il a des activités à côté, ça ne peut être que bénéfique pour lui."

Je vais demain matin à l'hôpital pour avoir le compte-rendu des bilans. Je suis en stress total!

La psychologue et l'assistante sociale du service viennent dans une semaine à l'école pour rencontrer les institutrices et discuter de la future scolarité de Loulou. Je me dis que c'est peut-être grave, car elles font près de 150km dans la journée pour venir à l'école.
Normalement, nous devons faire 1 an de CNED et si Loulou réussit à gérer ses colères, il retourne en classe pour le CE2 en septembre 2011.
A moins qu'il préfère l'IEF après avoir essayé, mais pour lui, c'est rassurant de se dire que le repère habituel "école" est toujours accessible. Il voit son année comme une sorte de parenthèse, avant de retourner en classe.

Je crois que de mon côté, je ne vais pas dormir de la nuit, je suis impatiente d'avoir des réponses et d'envisager des solutions pour que tout aille mieux et que Loulou souffre moins de ses colères.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On se lance dans l'IEF en septembre.   Aujourd'hui à 21:35

Revenir en haut Aller en bas
 
On se lance dans l'IEF en septembre.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les médiévales dans l'Eure
» (LOIRE 42) Remplacement congé maternité septembre à décembre
» [SEPTEMBRE] Joliebox (Versions dans le premier post sans spoilers)
» [Port militaire] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
» [info] Quand Septembre était le 7ème mois de l'année

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentations-
Sauter vers: