AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Experience de non école ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marion



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Experience de non école ...   Mer 27 Sep - 23:39

J'ai fait l'école maternelle puis le CP.. Mes parents (A chaque fois que
je vais parler de mes parents c'est évidemment mon interprétation 20 ans
plus tard!!) n'aimait pas trop l'éducation scolaire.
Au cours de mon enfance et adolescence je me "souviens" avoir entendu
dire mon père que l'école est fait pour habituer les enfants à ne pas être
rebelles dans une société donnée et d'avoir des bons travailleurs plus
tard qui ne remettent pas en cause le fait d'aller travailler pour quelqu'un
tous les jours, puisque dès tous petits on les habitue a devoir "pointer". Que l'école enseigne ce que l'état souhaite ce que les enfants soient.. (je
pourrais essayer de demander à mon père de me confirmer tout ça.. en
espérant qu'il n'ai pas changé d'opinion depuis!)

Bref du coup mes parents étaient impliqués dans une recherche d'école
alternative, puisque pour eux l'idée de descolarisation ne devait pas
impliquer le fait de ne pas être en compagnie d'autres enfants.. Puis
comme il n'y avait pas d'écoles alternatives dans ma région je suis restée à l'école jusqu'a ce qu'un jour mon père rencontre à Paris (je crois) à une
réunion d'une asso type Laia d'autres familles avec le même souhait,
habitant ma région.
Ils se sont mis en contact en pendant le 1er trimestre de mon CE1 et j'ai
été descolarisé à ce moment là.

Nous avons commencé à 3 familles.
Ma famille: moi et quelques fois ma soeur plus jeune de 4 ans et mon
frere plus jeune de 5 ans qui ont participés
La famille G: deux garçons: M. de mon âge et E. un an de moins
La famille B: un garçon un fille, B. un an de moins et C, 3 ans de moins
Ça fait du 5 enfants plus deux de temps en temps.. Smile

Le principe était celui -ci:
On était dans notre famille et deux jours par semaine tous les enfants se
retrouvaient dans une des familles avec rotation.
Ce système a été possible car les familles avait du temps.
Mes parents travaille à la maison en recevant des jeunes handicapés ou
desadaptés pour des séjours de réinsertion, la famille G, je ne me
souviens plus.., la famille B était une famille "hippie", la mère faisait des
ménages et le père faisait de l'artisanat.
Très vite une 4eme famille (la famille A) à adhérer avec deux filles en
plus P de mon âge et M de 2ans de moins.
le papa apiculteur et la maman professeur de musique / piano
Ça faisait 7 enfants fixes.
Le système a duré 4 ans jusqu'a ce que les familles G et B déménagent
pour aller inscrire leurs enfants à l'¡école Steiner vers Lyon.

Un jour de réunion entre toutes les familles et tous les enfants nous
avons fait un vote et nous avons appeler notre école, "l'école de tous les
jours"
Chaque famille pendant les "regroupements" nous enseignait ce qu'elle
avait à enseigner

Avec la famille G nous avons fait du théatre, nous avons visiter des
forets à la découverte des arbres et des histoires, nous avons fait des manifs antinucléaires, nous avons été chaque année au festival ornithologique dans les 2sèvres, nous avons parrainer une fille en Inde..
Avec la famille B nous avons construit un vrai tippi, nous avons appris à
faire des paniers en osier, nous avons fait de la sculpture sur bois,
nous avons étudier l'histoires des amérindiens, nous avons fait des grands
jeux de pistes
Avec la famille A nous avons fait du miel, des bougies en cire, nous
avons fait des ateliers musique.
avec ma famille nous avons fait des activités scolaires (ma mère est
instit de formation) et à vrai dire c'est de ma famille dont je me souviens le moins

Nous apprenions a chaque fois en fonction de l'expérience vécue: lorsque
E s'est cassé le bras nous avons étudier le corps humain, lorsque nous
sommes allés voir un spectacle de danse du burkina fasso nous avons étudié l'Afrique et qu'est ce qu'un coup d'état, lors de la lettre mensuelle à
notre filleule en Inde nous apprenions à écrire. Nous avons aussi fait un
journal de l'école de tous les jours! etc..

Nous avons aussi appris la loi sur l'éducation et nous l'avons répétée un
paquet de fois aux adultes qui nous demandaient pourquoi on était pas à
l'école..

Le reste de la semaine on était chez nos parents respectifs.

L'école de tous les jours s'est dissoute pendant le CM2 (le mien en tout
cas). J'ai fait 6 mois de "remise à niveau" car je voulais aller au
collège.. mes parents ont donc acheter des livres scolaires et j'ai
étudier le programme CM1 CM2 pendant le dernier trimestre qui restait.

La fille de la famille A a fait la même chose
En 6eme au test de niveau que tous les 6eme passent je suis arrivée 1ere
en math et 2eme en français du collège (ça c'est pour les mauvaises langues qui disent que j'ai passé 4 ans sans étudier scolairement parlant)
J'étais la déléguée de ma classe et j'étais tout le temps envoyé par les
autres enfants pour parler aux adultes quand il y avait des problèmes (ça
c'est pour les mauvaises langues qui disent que si on ne va pas à l'école
on n'est pas "social")

De fait j'ai trouvé l'école un peu ennuyeuse, j'avais un peu l'impression
d'être retournéé à la maternelle. J'étais une des meilleures de ma classe
dans toutes les matières (trop facil d'avoir des bonnes notes lorsqu'on
vous donne les cours tout maché -disais-je)

Entre ceux qui ont réintégré l'école "normale", ceux qui ont fait l'école
Steiner puis l'école "normale", nous avons tous des diplomes
universitaires,maitrise de psycho, dess de psycho, Iufm, ecole d'architecte, ecoled'audiovisuel..
Nous n'avons pas eu de problèmes scolaires ni sociaux
Revenir en haut Aller en bas
magda



Nombre de messages : 9
Age : 51
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Merci Marion !   Jeu 12 Oct - 16:09

Marion,
Merci de ton témoignage passionant, et ... plein d'humour Laughing et de bonnes idées ! J'ai franchement adoré , merci encore !!!
Magda, maman de zoé , 7 ans .
Revenir en haut Aller en bas
Nymue



Nombre de messages : 9
Localisation : 56- Saint Avé/ Vannes
Date d'inscription : 14/11/2006

MessageSujet: Re: Experience de non école ...   Mar 14 Nov - 18:34

Voilà un témoignage concret qui rétablit la Vérité sur le vécu de l'école à la maison et en familleS.

J'aime l'idée que finalement c'est le lien communautaire qui a permis que vous appreniez autant de choses. Chaque famille a apporté son savoir faire et son savoir être et aujourd'hui vous avez tout l'air d'être épanouis Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eveil-relax.com
siobhan2



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: Experience de non école ...   Dim 3 Déc - 1:22

c'est une expérience vraiment très intéresante !!! merci !
Revenir en haut Aller en bas
anna062007



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: Re: Experience de non école ...   Dim 3 Juin - 1:45

Merci pour ton témoignage, Marion
Mon fils de 6 ans est super sociable avec ses copains dans les activités sportives qu'il a l'après-midi mais c'est vrai que je me suis posée la question si cette confiance en lui et sa facilité à aller vers les autres perdurerait donc j'ai eu un gros encouragement avec la description de ton parcours.Encore merci
Revenir en haut Aller en bas
Mamstella



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 21/03/2009

MessageSujet: Re: Experience de non école ...   Dim 5 Avr - 5:45

Merci pour ce temoignage ! Ça donne envie tout ça !
Revenir en haut Aller en bas
bowling



Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 11/03/2010

MessageSujet: Re: Experience de non école ...   Ven 26 Mar - 13:55

Tout simplement géniale , j'adore , tu m'as donné tous un tas de piste à exploiter ,gracier mille , vraiment je suis contente ,je vais parler de toi à l'assistante sociale qui vient lundi ;
Revenir en haut Aller en bas
Severine



Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: Experience de non école ...   Ven 26 Mar - 14:25

Trés beau témoignage !

Ca fait plaisir d'avoir des nouvelles d'anciens desco et de voir que la réussite est au bout du chemin pour ceux qui le désirent.
Revenir en haut Aller en bas
bowling



Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 11/03/2010

MessageSujet: Re: Experience de non école ...   Ven 26 Mar - 16:22

re- marion , je souhaiterai savoir comment tu t'y prends pour étudier en 6 mois deux années scolaires de suite , mes enfants sont en 6ème et ils aimeraient retourner au collège mais en 4ème ,je voudrais bien les aider à passer le cap de la 5ème durant le trimestre qui reste ? comment s'y prendre ?thank you
Revenir en haut Aller en bas
AnneJ



Nombre de messages : 766
Age : 22
Localisation : Pays de la Loire - Picardie
Date d'inscription : 07/04/2009

MessageSujet: Re: Experience de non école ...   Ven 26 Mar - 18:11

Malheureusement, la dernière visite de Marin date de 2006, je ne sais pas si elle pourra vous répondre.
Effectivement, c'est bien d'avoir le témoignage d'anciens non-sco (qui sont allés "jusqu'au bout" comme ma sœur ou non), car c'est plutôt rare d'avoir des retours.
Revenir en haut Aller en bas
http://fromhomeschooltolife.eklablog.com
bowling



Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 11/03/2010

MessageSujet: Re: Experience de non école ...   Ven 26 Mar - 18:31

merçi anne
Revenir en haut Aller en bas
thiementine



Nombre de messages : 55
Localisation : Corrèze
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Experience de non école ...   Sam 27 Mar - 13:57

par contre de tel regroupement ne sont plus possible n'est ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
http://nonsco19.forumactif.org/
AnneJ



Nombre de messages : 766
Age : 22
Localisation : Pays de la Loire - Picardie
Date d'inscription : 07/04/2009

MessageSujet: Re: Experience de non école ...   Sam 27 Mar - 14:09

Non, les regroupement d'enfants qui ont pour but de dispenser un enseignement commun (attention, comme les apprentissages fondamentaux & généraux, pas les diverses sorties culturelles par exemple que peuvent organiser des assos ou quelques familles) sont interdits pour l'IEF.
Si tel est le cas, il faut avoir le statut d'école (voir l'asso "Créer son école").
Néanmoins, tel qu'il y en a dans le témoignage, certains regroupements d'intérêts "secondaires" à l'enseignement (comme un musée par exemple) sont tout à fait autorisés. Du moment que ce n'est pas une substitution à l'instruction Wink.
Ainsi, nous hébergions il y a quelques années un cousin qui est resté 2 ans (jusqu'à son brevet) chez nous en CPC, mais ce serait maintenant interdit.
Ai-je répondu à tes interrogations Smile ?
Revenir en haut Aller en bas
http://fromhomeschooltolife.eklablog.com
thiementine



Nombre de messages : 55
Localisation : Corrèze
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Experience de non école ...   Sam 27 Mar - 14:12

oui merci! c'est bien ce qui me semblait. en fait en disant juste qu'on fait des sorties ensemble, ça passe. il ne faut pas souligner le caractère d'enseignement de quelque chose en fait?
et le statut de centre de soutien scolaire ce n'est pas possible? il me semble en avoir entendu parlé mais je n'arrive pas à trouver quelque chose...
Revenir en haut Aller en bas
http://nonsco19.forumactif.org/
AnneJ



Nombre de messages : 766
Age : 22
Localisation : Pays de la Loire - Picardie
Date d'inscription : 07/04/2009

MessageSujet: Re: Experience de non école ...   Sam 27 Mar - 14:19

thiementine a écrit:
oui merci! c'est bien ce qui me semblait. en fait en disant juste qu'on fait des sorties ensemble, ça passe.
Il me semble que oui Smile
Citation :
il ne faut pas souligner le caractère d'enseignement de quelque chose en fait?
Souligner, ce n'est pas la question, mais les regroupements d'enfants/familles ne doivent pas constituer l'enseignement principal.

Quant au soutien scolaire, il n'y a pas de statut "soutien scolaire", car il s'agit d'entreprises. Il y a aussi des contraintes légales (disposer de diplômes, etc.)
Citation :
Difficulté pour l’ouverture du centre
Ouvrir un centre de soutien scolaire en règle relève du parcours du combattant vis-à-vis du rectorat.
Le protocole relève d’une veille loi (Falloux de 1850) et qui demande
beaucoup d’énergie et il faut faire preuve de persévérance pour arriver
au bout.
Il y a une enquête faite par la police : vérification des diplômes et
enquête de moralité. J’ai eu aussi la visite d’un inspecteur
d’académie. Ensuite le local doit être aux normes selon les critères du
service d’hygiène et de sécurité. Il faut avoir 5 années d’expérience
de l’enseignement (privé ou public)
.
Bref, pour toutes ces raisons, beaucoup de centre ouvrent sans se déclarer auprès du rectorat.
C'est ici : http://www.cours-de-maths-78.fr/blog/2009/04/entretien-franck-gerant-independant-centre-soutien-scolaire-maths-physique/
C'est le premier lien dans Google pour "Statut centre soutien scolaire" Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://fromhomeschooltolife.eklablog.com
Cyril



Nombre de messages : 89
Age : 46
Localisation : Cranves Sales (74380)
Date d'inscription : 18/06/2011

MessageSujet: Re: Experience de non école ...   Sam 25 Juin - 18:17

Bonjour,

Citation :
Non, les regroupement d'enfants qui ont pour but de dispenser un enseignement commun (attention, comme les apprentissages fondamentaux & généraux, pas les diverses sorties culturelles par exemple que peuvent organiser des assos ou quelques familles) sont interdits pour l'IEF.
Si tel est le cas, il faut avoir le statut d'école (voir l'asso "Créer son école").
Néanmoins, tel qu'il y en a dans le témoignage, certains regroupements d'intérêts "secondaires" à l'enseignement (comme un musée par exemple) sont tout à fait autorisés. Du moment que ce n'est pas une substitution à l'instruction

J'aimerais en savoir plus sur la ligne de démarcation entre ce qui est autorisé et ce qui est interdit.

En quoi une 'sortie culturelle' se distingue-t-elle ?

- Prenons un exemple :
Que se passe-t-il si j'emmène un enfant d'une autre famille dans un musée avec ma fille et leur fais un discours sur un mouvement artistique ou une époque de l'Histoire dont nous admirons en même temps la production ?

- Autre exemple :
Supposons un système pédagogique informel reposant largement sur deux principes simples : la lecture en libre-service au moment où l'enfant le souhaite de livres ayant un intérêt éducatif et des discussions adultes/enfants relatives à ces lectures ou à d'autres questions qu'ils se posent. Dans ce contexte un enfant d'une autre famille est invité pour un goûter. A-t-il le droit de consulter les livres de la bibliothèque ? Peut-on répondre à ses questions ?

- Encore un cas :
Supposons que ma fille et une de ses amies aient 8 ans. Toutes deux sont supposées assez douées. Puis-je leur expliquer des notions relatives au programme scolaire de quatrième (je ne vois pas pourquoi parler de cela lors d'un entretien avec l'inspection académique puisque c'est hors-sujet à 8 ans) ?

- Un petit dernier pour la route :
Les cours de piano ne figurent pas dans le socle commun. Ai-je le droit de donner un cours de piano simultanément à un autre enfant et à ma fille ?

Merci

Cyril
Revenir en haut Aller en bas
mari



Nombre de messages : 679
Localisation : Sud Drôme
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: Experience de non école ...   Dim 26 Juin - 17:21

Pour les deux premières questions, je pense que le problème réside dans la régularité de l'instruction : si tu emmènes disons 5 fois par an ton enfant et son amie au musée et que tu fais le "guide", c'est bon. En revanche si l'amie en question vient X fois par semaine chez vous pour s'instruire au lieu de le faire chez elle ou en classe, là oui ça va coincer (même si j'imagine que tu n'irais pas t'en vanter! Very Happy ). Si ses parents assument l'instruction de la copine ou la scolarisent, pas de problème.

Pour ce qui est du programme, tu fais bien ce que tu veux! Very Happy L'inspecteur n'a rien à y redire! Avec mes 4/6/7 ans nous avons travaillé par exemple l'amérique du sud et la préhistoire, entre autres : rien de tout cela n'est au programme dans aucune des classes où ils seraient censés être, mais je l'ai tout de même montré à l'inspecteur. Le programme ne nous concerne pas Wink nos choix de thèmes nous regardent.

Je dirais même que dans le programme scolaire de primaire, on bourrine beaucoup sur lecture/écriture/calcul en négligeant la culture, ce que je désapprouve complètement. La véritable entrée en matière se fait tard, très tard, au collège... et souvent sans tenir compte de la curiosité d'enfants qui, bien souvent, l'ont d'ailleurs perdue en route faute d'avoir le temps de s'intéresser à autre chose qu'aux "fondamentaux".

Nous travaillons énormément la culture générale, ce qui me semble bien plus passionnant et pas incompatible avec le fait d'apprendre à lire et écrire en même temps. L'inspecteur nous l'a reproché à demi-mots, mais... impossible de nous en faire le reproche formel, notre façon de progresser dépend de notre libre choix Wink
Revenir en haut Aller en bas
leeloo



Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 22/06/2011

MessageSujet: Re: Experience de non école ...   Dim 26 Juin - 19:39

super témoignage Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Karine
Admin


Nombre de messages : 1659
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: Experience de non école ...   Mer 29 Juin - 14:24

Cyril a écrit:
Que se passe-t-il si j'emmène un enfant d'une autre famille dans un musée avec ma fille et leur fais un discours sur un mouvement artistique ou une époque de l'Histoire dont nous admirons en même temps la production ?
C'est ponctuel, c'est autorisé.

Cyril a écrit:
Supposons un système pédagogique informel reposant largement sur deux principes simples : la lecture en libre-service au moment où l'enfant le souhaite de livres ayant un intérêt éducatif et des discussions adultes/enfants relatives à ces lectures ou à d'autres questions qu'ils se posent. Dans ce contexte un enfant d'une autre famille est invité pour un goûter. A-t-il le droit de consulter les livres de la bibliothèque ? Peut-on répondre à ses questions ?
C'est ponctuel, c'est autorisé.

Cyril a écrit:
Supposons que ma fille et une de ses amies aient 8 ans. Toutes deux sont supposées assez douées. Puis-je leur expliquer des notions relatives au programme scolaire de quatrième (je ne vois pas pourquoi parler de cela lors d'un entretien avec l'inspection académique puisque c'est hors-sujet à 8 ans) ?
Oui. Cependant, il est fréquent que l'inspecteur critique d'un "c'est trop tôt" ou "c'est trop tard" (puisqu'ils ne connaissent souvent pas la possibilité d'instruire autrement dans un ordre différent que le programme de l'Education nationale), parfois en usant d'une formulation visant à décrédibiliser la famille, d'autant plus s'il sent que la famille n'est pas complètement assurée. Mais la famille a le droit d'instruire ainsi et l'inspecteur n'a pas le droit de comparer avec le programme scolaire.

Cyril a écrit:
Les cours de piano ne figurent pas dans le socle commun. Ai-je le droit de donner un cours de piano simultanément à un autre enfant et à ma fille ?
Oui. Il ne s'agit pas de l'enseignement dans le cadre de l'instruction obligatoire.

Il est évident que tu soulignes là l'ineptie de certains textes de loi. Beaucoup s'inquiètent (à tort) que les enfants instruits en famille ne puissent pas voir plus souvent d'autres enfants, ne puissent pas bénéficier de l'émulation de groupe dans leurs apprentissages, etc., et en même temps la loi interdit à ces enfants de bénéficier de tout cela. Il semble évident que les textes de loi ne visent pas à protéger les enfants, mais bien à dissuader les familles de faire ce choix. Rappelons que la phrase ajoutée en 2007 par la loi réformant la protection de l'enfance l'a été à la demande de M. Fenech qui avait tenté de faire interdire l'instruction en famille : cet alinéa concédé l'a été en quelque sorte en échange du maintien du droit des familles d'instruire leurs enfants.

_________________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Experience de non école ...   Aujourd'hui à 13:00

Revenir en haut Aller en bas
 
Experience de non école ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entrée à l'école sans BCG : comment faire ?
» [Divers écoles de spécialité] École des Pilotes de la Flotte à St Malo 35
» Les 25 ans du batiment école ( BE ) Lion
» Centenaire de la première école Maria Montessori
» 1930. Le patois Normand à l'école.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Vivre l'IEF au quotidien :: Des cours par correspondance au unschooling-
Sauter vers: